@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Rolls Royce

Fil des billets

vendredi 30 octobre 2015

Paul Bracq Design







bracq00.jpg







Paul Bracq est né le 13 décembre 1933 à Bordeaux en France, c'est un artiste designer automobile français qui est notamment connu pour avoir travaillé pour Mercedes Benz, BMW, Peugeot ou aussi Citroën. Il est diplômé de l’école Boulle où il a été élève entre 1950 et 1953 et ou il a obtenu un diplôme de Premier prix de sculpture sur bois. Une solide formation car il suit aussi les cours de l'école des Arts et Métiers ainsi que ceux de l'école de la Chambre Syndicale de la Carrosserie ....





En 1953, le mensuel spécialisé l'Automobile qui consacre plusieurs articles à des maquettistes débutants publie deux de ses meilleures réalisations. Par l'entremise de Jean Bernardet directeur de ce magazine, il est assez vite recruté dans le studio de design de Philippe Charbonneaux. Ce styliste installé à son compte lui confit des projets de véhicules publicitaires, parfois sous forme de maquette avec notamment une maquette au 1/10 du camion Pathé Marconi. Il participe également avec brio à divers projets de carrosseries sur base Packard, Pegaso ou même Salmson ....


bracq06.jpg bracq07.jpg


En 1954, il est convoqué pour effectuer son service miliaire en Allemagne au garage de l'Etat Major de la Chasse, abondamment pourvu en belles voitures allemandes. Mais après guerre, Paul Bracq est bien conscient de la mort lente des carrossiers français et comprends que les perspectives dans l'hexagone sont limitées, tandis qu'en Allemagne, une firme comme Mercedes est parvenue très vite à renouer avec sa gloire d'antan. Finalement en 1957 Mercedes, chez qui il avait déposé des dessins pendant son service, le contacte et attendra la fin de sa période militaire pour enfin l'embaucher avec un contrat de dix ans sous la direction de Karl Wilfert ....


bracq08.jpg bracq09.jpg


Très rapidement Paul Bracq va devenir chez Mercedes le responsable des études avancées du style dans un service qui n'est encore qu'un embryon de bureau de design. Bien qu'à Stuttgart, tout nouveau produit demeure le fruit d'un travail d'équipe, parmi les véhicules de série, il participe activement au dessin de plusieurs classiques de l'automobile nées en 1963, les Mercedes 220 SE et Mercedes 600 ainsi que les Heckflosse (W108, W109, W110, W111 et W112) et « Stricht-Acht » (W114 et W115). La 600 demeure classique, mais Bracq définit une esthétique à l'écart des modes. Son style ponton allégé doit traverser les années sans subir de retouches profondes et c''est un succès car elle est restée au catalogue près de 20 ans ....


bracq10.jpg bracq11.jpg


Durant cette période chez Mercedes, son plus grand succès qui va devenir mythique reste l'indémodable Mercedes 230 SL. Avec la SL, Bracq contribue à imposer un original pavillon dit en " Pagode ", qui favorise une bonne visibilité latérale, et apporte un plus grand bien être aux passagers. Ce chef-d’œuvre, la Pagode, est en fait même aujourd'hui un modèle phare qui a marqué l'automobile par sa conception d’avant-garde. Mélange subtil de classicisme et d’avant-garde, la voiture tire sa singularité de la grande finesse de ses lignes, assortie d’un fort développement du pavillon et de la surface vitrée. En cela, elle affiche trente ans d’avance et annonce les voitures d’aujourd’hui. Luminosité et transparence font partie des principes fondamentaux de l’art du design de Paul Bracq mais la réussite esthétique de la voiture tient également à l'abaissement du ponton et aussi de la ligne de caisse ....


