@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Salon

Fil des billets

vendredi 15 septembre 2017

Rétroviseur Magazine









Rétroviseur est un magazine généraliste français consacré principalement à l'automobile ancienne créé en Septembre 1988 dont la rédaction est installée à Fontainebleau dans la Seine et Marne près de Paris. Le directeur de la publication est Alain Georges et le rédacteur en chef Didier Lainé. Ce magazine est édité et produit par le groupe des Éditions LVA ....





Rétroviseur Magazine est un mensuel plutôt luxueux qui vous fait découvrir les plus illustres voitures de compétition “historiques“, mais aussi les voitures d’exception et autres voitures de rêve, racontées par ceux qui les ont conçues ou pilotées. C'est en quelque sorte le magazine de la passion automobile qui propose à ses lecteurs tout un univers d’exclusivité car il conjugue l’authenticité et art de vivre avec l’automobile de collection ....





Rétroviseur Magazine est au format classique A4 avec une pagination d'environ 150 pages en couleur avec une iconographie très riche et de superbes photos. On y découvre des articles très bien documentés, des dossiers sur les plus illustres anciennes voitures de compétition, mais aussi sur les voitures d’exception actuelles et autres voitures de rêve modernes, des informations pratiques avec les adresses de professionnels, les tendances du marché, les dernières infos sur l’actualité auto, des pages shopping, des centaines de petites annonces classées par marque et une côte bienvenue sur les voitures anciennes de collection ....





Avec quasiment 30 ans d'existence en 2018, Rétroviseur Magazine qui est une revue de qualité indéniable sur ce créneau peut s’enorgueillir d'avoir un tirage d'environ 25000 exemplaires mensuels qui font rêver la concurrence. Ce succès est incontestablement due à ses rédacteurs qui sont des journalistes automobiles compétents comme Frank Figuls, Jacques Vassal, Jean-Louis Basset, Jean-Paul Decker, Xavier Chauvin, Thomas Riaud, ou Robert Puyal. Mais leurs articles sont complétés par des photos de grande qualité et on peu même trouver la signature de collaborateurs célèbres comme par exemple José Rosinski l'incontournable pilote journaliste essayeur ....





Rétroviseur Magazine propose une maquette moderne et claire qui à évoluée au fil du temps en se modernisant à l'image de son logo qui lui aussi à changé plusieurs fois suivant les années. La qualité du papier glacé et de la couverture pelliculée donne au magazine une fort belle allure générale. Si la publicité est présente comme dans tous magazines modernes, elle n'est pas envahissante et la plupart du temps colle au thème de l'automobile autant que possible. Suivant les époques et les sujets traités, la pagination oscille entre 120 et 180 pages mais toujours en couleur ....





Rétroviseur Magazine qui vient de publier son 336 ième numéro en Septembre 2017 est finalement "Le magazine de l'âge d'or automobile" qui s'adresse principalement à une cible masculine haut de gamme, de moins de 50 ans, que les économistes qualifient de CSP+, consommatrice naturelle de produits et services haut de gamme. Au sommaire, des infos comme toujours, du shopping, des tendances et surtout des voitures, des pages de pur bonheur pour tous ceux qui sont passionnés de vintage et de belles mécaniques ....




Finalement, de nos jours, Rétroviseur Magazine est maintenant reconnu comme un gage de sérieux et de qualité ou on se sent à l’aise, avec des photos de bonne qualité, des articles fouillés, des pages bien documentées et dont la lecture est très agréable. Les collectionneurs avertis et passionnés se délecteront de trouver une foule de précisions et de détails sur leurs belles agrémenté de superbes photos témoins. Au final ce sont plus de 330 numéros qui méritent d'être collectionnés pour ceux qui aiment les voitures ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Rétroviseur © - LVA






JPBlogAuto

samedi 17 juin 2017

Europe Auto Magazine






europe00.jpg


Europe Auto est un ancien magazine généraliste mensuel consacré à l’automobile créé en 1958 dont la rédaction est installée 16 rue Etienne Marcel à Paris. Le directeur de la publication est Gérard Harmand et le rédacteur en chef Jean Recanati assisté de Jacques Foulon. Ce mensuel est diffusé sous la forme d'un journal papier jusqu'au début de l'année 1967 avec pour devise comme son nom l'indique, " le périodique automobile européen " ....


europe18.jpg


En fait dès le début, les ambitions du magazine Europe Auto étaient clairement dévoilées aux lecteurs dans son tout premier numéro " Un nouveau journal pour tous les amateurs de voitures en provenance de toute l'Europe, sans esprit de chapelle et sans exclusive, seulement destiné à aider l'automobiliste à se faire une opinion. Ni louanges inconditionnelles ni dénigrements systématiques, mais nous savons à l'occasion prendre parti avec sérieux et équité " ....

