@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Tata

Fil des billets

samedi 19 février 2011

MDI AirPod - 2009



MDI AIR POD ….







Depuis plusieurs années déjà, on assiste à une prise de conscience générale sur notre environnement et la situation sur les énergies alternatives moins polluantes . L’engin qui fait le sujet de ce billet prends inévitablement sa place dans cette rubrique . En fait, Guy Nègre est le PDG et aussi le fondateur de la firme luxembourgeoise « M.D.I » (Motor Development International), une société spécialisée depuis 1991 dans la traction à air comprimé . MDI a déjà déposé des brevets pour produire de l'air comprimé à partir de l'énergie solaire, hydraulique ou éolienne . L'inventeur français fait figure de héros de la voiture propre, un petit entrepreneur visionnaire qu'opprime le lobby des constructeurs et des pétroliers . Guy Nègre précise qu’Il est possible de rouler sans émettre ni polluant ni CO2 pour un euro pour cent kilomètres et apporte l'argument massue en disant "Qui a besoin d'une voiture de 100 chevaux pour circuler en ville ?" Ce discours trouve un écho auprès des entreprises soucieuses de leur image et des administrations tentées par l'expérience de la voiture partage en centre ville . Un domaine où le moteur à air comprimé se heurte aux préjugés du public qui tient la propulsion électrique comme LA solution d'avenir ….



A la base, le MDI AirPod est un véhicule urbain à air comprimé plutôt léger de moins de 500 kg, d'une longueur de deux mètres pour 1,60 mètre de large, qui possède une autonomie de plus de 200 kilomètres pour une vitesse de pointe pouvant atteindre les 70 km/h . En prime, 2 minutes suffisent pour le recharger et il ne consomme qu’un euro pour 200 kilomètres . Avec une taille réduite, un tout petit prix, une pollution absolument nulle, un design ludique et futuriste, il marque un tournant dans les gammes de véhicules urbains tout en rénovant l’idée de l’automobile et du transport . On le conduit avec un mini manche (joystick), et ne laisse personne indifférent en se faufilant dans les embouteillages . C’est une véritable bouffée d’air frais dans nos villes et le prélude aux déplacements sans pollution . Sa taille réduite permet de le garer avec facilité en gardant tout de même un grand volume intérieur . Le MDI AirPod fait partie de la licence de fabrication des véhicules de MDI de “moins de 500Kg”, et se construit dans les mêmes usines que les OneFlowAir, suivant le concept de production original proposé par MDI ….



La version standard du MDI AirPod est destinée au transport des personnes . Il propose jusqu’à quatre places (3 adultes et un enfant) et dispose d’espace pour les bagages . Il est voué à des usages multiples tant dans le secteur privé que public . Les aéroports, gares et municipalités ont aussi besoin d’un véhicule bon marché, non polluant et d’une grande mobilité . Ce transporteur urbain change notre vie dans le centre ville en nous libérant du coût prohibitif de l’essence et en nous offrant une mobilité jamais acquise à ce jour . C’est l’aboutissement des études de MDI sur la pollution et la mobilité urbaine qui ont débouché sur ce concept qui est le premier à sortir des lignes de production depuis Juin 2009 . MDI répondra donc ainsi favorablement à la demande d'Air France et de KLM, ainsi qu'à l’appel d’offre de la ville de Paris pour "Autolib" . Le véhicule est aussi sollicité par diverses municipalités et autres institutions . Ses vitres situées à l'avant et à l'arrière du véhicule se soulèvent pour laisser entrer les usagers dans l'habitacle et les rétroviseurs sont remplacés par une caméra et un écran de "rétro vision" . Fruit de plus de dix années de recherches, les moteurs MDI mono-énergie permettent un fonctionnement totalement propre en utilisant de l’air comprimé stocké dans des réserves sous haute pression . On les retrouve sur des produits tels que les véhicules à vocation urbaine, sur des groupes électrogènes de secours ou des tracteurs industriels . Comme sur le MDI AirPod, ils sont particulièrement bien adaptés aux applications qui privilégient le couple et ont besoin de puissances moyennes d’utilisation modérée . Parallèlement, MDI a conçu des versions dites bi-énergie qui en reprennent la même base technique . L’utilisation d’un adjuvant énergétique (essence, gazole, huiles, alcools ou gaz) brûlé dans une chambre de combustion continue externe permet une plus grande autonomie de fonctionnement tout en limitant les consommations et les rejets de gaz toxiques ....



