@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Stout

Fil des billets

vendredi 22 novembre 2019

Anciennes automobiles vintage du futur









A une époque quasiment toutes les voitures utilisaient couramment un châssis séparé de la carrosserie, un long capot cachant un compartiment moteur où le moteur était situé longitudinalement derrière l'essieu avant et un habitacle à l'arrière. Le moteur monté à l'avant entraînait généralement l'essieu arrière par l'intermédiaire d'un arbre d'entraînement tournant sous le plancher du véhicule. Mais les publicitaires et aussi les services commerciaux ont titillé les ingénieurs afin qu'ils imaginent finalement " la voiture du futur " ....





C'est ainsi qu'après guerre, les voitures ont commencé à s’habiller d’une carrosserie en Elektron, un alliage à base de magnésium, avec quelques éléments en Duralumin, ou en fibre de verre. Pour le design, rien n’est assez beau, la voiture arbore des ailerons surdimensionnés inspirés de l'aérospatiale, tandis qu’une bulle en plexiglas recouvre l’habitacle et s’ouvre d'un seul bloc. Pour le côté technique, les engins s’équipent d’un moteur à plat qui transmet le mouvement aux roues avant, et quatre disques assurent le freinage en lieu et place des antiques tambours. Au final l’argument aérodynamique et futuriste apparaît surtout comme un véritable coup publicitaire, on est donc plus proche de la science-fiction ....


vintage01.jpg


Après guerre, les Etats-Unis dominent le marché mondial de l’automobile avec une clientèle à fort pouvoir d’achat et une offre pléthorique de voiture en tout genre. Au cours de ces années à l'initiative des plus gros constructeurs et surtout de leur service commercial, les show-cars, les motoramas et les motorshow, ces gigantesques salons d'exposition, apparaissent pour stimuler les ventes et l’intérêt du public. Avec des industriels ayant les yeux tournés vers ce marché, les idées finissent par traverser l’Atlantique, c’est ainsi que même l'Europe se mettra au diapason.
Voici une demi douzaine de ces voitures du futur ou de science-fiction vues dans les années vintage ....



* / LA STOUT SCARAB - 1946 :





La Stout Scarab est une monospace américaine des années 1940 conçue par William Bushnell Stout et fabriquée par Stout Engineering Laboratories et ensuite par la Stout Motor Car Company de Detroit, dans le Michigan. Elle est créditée par certains comme la première monospace, et un prototype Scarab expérimental de 1946 est la première voiture avec une carrosserie en fibre de verre et une suspension pneumatique. Pour l'époque cette voiture était plus proche d'un OVNI que d'une automobile et faisait donc figure d'engin du futur ....


* / LA BORGWARD TRAUMWAGEN - 1955 :





Directement inspirée par les Dream-Cars américaines, la Borgward Traumwagen lancée avec l’objectif d’une présentation au salon international de l’automobile de Francfort 1955 est donc une voiture de salon destinée à attirer les regards vers la marque allemande, et pourquoi pas permettre de vendre quelques véhicules en concession. A la tête de ce projet, Borgward met l’ingénieur Erich Übelacker, ancien de chez Tatra, dont la mission est d’étudier le concept du « light weight » (poids léger), et l’aérodynamique, le tout afin de permettre d’utiliser cette voiture comme banc d’essai pour diverses mécaniques ....


* / LA GHIA GILDA STREAMLINE - 1956 :





Présentée comme « expérimentale » sur le stand Ghia du salon de Turin 1955, où elle est le reflet exemplaire d’une époque, ce dream car futuriste prend le nom de Gilda, personnage interprété par Rita Hayworth dans le film éponyme de Charles Vidor. L’auteur de ce projet est Giovanni Savonuzzi, directeur technique de Ghia de 1954 à 1957. Professeur d’université (Polytechnique de Turin), l’homme est également un ancien ingénieur aéronautique. Il a conçu la Gilda Streamline pour Chrysler, mais ce style aérodynamique correspond plus à une mode d'engin du futur pour les expositions qu’il ne répond à une logique scientifique ....


* / LA FORD X2000 - 1958 :





La Ford X2000 est un drôle d’oiseau sortie en 1958 de l’imagination fertile des designers de Dearborn parmi lesquels Alex Tremulis avec l’aide de Bill Balla , le créateur de la fameuse Tucker, elle devait être la vision de la voiture du siècle à venir. C’est une vraie voiture de science-fiction car peu de choses sur la voiture étaient censées prédire les formes ou les caractéristiques des Ford du futur immédiat mais plutôt être des concepts avancés du futur automobile des années 2000 ....


* / LA CHRYSLER TURBOFLITE - 1961 :





Conçue pour naviguer sur les autoroutes du futur, la Chrysler Turboflite de 1961 était si en avance sur son temps qu'elle intégrait des caractéristiques de conception qui n’avaient toujours pas été introduites, comme le toit en verre qui s’élevait automatiquement à l’ouverture de l’une ou l’autre porte. Avec son design très typé science-fiction pourvu d'ailerons, de nageoires, de bequets et d'appendices inhabituels, son autre caractéristique hors du commum était sa motorisation de type turbine ....