Le premier numéro du magazine Europe Auto va donc sortir en 1958 sous la forme d'un journal papier jusqu'au début de l'année 1967 contrairement à d'autres publications de l'époque consacrées aux voitures qui sont d'une qualité bien supérieure. Mais le magazine va changer d'aspect à partir du numéro 102 de mars 1967 qui va porter ainsi la désignation de numéro 1 de la nouvelle série. Il se présente sous de nouveaux atours bien plus séduisants et passe désormais au format plus traditionnel proche du A4 ....





Cette nouvelle formule du magazine Europe Auto propose désormais une revue élégante, de format pratique, offrant à la fois plus de textes et plus d'illustrations, et réalisée à l'aide des procédés d'impression les plus modernes. 68 pages qui ont pour ambition de joindre l'utile à l'agréable avec banc d'essai international, analyse de l'actualité, Europe Auto essai, matches entre modèles s'adressant à la même clientèle, expérience de l'usager, etc... Les quatre pages centrales imprimées sur un papier de fort grammage sont réservées à une étude historique des grandes marques du sport automobile ....





Le magazine Europe Auto propose également son dictionnaire technique. Les termes utilisés dans le milieu de l'automobile sont définis, expliqués et illustrés à l'aide d'exemples et de croquis. Souvent un petit poster représentant un modèle prestigieux occupe les deux pages centrales de la revue. En tant que périodique automobile européen, la rubrique " banc d'essai international " fait intervenir certains journalistes étrangers reconnus. Les plus réguliers des essayeurs sont Didier Merlin, Joachim Schaufuss, Paolo Romani et Jacques Foulon ....


europe22.jpg


Dès le numéro 24 de mars 1969, le nombre de pages du magazine Europe Auto passe de 68 à 80. Le mensuel sera jusqu'à la fin de sa parution, à l'exception des numéros salon, au format 220 x 280. Le prix de vente en kiosque évolue quant à lui au fil des ans et de l'inflation. Si le magazine traite des voitures courantes, il n'hésite pas toutefois à présenter des modèles plus marginaux, de plus petits constructeurs. Ouverture à l'Europe oblige, le mensuel accorde une place très importante aux productions des autres pays, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Suède ....


europe16.jpg


L'ingénieur Jean Albert Grégoire devient un consultant intermittent qui tient dans certains numéros une rubrique mensuelle inédite. A partir de 1964 le magazine Europe Auto propose un numéro annuel " Salon de l'Auto ". La collection complète compte onze numéros, de 1964 à 1974 et cette édition annuelle d'Europe Auto est avec celle de l'Auto Journal l'une des plus complètes qui soit. Au fil des années, le numéro salon va s'ouvrir à des productions plus exotiques, non commercialisées en France avec des photos représentent les voitures, en noir et blanc au début, puis partiellement en couleur à partir de 1970 ....





En 1968 et 1969, alors que la pagination du magazine Europe Auto est renforcée, un cahier " spécial sport " regroupe en fin d'édition sur une trentaine de pages l'ensemble des modèles à vocation sportive. Malheureusement, cette revue comme tant d'autres, s'est trouvée au carrefour de deux crises, celle de l'édition résultant de la formidable hausse du papier qui a doublé en un an, et celle de l'automobile, se traduisant par une baisse des achats de voitures et, par voie de conséquence, par une baisse des ventes d'une publication qui ne parlait que l'automobile. La disparition d'Europe Auto est inéluctable et la fusion de la revue Europe Auto Magazine et de l'Automobile Magazine intervient avec le numéro 344 de février 1975 de ce dernier ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Europe Auto © - Carcatalog






