@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Supercar

Fil des billets

vendredi 31 janvier 2020

Spectre R42 - 1997











Spectre Supersports Limited est un fabricant britannique de voitures de sport et constructeur de voitures de course sportives très peu connu et quasi uniquement par les amateurs de sportives. La société a été fondée en 1994 par l'entrepreneur anglais Ray Christopher en l'associant à une autre de ses sociétés GT Developments, et en basant la nouvelle structure à Poole dans le comté du Dorset au Royaume Uni ....





Ray Christopher a toujours eu envie de dessiner, développer et commercialiser une automobile de sa propre conception. Celle-ci pourrait prendre la forme d'une interprétation moderne de la célébrissime Ford GT 40, la voiture victorieuse des 24 Heures du Mans qu'il admirait le plus. Son interprétation de la GT américaine baptisée Spectre R42 sera finalement présentée,après de longs mois de développement, pour la première fois au public au London Motor Show de 1996, et il était même possible d’y passer commande afin de faire partie des premiers livrés durant l’été de la même année ....





La Spectre R42 sera finalement construite sous la responsabilité de Anders Hildebrand qui amena des investisseurs et convint le fameux pilote Derek Bell d’accepter le poste de président de la compagnie. Cela permit d’aboutir rapidement à la vente de 23 modèles. Dans sa version commercialisée, on avait donc affaire à une véritable voiture de course mais " en tenue de ville ", même si la face avant est plus séduisante que la partie arrière, truffée de sorties d'air assez disgracieuses ....





Le châssis monocoque de la Spectre R42 est fait en aluminium pour générer un gain de poids, préoccupation également prise en compte pour les autres parties de la voiture telles que les suspensions ou bien encore la carrosserie en fibre. Ainsi, le poids total n’excède pas les 1250 kilos. La répartition des masses est de 42% à l’avant et 58% à l’arrière et les larges pneus arrière offrent à cette supercar un comportement de sport-prototype chaussé en pneus de route, bien épaulés par les freins signés AP Racing. Tous droits issus de la compétition eux aussi, ils assurent un freinage de qualité à l'endurance invincible ....





Stylistiquement, la Spectre R42 n’est pas révolutionnaire mais pourtant son style lisse et rond n’est pas déplaisant. Preuve du sérieux du projet, Ford a apporté son assistance pour la bonne intégration et le bon réglage de ses moteurs. Cerise sur le gâteau, la Spectre se veut plus abordable que la moins chère des Ferrari. Et contrairement à ce qui peut se pratiquer chez d'autres, le coût de la maintenance,de l'entretien et des réparations est plutôt bien maitrisé. Ray Christophe garde à l'esprit sa motivation initiale, celle de faire courir une Spectre aux 24 Heures du Mans. Il veut faire revivre l'épopée des GT 40. Il est donc nécessaire de produire un certain nombre d'exemplaires civils pour pouvoir prétendre ensuite à une homologation en course ....





L'habitacle intérieur de l'étonnante Spectre R42 a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Le manufacturier anglais se vantait d’avoir doté sa stricte 2 places d’un habitacle extrêmement luxueux. L’équipement était plutôt complet avec les vitres électriques, la climatisation, la sellerie cuir, l’autoradio, l’anti-démarrage et le verrouillage centralisé des portes, de quoi utiliser sa Spectre au quotidien. L'intérieur était en Alcantara antireflet combiné avec le revêtement en cuir et des jauges sur mesure avec un compteur de vitesse de 322 km / h avec des garnitures en bois de noyer et des tapis Wilton ....





Sous le capot de la belle Spectre R42 se cache une mécanique d’origine Ford, le “V8 modular engine” comme appelé en interne, d'une cylindrée de 4601 cm3 à double arbre à came (DOHC) et disposant de 4 soupapes par cylindre. Ce bloc aluminium a subi quelques modifications pour voir la puissance passer à 350 chevaux à 5900 tours/min et est placé en position centrale arrière. Nous sommes bien dans une mécanique américaine où le couple est privilégié avec ses 463 Nm. Grâce à un poids assez limité et accouplé à une bonne transmission avec une boite manuelle à 5 rapports Getrag, les performances sont dignes d’un avion de chasse, 281 km/h en vitesse de pointe et 4,4s pour abattre le 0 à 100 km/h. A la moindre accélération, ça pousse fort, très fort ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : V 8
  • Cylindrée : 4,6 litres
  • Puissance : 350 chevaux à 5900 tours/min
  • Couple : 463 Nm
  • Vitesse : Environ 280 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Spectre
- © Carjager - © ClassicSportCar