* / LA FASCINATION 2DR - 1974 :





La Fascination 2DR a été créée par Paul M. Lewis à la fin des années 1960 à Denver, au Colorado. C'est typiquement un exemple parfait d'un véhicule du futur de science-fiction qui ressemble à un engin à trois-roues, mais la fusée avant a deux pneus comme dans un avion. La voiture était pourvue d'une carrosserie en fibre de verre et de portes papillons. La motorisation était confiée à un moteur V6 Chevrolet ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images





JPBlogAuto

mercredi 3 juin 2015

Stout Scarab - 1936







stout00.jpg



La Stout Scarab est un véhicule vraiment unique aux USA conçu par William Stout Bushnell et produit en petites quantités par Stout Engineering Laboratories et plus tard par Stout Motor Car Company de Detroit au Michigan. Parmi une foule de nouveautés et innovations dont est doté cet engin insolite, la Stout Scarab est crédité par certains comme étant la première production au monde du genre que l'on appellera plus tard monospace ou fourgonnette ou minivan ….


stout01.jpg


Les années 30 furent une période d’expérimentation dans le domaine de l’aérodynamisme et dans celui du rapport de la forme à la fonction dans l'automobile. La Stout Scarab témoigne de cette approche radicale du moyen de transport individuel étant différente de la plupart des voitures de l'époque car pratiquement toutes les voitures de production utilisaient un châssis séparée de la carrosserie. Un long compartiment à l'avant abrite le moteur, placé longitudinalement derrière l'essieu avant, et un habitacle à l'arrière. Au lieu de cela, la Scarab fait disparaître le châssis avec l'arbre de transmission, pour créer un plancher bas et plat pour l'intérieur, en utilisant une structure de carrosserie-châssis monocoque et en plaçant le moteur en porte à faux à l'arrière du véhicule, le monospace était né ….


stout02.jpg


A la fois créateur d'automobile et d'aviation, ingénieur et journaliste, William B. Stout , avait envisagé sa machine comme un bureau sur roues itinérant. À cette fin, la carrosserie de la Stout Scarab, conçu par John Tjaarda, un ingénieur automobile néerlandais bien connu, a suivi de près les techniques de construction d'un fuselage d'avion en aluminium. Pourtant plutôt d'aspect aérodynamique en apparence, la Scarab a été généralement considéré comme étant laide à l'époque. Aujourd'hui, son design futuriste et tout en courbes, avec son nez finement détaillé fait qu'elle est devenue un genre d'icône Art Déco ....


stout03.jpg


Dépourvue des marchepieds habituels et en élargissant la cabine sur toute la largeur ainsi que l'utilisation d'un long empattement, la Stout Scarab offre un intérieur très spacieux. L'espace est en outre optimisée par la mise en place du moteur directement au dessus de l'essieu arrière en porte à faux et le déplacement du conducteur en avant, de sorte que le volant de direction est presque directement au dessus des roues avant. Les passagers entrent par une seule grande porte commune, et prennent place sur un système de sièges modulables, pouvant être configuré dans presque tout arrangement imaginable ....


stout04.jpg


Le confort était lui aussi plutôt bien pensé, ainsi rivalisant avec les sièges de monospaces modernes, tels que le Chrysler Voyager ou le Renault Espace, il y avait même sur cette insolite Stout Scarab une petite table qui pourrait être installé n'importe où entre les sièges passagers si nécessaire. Cet intérieur présentait une excellente finition avec des matériaux noble comme le cuir, le chrome et le bois ....


stout05.jpg


Les innovations ne se limitent pas à la conception monocorps de la voiture. À une époque où presque tout sur ​​la route avait des essieux rigides avec des ressorts à lames, la Stout Scarab disposait de suspensions indépendantes à l'aide de ressorts hélicoïdaux sur les quatre roues, fournissant, une balade douce et confortable. Le moteur arrière couplé à la suspension à ressorts hélicoïdaux doté la Scarab d'une très bonne maniabilité et d'une excellente traction. L' essieu arrière oscillant avec la suspension à long débattement a été inspiré par le train d'atterrissage d'un avion ....


stout06.jpg


Stout souhaitait que sa voiture soit fabriqué en quantités limitées et vendu sur commande. Jusqu'à une centaine par an devait être construite dans une petite usine de Dearborn au Michigan. Les véhicules qui sortirent de l'usine étaient entièrement fabriqués à la main et donc pas deux Scarab ne seront identiques. Construite entre 1934 et 1939 à seulement neuf exemplaires, la Stout Scarab se révéla trop en avance sur son temps pour obtenir un début de succès commercial. Il existera même un autre prototype de cet engin qui sera vraisemblablement le premier au monde à disposer d'une carrosserie en fibre de verre et d'une suspension pneumatique ....


stout07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique de cette Stout Scarab, les ingénieurs de la firme ont la aussi fait preuve d'imagination en utilisant un classique Ford V8 à soupapes latérales de 85 chevaux à 3.800 tr/m et de 2.3 litres de cylindrée accouplé à une boite à trois vitesses manuelle. La nouveauté vient du fait que le moteur a été renversé de sa position normale, il est maintenant monté directement sur l'essieu arrière et avec le volant et l'embrayage vers l'avant. Cette disposition inhabituelle allait plus tard être répété sur la Lamborghini Countach ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : Ford V8 Aquilon
  • Disposition : Porte à faux arrière
  • Cylindrée : 2.351 cm3
  • Puissance : 85 chevaux à 3.800 tr/m
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : 3 vitesses manuelle



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © KustomKruzin




La Stout Scarab de 1936 ...



La Stout Scarab de 1936 ...








JPBlogAuto