bracq12.jpg bracq13.jpg


Mercedes est une excellente école pour Bracq. Il y a appris à penser constamment en termes de prix de revient, de fiabilité, de commodité d'emploi et d'entretien pour le client. Mais après dix années passées au service de Mercedes-Benz, Paul Bracq ressent le mal du pays et il rentre donc en France, où l’attendent d’autres nouveaux challenges. Pour autant, il conservera toujours une tendresse particulière pour la marque à l’étoile. À son retour en France en 1967, il travaille chez Brissonneau et Lotz le carrossier de Creil qui est aussi sous traitant pour différents constructeurs automobiles et fabrique à cette époque la carrosserie de la Matra 530, et celle de l'Opel 1900 GT. Ce carrossier français avait reçu plusieurs commandes de BMW, et les multiples contacts entre Bracq et BMW vont finalement porter leurs fruits ....


bracq03.jpg


En 1970, Paul Bracq devient directeur du design chez BMW, où il est notamment responsable du design de la Série 5, de la Série 2, de la Série 3, de la Série 7, et en 1973 du concept-car BMW Turbo « Studie ». Cette Turbo « Studie » inspirera par la suite les M1, Z1, Série 8. La Turbo « Studie » est désignée « Concept-Car de l’Année » par la Revue Automobile Suisse puis également au Concours d’élégance de Bagatelle en 1992. La Turbo est sans doute l’œuvre la plus connue de Paul Bracq. Elle combine des préoccupations de sécurité et la volonté d'être esthétiquement séduisante. Paul Bracq est également indirectement responsable du design de la Série 5 dont le style n’évolue que peu par rapport au modèle précédent ....


bracq04.jpg


A partir de 1974, Peugeot confie à Paul Bracq la direction du style intérieur de toutes les voitures. A cette époque, Peugeot, soucieux de retrouver une certaine autonomie vis à vis de Pininfarina, entend bien développer son centre de la Garenne Colombes. Paul Bracq devient donc responsable du dessin de l'habitacle des 305, 505, 205, 405, 106 et 406, ainsi que des concept cars Quasar, Proxima, et Oxia. Le style intérieur, bien que à priori moins noble, exige de savoir créer quelque chose de très confortable et d'intime, dont le conducteur ne se lasse pas, qui soit capable de résister au temps avec des matériaux adéquats. Il élabore donc tous les plans de l’habitacle de quasiment toute la gamme du constructeur Sochalien avec bonheur ....


bracq05.jpg


Finalement Paul bracq prend sa retraite en 1996. Mais parallèlement à sa carrière professionnelle, Paul Bracq n'a jamais cessé de dessiner, peindre et sculpter, en portant un regard attentionné aux réalisations de marques comme Bugatti, Talbot, Facel Vega, Hotchkiss ou Rolls Royce. Il est considéré comme l'un des meilleurs peintres automobiles contemporain et il participe régulièrement à des expositions sur le thème de l'art automobile. Il est aussi actif en tant que juge dans plusieurs concours automobiles, dont le célèbre Pebble Beach Concours d'Elegance ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Paul Bracq - © Carcatalog




Paul Bracq Designer des années 70 ...



La Mercedes Pagode de Paul Bracq ...



Visite chez Paul Bracq ...





JPBlogAuto

samedi 27 septembre 2014

Les voitures les plus chères du monde







Voici quelques questions que se posent beaucoup de passionnés de voitures anciennes de collection. En fait c'est un débat récurent qui anime pas mal de discussions de ces fanatiques, et je suis persuadé que vous aussi vous vous êtes un jour questionné. Quels véhicules sont de nos jours les plus précieux et donc les plus convoités ? Et finalement pourquoi ? ....

Il faut donc savoir que habituellement la valeur d'une voiture augmente en fonction de sa rareté ou si c'est un modèle sportif du palmarès qu'elle aurait éventuellement acquis dans certaines courses légendaires comme par exemple les 24 Heures du Mans. Mais parfois la raison de l'engouement pour certaines voitures est un peu moins évident, en effet il peut s'agir par exemple de la personnalité à qui elle a appartenu ....