JPBlogAuto

vendredi 24 janvier 2020

Frank Stephenson Designer









Frank Stephenson est un très talentueux designer automobile américain qui est né le 3 octobre 1959 à Casablanca au Maroc, d'un père américain d'origine norvégienne et d'une mère espagnole. Il est considéré par les spécialistes du design automobile comme « un des plus influents designers automobiles de notre époque » pour avoir conçu de nombreux modèles emblématiques à succès ....





Frank Stephenson est un adolecent brillant qui fait des études sans soucis. Même si il suit ses parents à travers le monde pour l'emploi de son père à Malaga en Espagne, à Istanbul en Turquie, à Madrid, puis aux États-Unis, il apprend à parler anglais, norvégien, français, allemand, italien, espagnol et arabe. Il obtient un diplôme de design industriel au Art Center College of Design de Pasadena en Californie en 1986 ....





S’il fut un temps où les mots «style italien», «style britannique» ou «style français» avaient un sens, ce n’est plus le cas aujourd'hui. Dans une industrie mondialisée, les meilleurs dessinateurs sont, comme Frank Stephenson, à l’aise dans toutes les cultures de l’automobile. Cet apatride de génie est à la fois un cas à part et le prototype du designer moderne actuel. Son palmarès recoupe de manière incroyable la problématique essentielle des constructeurs : comment instiller à une voiture la touche de luxe, la dose de glamour, le surcroît d’affectivité qui la rendra chic et charmante et permettra de la vendre ....





Frank Stephenson débute sa carrière professionnelle de designer automobile chez Ford en Allemagne, où il participe à l’élaboration du design de la Ford Escort RS Cosworth en dotant la banale trois portes d’appendices expressifs, expansifs, excessifs, ailes larges et aileron arrière sculpté et géant, sorte de queue de baleine qui fait autant pour la légende de la méchante Escort Cosworth que son surpuissant moteur turbo ....





Frank Stephenson dit tirer son inspiration créative du monde des jouets, de la nature, du monde animal, et du biomimétisme. Après ses débuts chez Ford, il rejoint ensuite BMW durant 11 ans pour qui il élabore la BMW X5, le tout premier SUV du constructeur. En 2001 le constructeur retient son étude de design pour relooker la Mini de BMW, ce qui lui vaut le prix de la « voiture nord-américaine de l'année » du salon automobile de Détroit 2003 après avoir su capter le magnétisme du modèle original, sa «bouille» attendrissante, et les avoir transposer dans de tout autres proportions beaucoup plus moderne ....





En juillet 2002 Frank Stephenson va quitter BMW pour venir travailler chez Pininfarina ou il est nommé à la fois directeur du design de Ferrari et de Maserati. C'est la période ou il élabore les Maserati MC12, Maserati Quattroporte V, Ferrari F430, Ferrari 612 Scaglietti ou Ferrari FXX. En février 2005, à la suite de son succès chez Ferrari, il est nommé à la tête du design de Fiat et Lancia et contribue à relancer avec succès l'industrie Fiat, alors en difficulté, avec l'élaboration de l'évolution des Fiat Punto, Fiat Bravo et Fiat 500. En juin 2007 il est nommé chef designer chez Alfa Romeo à la suite de Wolfgang Egger, ou il élabore les Alfa Romeo MiTo et Alfa Romeo 8C Competizione ....





