@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Subaru

Fil des billets

vendredi 14 décembre 2018

Porsche Taycan - 2018











On ne présente plus la marque d'automobiles Porsche fondée en 1931 et basée en Allemagne à Leipzig et à Zuffenhausen. Porsche est le constructeur le plus rentable de l'histoire de l'industrie automobile qui pourtant est quasiment spécialisé que dans la voiture de sport. Porsche possède un service engineering indépendant très performant qui a fourni des études pour de très nombreuses marques comme par exemple Studebaker, RUF, Seat, Daewoo, Mercedes, Peugeot, Lada, Audi, Volkswagen, Subaru ou même Harley-Davidson ....





Ce puissant service d'engineering du constructeur de Stuttgart s'est donc déjà largement distingué pour la conception d'une longue lignée de sportives de la marque. Mais désormais, il compte bien être à la pointe dans le domaine de la sportive électrique, pour ne pas se faire ravir ce segment de marché par de nouveaux venus comme Tesla, Rimac ou la marque du groupe Volvo, Polestar. Plusieurs essais de motorisations électriques ont déjà été réalisées mais uniquement en hybrides sur la Panaméra, le Cayenne ou la 918 Spyder, mais maintenant Porsche sort le grand jeu en lançant sa toute première voiture 100% électrique baptisée Porsche Taycan ....





La Porsche Taycan est une berline électrique sportive qui sera commercialisée par le constructeur automobile allemand à partir de 2019. C'est le premier modèle 100% électrique du constructeur dévoilé le 10 juin 2018 à l'occasion des festivités du 70e anniversaire de la marque dont le nom signifie d'après Porsche « jeune cheval fougueux ». Avec la Taycan, Porsche joue donc sa crédibilité sur ce nouveau créneau des véhicules sportifs tout électriques. Pour Porsche, le futur est résolument électrique. L'entreprise annonce qu’elle veut passer à l'électromobilité avant tous les autres constructeurs automobiles allemands. Concrètement, d'ici 2025, la moitié des Porsche vendues aura une unité d'entraînement électrique ....





Certains puristes et passionnés de la marque pourraient s'inquiéter et pourtant la Porsche Taycan sera bel et bien une vraie Porsche annonce Stefan Weckbach, le responsable en chef du développement de la première voiture électrique du constructeur allemand. Dans une interview, l’ingénieur allemand s’est confié plus en détail sur l'expérience qu'offrira la future berline électrique à ses occupants : "Elle se conduit et se comporte comme une Porsche et ressemble en tout point de vue à une Porsche." a t-il annoncé. Les ambitions pour la Porsche Taycan sont quant à elles déjà grandes, puisque la firme allemande compte en vendre 20.000 unités par an. À titre de comparaison, cela équivaut aux deux tiers des chiffres de ventes actuels de la best-seller Porsche 911 ....





Pour alimenter la motorisation, cette Porsche Taycan disposera de batteries offrant un niveau de puissance de 270 watts par kilo et fonctionnant en 800 volts. Concrètement, il s’agit d’accumulateurs de très haut vol au lithium-ion lui permettant de disposer d'une autonomie de 500 kilomètres. La batterie, de 300 kg, est constituée de 200 cellules fonctionnant sous 4 volts pour une tension de fonctionnement général de 800 volts. Pourquoi une telle puissance ? Pour pouvoir rouler plus longtemps et réduire le plus possible la durée de charge des batteries. Ainsi, la Taycan devrait pouvoir rouler 500 kilomètres. Pour booster l’autonomie, Porsche annonce une recharge à 80% en seulement un quart d’heure ....





L'habitacle intérieur de la superbe Porsche Taycan a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails comme il se doit sur ce genre de véhicules. Le design des sièges et de la planche de bord du Taycan donnent une impression de grande simplicité futuriste, mais pourtant la voiture embarque de nombreuses technologies avant-gardistes. Le tableau de bord est incurvé, incliné et séparé de la planche de bord. Il peut être personnalisé à loisir. Il affiche cinq cadrans virtuels au design caractéristique de Porsche en technologie OLED, qui correspondent à différentes catégories de fonctions : énergie, Porsche Connect, performance, navigation et Sport Chrono, donnant un avant-goût de la conduite de demain. L’alliance intelligente du réel et du virtuel pour une conduite intuitive, rapide et sans distraction ....