Pendant de nombreuses années les prix de ces voitures exclusives sont resté dans des normes acceptables. Mais depuis peu, les choses ont bien changé et il existe actuellement une vague de montants assez fous qui se sont pratiqués lors des plus récentes ventes aux enchères spécialisées. Même si le prix public est déjà considérablement élevé, c'est dans les coulisses de l'anonymat que les transactions les plus astronomiques sont atteintes sur certains types de bolides bien précis ....

Voici une petite compilation d'une quinzaine de voitures les plus chères du monde, du moins celles qui sont connues dans les plus prestigieuses ventes. Il peut être vraisemblable ou du moins admis par les connaisseurs que certaines voitures se seraient vendus de façon plus secrète pour des montants plus élevés ....


- * Lotus 49 "Jim Clark" - 1.100.000 €uros ...

encheres01.jpg
- * Lincoln Continental GG 300 "JFK" - 1.400.000 €uros ...

encheres02.jpg
- * Cadillac Fleedwood 60 special "Elvis Presley" - 1.700.000 €uros ...

encheres03.jpg
- * Porsche 917 - 1.700.000 €uros ...

encheres04.jpg
- * Mini "George Harrison" - 2.300.000 €uros ...

encheres05.jpg
- * Aston Martin DB5 "James Bond" - 2.800.000 €uros ...

encheres06.jpg
- * Aston Martin DBR1 - 3.200.000 €uros ...

encheres07.jpg
- * Rolls Royce PhantomV "John Lennon" - 3.400.000 €uros ...

encheres08.jpg
- * Auto Union Type C - 4.000.000 €uros ...

encheres09.jpg
- * Ferrari Testa Rossa - 4.600.000 €uros ...

encheres10.jpg
- * Alfa Romeo 1938 8C 2900B Le Mans - 4.600.000 €uros ...

encheres11.jpg
- * Maserati 250F N° Chassis 2529 "Fangio" - 4.600.000 €uros ...

encheres12.jpg
- * Mercedes-Benz SSK - 8.000.000 €uros ...

encheres13.jpg
- * Ferrari 250 GT SWB Spyder - 10.894.400 Dollar ...

encheres14.jpg
- * BMW M1 "Andy Warhol" - 11.500.000 €uros ...

encheres15.jpg
- * Ferrari 250 GTO - 23.000.000 €uros ...

encheres16.jpg
- * Bugatti Type 57SC Atlantic - 28.000.000 €uros ...

encheres17.jpg
- * Mercedes-Benz 300 SLR "722" - 34.000.000 €uros ...

encheres18.jpg

Source : © - Google image





JPBlogAuto

lundi 30 janvier 2012

Rolls-Royce Silver Cloud - 1964



ROLLS ROYCE SILVER CLOUD ….







Après la Seconde Guerre mondiale, La Rolls-Royce Silver Cloud, signifiant littéralement « Rolls-Royce Nuage d'argent », est le modèle principal du constructeur britannique « Rolls-Royce Limited » . L'étonnante Rolls-Royce, Silver Cloud est sans doute la voiture qui a le plus de succès pour la marque . Cette gamme de voitures est construite du 15 avril 1955 jusqu'au 31 mars 1966 et elle remplace la Silver Dawn « Aube d'argent » directement dans l'usine Rolls-Royce en Angleterre ….



La Rolls Royce Silver Cloud succède à la Silver Dawn en 1955 . Elle est elle aussi construite sur un châssis séparé comme cela se faisait à l'époque qui peut être livré directement à des carrossiers choisis par la clientèle comme James Young, Mulliner ou Park Ward . La suspension arrière est toujours constituée d'un essieu rigide suspendu par un ressort à lames . Elle mesure 5,38 m de long, 1,89 m de large et pèse près de 1,95 tonne . Une version à empattement long, étirée de 101,6 mm, fut disponible à partir de septembre 1957, très similaire en apparence au modèle standard, mais offrant un espace accru pour les passagers . D’une grande élégance, ses lignes fluides font de la Rolls Royce Silver Cloud la plus belle de toutes les Rolls-Royce à carrosserie usine . Malgré des proportions imposantes, aucune lourdeur, que de la majesté et de la distinction ….