JPBlogAuto

mercredi 10 mai 2017

François Bruère Artiste Peintre






bru00.jpg


François Bruère est un artiste peintre Français très talentueux qui est né le 18 juin 1961 dans la ville du Mans la préfecture de la Sarthe dans la région des Pays de la Loire. Dès son plus jeune âge il montre une grande aptitude pour le dessin et comme il est né dans le creuset de la compétition automobile il se passionne aussi bien sur pour la course mythique des 24 Heures du Mans, mais sans savoir alors que ces deux passions vont se transformer en un véritable métier tout au long de sa vie ....


bru01.jpg


François Bruère va effectuer des études artistiques en suivant des cours à l'école des beaux arts d’Angers et obtenir un diplôme de l'ENSAAMA, l’école nationale supérieure des arts appliqués et métiers d’art de Paris. Membre de la maison des artistes il se consacre exclusivement a l’art mécanique depuis quasiment 30 ans ....





François Bruère dessine, peint, et illustre des ouvrages sur l’automobile et aussi la moto. C'est un réel et brillant artiste au talent exceptionnel qui est mondialement connu et respecté par tous les passionnés d'automobile, tant ses œuvres sont très appréciées depuis bien des années un peu partout autour du globe, ce qui lui permet de vivre exclusivement de son art, et cela depuis la fin de ses études en 1982 ....





La peinture de François Bruère va au-delà du style "hyper réalisme" car elle exprime avec force et respect le tempérament, les vibrations que l'on ressent en regardant, en écoutant ou en conduisant une automobile. Son style unique est reconnaissable et incomparable car il montre toujours avec puissance l’implication de l’homme et de sa machine qui souvent traduit une époque héroïque empreinte de nostalgie ....





La passion de François Bruère l’a conduit bien sur à réaliser pour des constructeurs et de grands collectionneurs d'art et d'automobiles des œuvres originales uniques sur commandes spéciales. Mais habituellement, il puise tout simplement son inspiration dans l'histoire des marques ou d'une voiture qu'il aime et dont il exalte la beauté. Du simple pionnier de l'automobile au pilote victorieux d’un Grand Prix, son œuvre nous plonge dans un univers réaliste nous faisant partager les vibrations de la piste ou l’élégance d’un concept car. Il aime aussi peindre l’expression d’un pilote, d'une course ou d’une foule nous faisant ainsi partager les même émotions mécaniques....





Des carrosseries voluptueuses aux marques victorieuses aux 24 Heures du Mans l’œuvre de François Bruère nous plonge dans son univers ou la lumière sublime les volumes. Par le contraste entre ses fonds couleur sépia et ses premiers plan en couleur éclatante, par le jeu des reflets, par ses transparences et ses éclats de lumière sur un chrome ou une peinture polie lustrée, François Bruère s'exprime avec force et virtuosité dans ses aquarelles rehaussées à l’aérographe qui en font un artiste reconnu très apprécié sur la scène automobile et artistique internationale ....





Cette notoriété méritée a valu à François Bruère d'obtenir la licence A.C.O. des 24 Heures du Mans en devenant l'un des Peintres officiels. Mais il réalise également des commandes institutionnelles pour le ministère des transports ou aussi des planches de timbres pour la Poste, ainsi que des commandes pour de nombreux constructeurs réputés comme Audi, Bmw, Peugeot, Cadillac, Porsche, Général Motors, Harley Davidson, Honda, Ford, Ferrari, Alfa Romeo, Lamborghini, Lotus ou Jaguar ....





François Bruère est aussi spécialisé dans la création d'éditions d'art pour des clubs indépendants de passionnés d'automobiles de prestige et il travaille également pour nombre d'organisateurs de courses diverses et de rallyes. Il dessine et peint aussi sur commande des affiches de salons automobiles ou encore de concours d'élégance. Ses œuvres originales figurent dans d'importantes collections privées en Europe, aux États-Unis, à Hong Kong ou au Japon. Son travail est en expositions permanentes dans les plus importants musées automobiles du monde, et il réalise aussi des expositions personnelles dans quasiment toutes les capitales de la planète ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © François Bruère



Interview de François Bruère ...








JPBlogAuto

- page 1 de 32