Pour la motorisation, la Porsche Taycan est équipée de deux moteurs synchrones à aimant permanent, développés en interne par les ingénieurs Porsche, qui produisent une puissance cumulée de 600 chevaux ou 440 kW, des performances habituelles pour le constructeur de Stuttgart, qui ne dépayseront pas les aficionados de la marque. Ces deux moteurs électriques sont disposés astucieusement un sur chaque essieu. La batterie lithium-ion, à la pointe de la technologie, est logée dans le plancher du véhicule et s’étend d’un essieu à l’autre. Les masses sont ainsi réparties uniformément sur toute la longueur de l’empattement, pour un équilibre idéal. En outre, le centre de gravité du véhicule dans son ensemble est extrêmement bas. Ces deux facteurs augmentent encore les performances de la voiture et la sensation de conduire une véritable voiture de sport. Tout ceci permet à la Taycan d'atteindre les 100 km/h en 3,5 secondes, et les 200 km/h en 12 secondes ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Électrique
  • Moteur : 2 moteurs synchrones à aimant permanent
  • Batterie : Lithium-ion de 200 cellules
  • Puissance : 600 chevaux ou 440 kW
  • Voltage : 800 volts
  • Autonomie : environ 500 km/h
  • Performances : les 100 km/h en 3,5 secondes, et les 200 km/h en 12 secondes



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Porsche - © Futura - © Motor1




La superbe Porsche Taycan - 2018 ...








JPBlogAuto

lundi 4 juin 2018

Motorisées par la concurrence









Un constructeur automobile est une entreprise du secteur de la construction de véhicules automobiles dont l'activité consiste principalement à concevoir, fabriquer et commercialiser des automobiles. Cependant, la plupart des constructeurs ne sont que des assembleurs, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus que des usines pour effectuer l'assemblage des pièces produites par des « équipementiers » auxquels sont dévolues les tâches de conception et de fabrication des sous-ensembles ....

Au 21° siècle, pour une question de rationalisation technologique et de rentabilité, l'industrie automobile pratique le système des alliances de plus en plus fréquentes, les voitures embarquent de nos jours des moteurs d’une autre marque. En effet, ces alliances, nécessaires pour réduire les coûts, sont devenues monnaie courante et provoquent de drôles de surprises. Une tendance de plus en plus manifeste puisque par exemple 17,4% des moteurs Renault étaient destinés à d’autres marques en 2013 et cela ne cesse d'augmenter ....

Les exemples sont nombreux, et c'est d'autant plus vrai chez les constructeurs d'un même groupe. Par exemple, au sein du groupe Volkswagen, on retrouve plusieurs constructeurs : SEAT, Audi, Škoda, Porsche, Lamborghini, Bugatti, Bentley. Mais parfois, deux constructeurs bien distincts n'appartenant pas à un même groupe décident de collaborer, afin d'échanger des technologies, des moteurs, ou des plateformes. Ces modèles sont très nombreux, et il serait fastidieux de tous les évoquer, mais voici pour l'exemple une dizaine de voitures qui sont équipées de série avec le moteur d'un constructeur différent et donc concurrent ....


Mercedes-Benz Classe A / Moteur Renault



La Mercedes-Benz Classe A arrive déjà à sa seconde génération. Lors de son lancement, le constructeur propose plusieurs versions. Pour la A 180d, c'est le moteur 1,5 dCi d'origine Renault qui est chargé de tracter la berline compacte. Il développe 116 chevaux et 260 Nm, à noter que ce moteur est très répandu au sein de Renault, Dacia et Nissan ....

Alfa Romeo Giulia QV / Moteur Ferrari



L'Alfa Romeo Giulia Quadrifolio Verde est la concurrente des sportives allemandes. On peut citer la Mercedes-AMG C 63 S ainsi que la BMW M3. Pour parvenir à développer 510 chevaux, la Giulia QV peut compter sur le moteur V6 2,9 litres bi-turbo développé conjointement avec Ferrari ....

BMW 116i (F20) / Moteur PSA



Le constructeur BMW et le groupe français PSA ont collaboré pour mettre au point les moteurs "EP". Il s'agit des moteurs 1,4 litre (EP3) et 1,6 litre (EP6) que l'on retrouve sur certaines Mini, sur des BMW Série 1 et Série 3 ainsi que sur les voitures du groupe PSA ....

Pagani Huayra / Moteur Mercedes-AMG



La Pagani Huayra est une voiture italienne qui fut introduite en 2011. Sous sa belle carrosserie, on retrouve un moteur V12 qui vient directement des ateliers de Mercedes-AMG. Selon les versions, ce moteur développe différents niveaux de puissance. Pour la Pagani Huayra BC, ce V12 n'offre pas moins de 789 chevaux ....