Dernière Rolls-Royce à châssis séparé, la Rolls Royce Silver Cloud a battu, avec près de 7500 exemplaires construits, tous les records de production de la firme . Les quatre freins à tambours sont hydrauliques et assistés . La suspension est à roues indépendants à l'avant et à essieu rigide avec ressorts semi-elliptiques à l'arrière . L'assistance de direction devint une option en 1956 ainsi que l'air conditionné . Outre la berline, la Silver Cloud a, au cours de ses dix ans d’existence, reçu quelques carrosseries de coupés et de cabriolets . Quant aux versions longues, elles ont surtout été carrossées par James Young . Ce sont des limousines d’apparat destinées à de riches personnalités ou à des têtes couronnées, à l’image de celle commandée au concessionnaire parisien par le roi Hassan II du Maroc (une version à deux portes) . Entre 1955 et 1966, elle sera déclinée en trois versions légèrement améliorées tant sur le plan technique que sur les aménagements et accessoires . Au final la principale amélioration de la Rolls Royce Silver Cloud se fera en 1958, quand le moteur de 6 cylindres est remplacé par un V8 dans le double but d'améliorer les performances et de satisfaire une demande du marché américain, plutôt habitué à ce genre de motorisation ....



En 1963 est présentée la Rolls Royce Silver Cloud version III . Le poids est en augmentation avec 100 kg perdus sur la balance . Les nouvelles modifications se portent surtout sur l'intérieur et plus particulièrement sur un nouveau tableau de bord entièrement repensé avec dorénavant les instruments qui sont regroupés derrière le volant . L'équipement se dote de vitres électriques, l’habitacle est légèrement revu dans son ergonomie et son confort . Finalement, les transformations sont donc discrètes mais plutôt efficaces et la Rolls Royce Silver Cloud ne s’en trouve donc pas fondamentalement métamorphosée afin de continuer à toucher sa clientèle qui apprécie de rouler confortablement dans un véritable salon anglais et tout ça dans un silence de cathédrale ....



Pour ce qui est de la mécanique de la Rolls Royce Silver Cloud, elle a été initialement équipée d’un antique six cylindres en fonte qui arrive en bout de développement et dont la conception remonte à 1922 . La Silver Cloud version I sera en fait la dernière six cylindres de Crewe car la Silver Cloud version II consacre le passage de Rolls-Royce au V8 en 1959 . L’imposant V8 de 6,2 litres de cylindrée à course courte et vilebrequin monté sur cinq paliers est réalisé en aluminium, avec un bloc et des culasses interchangeables . Il est également équipé de poussoirs de soupapes hydrauliques . L’alimentation s’effectue par deux carburateurs SU modifiés et le taux de compression est de 9:1 . On évalue sa puissance, car elle n’est pas officiellement annoncée par l’usine, à une valeur proche de 220 chevaux à 4500 tr/mn . La transmission automatique est confiée à la version à trois rapports de la boîte Hydramatic de General Motors . Malgré ses 2100 kg, la vitesse approche les 185 km/h et elle parcourt le 0 à 100 km/h en environ 12 secondes, des chiffres plutôt flatteurs pour une limousine de grand luxe de l’époque . En conduite soutenue, la consommation flirte avec les trente litres aux cent kilomètres . Avec ses trois versions, la Rolls Royce Silver Cloud reste, de loin, le "best-seller" de la célèbre marque anglaise . Ce modèle Vintage Classic très prisé des collectionneurs s'échange aujourd'hui autour de 50.000 € en bon état . En 1966, elle est remplacée par la Silver Shadow ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 6.2 Litres
  • Puissance : 220 chevaux à 4500 tr/mn
  • Vitesse : 185 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 12’’0
  • Poids : 2100 kg






La « Rolls Royce Silver Cloud », c'est ça ...



La « Rolls Royce Silver Cloud », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 2 de 8 -