record00.jpg



Le record du monde de vitesse terrestre fait partie des plus grands mythes de l'automobile. En effet depuis la naissance de celle-ci, les hommes ont constamment cherché à repousser les limites du possible. Des 100 km/h de "La Jamais Contente" en 1899 au tout récent mach 1,02 réalisé par Andy Green en 1997, on a pu assister pendant un siècle à cette folie technologique et humaine consacrée à repousser les limites du possible. D'abord pratiqué sur terre, cet exercice extrêmement périlleux s'est rapidement exporté sur le sable sur d'immenses plages comme Daytona Beach aux États-Unis ou à Pendine Sands au Pays de Galles pour finalement se pratiquer plus récemment sur un lac salé à Bonneville aux États-Unis ....





Les records de vitesse terrestre concernent la vitesse la plus élevée atteinte par tout véhicule terrestre sur roues. Afin d'homologuer le record on tient compte de l'interaction du vent, et pour limiter ce facteur, une vitesse moyenne est calculée à partir de deux trajets entre deux points fixes, par un aller et un retour effectués en moins d'une heure d'écarts de temps. Ces règles sont unanimement reconnues et adoptées, depuis la réunion parisienne de "l'Association Internationale des Automobile Clubs" qui est devenue plus tard la FIA, en décembre 1910. Il faudra toutefois attendre le début des années 20 pour voir de nombreux pilotes comme par exemple Malcolm Campbell, Henry Segrave, Ray Keech, G. Parry-Thomas ou aussi Giulio Foresti essayer de battre le record ....





Le plus célèbre et réputé de ces fous du volant est sans aucun doute le britannique Sir Malcolm Campbell surnommé "Le roi de la vitesse" qui va battre le record de vitesse terrestre pour la première fois en 1924 à 235,22 km/h sur la plage de Pendine Sands près de la baie de Carmarthen dans une Sunbeam 350HP V12 baptisée Bluebird, maintenant exposée au musée automobile de Beaulieu. L'histoire lui rends hommage pour sa douzaine de tentatives successives avec des voitures à moteur à combustion afin de battre ce record qu'il finira par porter à 301,29 km/h en 1935 sur le lac salé de Bonneville aux États-Unis ....





Pour rester dans cette catégorie de record sur sable chère à Campbell et qui fait toujours rêver de nos jours, un nouveau record mondial de cette discipline vient d'être battu le week-end du 18 et 19 mai 2019 toujours sur la plage mythique de Pendine Sands. En effet, le jeune entrepreneur et pilote amateur multi disciplinaire, Zef Eisenberg a établi une nouveau record de vitesse sur sable avec une Porsche 911 Turbo S type 991 de 1.200 chevaux en atteignant 338 km/h. Ce terrain plat et sableux sur la côte Sud du Pays de Galles est connu pour être un endroit idéal pour battre des records de vitesse, considéré comme "la Mecque" pour ce type d'exercice, et donc actuellement, c'est la vitesse la plus rapide jamais enregistrée avec un véhicule terrestre à roues sur sable ....





Préparée par son équipe Madmax Race Team et ES Motors, la superbe Porsche 911 Turbo S type 991 de 1.200 chevaux lui a aussi permis de récolter au passage d'autres records, dont celui du quart de mile le plus rapide dans un sens et celui du flying mile le plus rapide dans les deux sens. L'intrépide et talentueux Zef Eisenberg devient en outre la seule personne au monde à pouvoir se targuer d'avoir roulé à plus de 200 mph à Pendine Sands en voiture comme en moto car il avait déjà atteint précédemment 201.5 mph au guidon d'une Suzuki Hayabusa modifiée. Il est enfin le seul Britannique à avoir signé un record sur le flying mile en voiture comme en moto ....





À l'origine, la Porsche 911 Turbo utilisée pour ce record délivrait 550 chevaux de série. Afin de s'attaquer au record dans les meilleures conditions possibles, aux opérations visant à améliorer la puissance de sa mécanique se sont ajoutés des travaux sur la transmission et aussi sur les suspensions, afin d'assurer un niveau de performances optimale sur le sable. L'équipe a donc préparé un moteur de course de 4,1 litres développé sur mesure avec de nouvelles pièces de performance et de plus gros turbos, un circuit de carburant E85 amélioré et un système de refroidissement adapté. L'habitacle a été équipé d'une cage de sécurité et de sièges de compétition ....




« La Porsche se comporte très différemment sur le sable que sur le tarmac. Le sable crée beaucoup de résistance et de glissement des pneus. Un énorme merci à ES Motor et à ma propre équipe de course Madmax pour avoir travaillé sans relâche à la préparation, à la construction du moteur et à la mise au point de la Porsche afin de nous assurer que nous disposions de l’ingénierie et de la puissance nécessaires pour réaliser ce record très difficile », a déclaré Zef Eisenberg très heureux d'avoir réussi son coup ....



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Madmax - © ESMotor - © Motor1



Le record du monde de vitesse sur sable ...





JPBlogAuto