Smart Fortwo / Moteur Renault



La Smart Fortwo est une voiture du groupe Daimler. C'est grâce à la complicité de Renault que la Smart Fortwo a vu le jour. D'ailleurs, 60% des pièces sont communes entre la Française (Renault Twingo) et la petite allemande (Smart Fortwo). Sous sa carrosserie, on retrouve les moteurs Sce conçus par Renault et que l'on retrouve également sur certaines Dacia ....

Aston Martin Vantage / Moteur Mercedes-AMG



Dernièrement, Aston Martin a présenté sa nouvelle supercar, plus connue sous le nom de Vantage. Tout comme sa grande sœur, la DB11, la Vantage reçoit un moteur V8 4,0 litres bi-turbo fournit par Mercedes-AMG ....

Lamborghini Huracan Performante / Moteur Audi



La Lamborghini Huracan Performante est l'une des supercars les plus rapides sur la Nordschleife. La sportive italienne repose sur le moteur V10 FSI, que l'on retrouve également sous le capot arrière de la très séduisante Audi R8. Pour cette version survitaminée, il délivre 640 chevaux ....

Lotus Evora / Moteur Toyota



La Lotus Evora a été lancée en 2009. Cette voiture est toujours commercialisée de nos jours, cependant, elle profite de plusieurs variantes pour ne pas vieillir. Son moteur V6 est développé par Toyota, il délivre jusqu'à 436 chevaux pour la Lotus Evora GT430 ....

Donkervoort D8 GTO-RS / Moteur Audi



La Donkervoort D8 GTO est une voiture qui tout comme les Lotus, fait la chasse aux kilos superflus. Cette voiture pèse moins de 700 kg, et elle est mue par le moteur 5 cylindres 2,5 L d'origine Audi. On retrouve ce même moteur sous le capot des Audi RS 3 et TT RS. Avec 380 chevaux pour la D8 GTO-RS et moins de 700 kg sur la balance, la Donkervoort D8 GTO-RS fait des merveilles ....

Toyota GT86 / Moteur Subaru



La Toyota GT86 est une sportive mue par un moteur quatre-cylindres atmosphérique. C'est la cousine de la Subaru BRZ, d'ailleurs le design de ces deux sportives est quasi identique. Le moteur est conçu et développé par Subaru, c'est un moteur à plat de type boxer qui délivre 200 chevaux ....


minute.gif

Le Groupe PSA annoncera dans les prochains jours un nouveau partenariat qui impliquera la vente de l'un de ses moteurs à un autre constructeur. Le patron du groupe automobile français, Carlos Tavares, avait déjà fait une annonce similaire au Salon de Genève en mars, lors de la première journée presse. Plusieurs autres accords de vente de moteurs à d'autres constructeurs seraient actuellement en cours de discussion. PSA vend déjà des moteurs à Ford et à BMW par exemple ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motor1 © - Khal Bouguerra




JPBlogAuto

jeudi 19 juillet 2012

Toyota GT 86 - 2012



TOYOTA GT 86 ….







Bien que venue assez tardivement à l’automobile en 1936, « Toyota » est devenu néanmoins le premier groupe industriel japonais tant en qualité qu’en volume de production de voitures . La véritable expansion commerciale de la firme débute dans les années 50 pour devenir à partir de 1970 le troisième producteur mondial d’automobiles et dans les années 2000 atteindre la place de numéro un . Les voitures de la firme ont toujours été caractérisées par une stricte simplicité technique et des choix esthétiques et mécaniques calqués sur uniquement le meilleur de l’école occidentale . Chez Toyota on fait simple, robuste et efficace en parfaite adéquation à la demande du marché et on propose une gamme très complète de modèles capable de répondre à toutes les demandes de la clientèle, et même des sportives ….



A l’occasion du dernier salon de Tokyo, Toyota à dévoilé la version définitive de son petit coupé 2+2 sportif à propulsion baptisé Toyota GT 86 . Car depuis 2006, le géant japonais ne comptait plus aucun modèle sportif dans sa gamme européenne, à l'exception de la confidentielle Yaris TS . Une absence qui avait de quoi surprendre, comment le plus grand constructeur du monde pouvait-il être absent d’un segment de marché aussi emblématique ? Certains spécialistes de l’automobile avaient parié sur le retour de l'appellation Celica pour ce nouveau coupé sportif de la marque japonaise . Sauf que les quatre dernières générations de Celica étaient des tractions, contrairement à leurs contemporaines MR, qui étaient des propulsions mais à moteur central . Entre ces deux définitions existait entre 1983 et 1987 un petit coupé propulsion à moteur avant dérivé de la Corolla connu sous le patronyme "AE86 ou Sprinter Trueno" . C'est donc à ce dernier que la firme a voulu faire référence avec ce nouveau coupé conçu en collaboration avec Subaru qui prend finalement l’appellation de Toyota GT 86 ….