En avril 2008 Frank Stephenson est nommé directeur du design chez McLaren Automotive, à la suite des designers Gordon Murray et Peter Stevens. Il élabore avec succès pour la marque, les nouvelles McLaren MP4-12C de 2011, McLaren P1 de 2012, McLaren X-1 de 2013, McLaren 650 S de 2014, McLaren 570S de 2015, McLaren 720S de 2016, et McLaren P14 de 2017. Là, il est question non plus de succès de masse, mais de trouver le moyen de combattre et de supplanter Ferrari ou Maserati dans le cœur des acheteurs de supercars ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Pininfarina
© - Frank Stephenson © - AutoPlus - © Capital





JPBlogAuto

vendredi 13 décembre 2019

Ronart V8 Lightning GT - 1999











Ronart Cars est un fabricant britannique de voitures de sport et constructeur de voitures de course sportives uniques et sur mesure destinées à une utilisation sur piste et sur route. La société a été fondée en 1984 par Rona et Arthur Wolstenholme, basés à Peterborough. Dès 1999 la firme commence à maitriser la construction de voitures en fibre de carbone ce qui va révolutionner sa production ....





La maitrise de la construction en fibre de carbone étant maintenant effective chez Ronart, la firme va présenter au salon de l'automobile de Londres en 1999 la superbe Ronart V8 Lightning GT. L'approche est dorénavant totalement différente des autres voitures que la société avait construites jusqu'à présent. En fait c'est même une petite révolution car il s'agit cette fois d'une GT moderne à la technologie avancée ....





La Ronart V8 Lightning GT s'insère dans la tradition de la spotscar britannique, plus GT que réellement sportive d'ailleurs. En reprenant la recette traditionnelle du secteur, moteur américain, châssis rigide et intérieur anglais. Un type d'auto qui a eu ses heures de gloire dans les années 60/70 en Italie et aussi ailleurs. Associer la robustesse et la puissance d'un V8 US avec le charme d'un intérieur garni de cuir britannique et la rigueur d'un châssis moderne recèle toujours des plaisirs insoupçonnés ....





Pour une question de coût, la belle Ronart V8 Lightning GT n'est pas une auto entièrement en carbone. En fait, seule la carrosserie est réalisée en fibre de carbone. C'est plus léger que l'acier mais la rigidité de l'ensemble est tout de même assurée par un excellent châssis tubulaire. Les trains roulants, la direction et les suspensions à doubles triangulations ont fait l'objet des attentions de spécialistes réputés Outre-manche et l'auto dispose d'un différentiel à glissement limité pour assurer une certaine rigueur de motricité ....





La Ronart V8 Lightning GT propose donc un design atypique qui va attirer les commentaires avec cette carrosserie au look attractif et susciter beaucoup d’intérêt lors de sa première présentation au salon automobile de Londres. Le célèbre spécialiste anglais Rhoddy Harvey-Bailey de HBEngineering a été missionné afin d"étudier les caractéristiques de maniabilité et de réaliser des essais poussés sur route afin de perfectionner le développement du châssis et de la suspension. Des travaux de développement ont été menés sur un nouveau procédé et de nouveaux matériaux en fibre de carbone appelé SPRINT Technology que la firme Ronart a été la première à utiliser ....





L'habitacle intérieur de l'étonnante Ronart V8 Lightning GT a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. C'est un habitacle cossu, remarquable par l'excellence de sa finition dont la position de conduite est agréable, Typically British et donc forcément savoureux et désirable. Le volant multifonctions conserve les classiques trois branches et arbore en son centre le logo maison. En fait cet habitacle bien pensé propose une combinaison de cuir et d'alcantara élégants et confortables. Le tableau de bord dispose de gros compteurs qui permettent un contrôle complet sur toute la mécanique. Pour le reste, des raffinements intérieurs tels que les sièges Recaro chauffés, la climatisation, les vitres électriques, le verrouillage centralisé, la caméra de recul et la navigation par satellite ....





Sous le capot de la belle Ronart V8 Lightning GT se cache le moteur V8 Ford de type SVT Cobra de 4.6 litres de cylindrée qui développe 325 chevaux à 6.000 T/mn, soit. Une version de ce moteur suralimentée avec compresseur pouvait développer 500 chevaux. Ce fabuleux moteur est accouplé à une boîte manuelle à cinq vitesses et un différentiel Hydralock pour le contrôle de la puissance ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : V 8
  • Cylindrée : 4,6 litres
  • Puissance : 500 chevaux à 6.000 tr/min
  • Vitesse : Limitée à 250 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Carcatalog
- © Ronart - © AutoPlus - © Caradisiac





JPBlogAuto

- page 1 de 90