Dès sa nomination en 2009, Akio Toyoda, le nouveau patron du géant japonais, a décidé de changer de braquet . Les premiers discours de cet ancien pilote de course affirmaient la volonté de réintroduire le "plaisir de conduire" dans les valeurs de la marque . Le nouveau coupé Toyota GT 86 est le premier résultat concret de cette orientation volontariste . Conçu en partenariat technique avec Subaru, ce petit coupé propulsion puise dans l’héritage de Toyota . Sur le plan du design, cette version définitive est très proche des divers concepts présentés depuis le salon de Tokyo en 2009 . Seuls quelques détails changent comme les feux arrière moins effilés, un diffuseur moins spectaculaire ou la petite entrée d'air sur l'aile avant au look nettement moins "Aston Martin". Sur la face avant, les filets de diodes sont remplacés par des feux antibrouillard plus conventionnels et les nervures partant de l'insigne Toyota sur le capot moteur sont plus marquées . Mais fort heureusement, il reste fidèle à son architecture . Il s’agit toujours d’un coupé compact (4,24 m) et particulièrement ramassé (1,29 m de haut) qui pourtant, offre quatre places grâce à son empattement de 2,57 m . La ligne en dit long sur les prétentions du modèle . Ramassée, sportive et large d’épaule, la GT 86 exploite tous les traits de style propres aux coupés musclés, à commencer par les optiques menaçantes soulignées de LED qui sont devenues une référence des années 2010 . Au final, la Toyota GT 86 est belle avec cette allure bestiale et très sportive ....



Pour ce qui est de la technique, la Toyota GT 86 est conçue sur un châssis aux petits oignons qui avec seulement 53 % de la masse sur le train avant, révelle un comportement quasiment neutre . En prime, la firme a opté pour une monte de pneus plus large à l’arrière qu’à l’avant, ce qui est la marque des vraies sportives . Cerise sur le gâteau, Toyota propose un différentiel autobloquant à glissement limité particulièrement efficace spécialement étudié pour une traction avant . C’est une pure propulsion, mais bénéficiant d'une motricité maximale . Les plus joueurs pourront même déconnecter le contrôle de Stabilité VSC afin de mieux profiter du tempérament de l'engin . Ainsi, on constate avec joie que Toyota s'est enfin décidé à refaire des véhicules ludiques, après une longue période de disette . A bord, l'habitacle est entièrement axée sur le conducteur pour proposer une meilleure conduite sportive grâce à une ergonomie étudiée dans le détail de la fonctionnalité de chaque élément avec lequel le conducteur interagit . En outre, la forme du siège avant est conçu non seulement pour le confort, mais aussi comme les dossiers et les surfaces des coussins, pour fournir un soutien optimal à l'accélération et aux forces G . La Toyota GT 86 est également équipée d’un tableau de bord et d’une console centrale avec des inserts en carbone, en cuir et en aluminium qui renforce le côté sportif recherché ....



Pour ce qui est de la motorisation, l’insolite Toyota GT 86 est équipée d'un quatre-cylindres boxer à plat d'origine Subaru, équipé d'un système d’injection directe et indirecte Toyota D-4S similaire à celui du V10 de la Lexus LFA . Ce système utilise l’injection indirecte à bas régime pour générer un effet de turbulence dans les cylindres afin d’améliorer la combustion . Ce 4-cylindres "carré" de 1.998 cm3 utilise la même course et le même alésage de 86 mm . Avec son taux de compression élevé (12,5 : 1) ce bloc atmosphérique adopte une philosophie typiquement japonaise, il faudra le cravacher pour en obtenir le meilleur . Le couple maximum de 205 Nm est en effet obtenu à 6.600 tr/min et la puissance maximale de 200 chevaux ne sera atteinte qu’à 7.000 tr/min . Mais n’oublions pas la finesse et la spontanéité d’un moteur atmosphérique pointu, en clair, vous effleurez la pédale de droite, et ça part instantanément, sans temps de réponse . La transmission est confiée à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, mais une unité automatique à 6 rapports également sera disponible en option et comportera des palettes derrière le volant . La très insolite Toyota GT 86 devrait aussi être proposée avec une option forte de 250 chevaux contre les 200 de base . Cette variante serait développée en interne par le département Toyota Racing Development (TRD) ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres boxer
  • Cylindrée : 2.0 Litres
  • Puissance : 200 chevaux à 7.000 tr/min
  • Couple : 205 Nm à 6.600 tr/min
  • Vitesse : 250 km/h






La « Toyota GT 86 », c'est ça ...



La « Toyota GT 86 », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 6