La version du MDI AirPod en Cargo est un monoplace (conducteur) qui offre un plus grand coffre (> 1 m3) pour le transport de colis ou de petites livraisons . Tous les moteurs MDI comportent une chambre active et font l’objet de nombreux dépôts de brevets dans le monde. Ils permettent de couvrir une grande plage d’utilisation allant de 4 à 75 chevaux . En 2007, MDI a signé un accord exclusif avec le groupe indien TATA pour le développement, l’optimisation, et l'application de sa technologie en Inde . Chez MDI, on lutte contre ce monothéisme . C'est vrai que la voiture électrique paraît idéale en ville, reconnaît Cyril Nègre . " Mais c'est oublier l'encombrement et le poids de leurs batteries, ainsi que le temps de charge . Notre AirPod fait le plein d'air comprimé en moins de deux minutes sur un compresseur spécial ou bien en quelques heures à domicile grâce au petit compresseur embarqué. Et son réservoir peut être rechargé partiellement sans arrière-pensée, contrairement à certaines batteries. Pour finir, ce réservoir ne présente aucun problème de recyclage " . Côté tarifs, après quelques déceptions sur les prix de vente des voitures 100% électriques, une bonne nouvelle pour cette MDI AirPod qui sera vendue entre 6 000 et 7 000 € suivant les versions, auxquels il faudra rajouter, selon son constructeur, 1 € d'air par plein ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : à air comprimé
  • Puissance : de 4 à 75 chevaux
  • Vitesse : de 45 à 75 km/h
  • Energie : possibilité d’hybride






La « MDI AirPod », c'est ça ...



La « MDI AirPod », c'est ça ...





JPBlogAuto

vendredi 11 février 2011

Land Rover Range Sport - 2009



LAND ROVER RANGE SPORT ….







Land Rover est l’une de ces vénérables marques britanniques dont le rayonnement dépasse de beaucoup ses chiffres de vente grâce à ses véhicules sport-utilitaire qui ont acquis au fil des ans une solide réputation pour leurs réelles aptitudes en conduite hors route et même tous terrains . Mais tout n’est pas rose pour autant, puisque les véhicules de la marque anglaise continuent d’éprouver de sérieux problèmes de fiabilité à long terme, et que Land Rover se trouve actuellement à la croisée des chemins, la marque ayant été rachetée par le constructeur automobile indien Tata Motors . Land Rover se retrouve au trente-septième et dernier rang avec un score de 344 problèmes techniques rapportés par 100 véhicules, alors que la moyenne de l’industrie automobile est de 206 problèmes rapportés par 100 véhicules . C’est donc un résultat fort embarrassant pour la firme qui doit obligatoirement corriger le tir ….



Phil Popham, Directeur général de Land Rover, affirme que « Les performances, la tenue de route et le confort de conduite du Range Rover Sport ont été améliorés grâce à l’introduction de nouveaux moteurs, de systèmes de transmission et de châssis de conception nouvelle . Si vous ajoutez ces améliorations techniques au réagencement intérieur plus luxueux et plus contemporain, il ne fait aucun doute que le Range Sport ne souffre pas la comparaison et qu’il demeure LE véhicule utilitaire sport par excellence ». Les ambitions de la marque, sont très clairement de batailler avec les références Allemandes comme le Bmw X6 ou bien le Porsche Cayenne, ayant tout deux l’esprit du 4x4 sportif tout comme le nouveau Range Sport . La carrosserie a été retravaillée pour lui conférer un aspect plus sobre et plus élancé . Des phares à LED impressionnants, une calandre à deux barres longitudinales, un pare-chocs et des ailes avant de conception nouvelle s’associent pour donner un aspect plus sportif et plus aérodynamique au véhicule . A l’arrière, des blocs optiques et un pare-chocs redessinés rappellent la face avant plus homogène . Comme c'est la tradition chez le constructeur, le Range Rover Sport fait partie des véhicules qui évoluent lentement . Oubliez les changements drastiques d'année en année, on demeure classique et modéré, mais pour 2010, il subira la refonte la plus majeure depuis son introduction en 2005. Le constructeur a revu la mécanique, tout en retouchant l'esthétique du véhicule ….



C'est surtout sous le capot du Range Rover Sport que l'on note les plus importants changements . Maintenant sous le joug du constructeur Indien Tata, Land Rover continue de partager ses mécaniques avec Jaguar, aussi propriété de Tata, puisque l'on retrouve à quelques différences près, deux motorisations disponibles dans la Jaguar XF. Les V8 de 4,4 litres et de 4,2 litres font place à une nouvelle paire de moteurs V8 . Le premier, à aspiration atmosphérique, propose une cylindrée de 5,0 litres et développe une puissance similaire à celui de la XF, soit environ 375 chevaux, soit 25 % de plus que l’ancien V8 . Le second V8, qui propulse aussi les petites bombes de Jaguar, a la même cylindrée, mais l'ajout d'un compresseur volumétrique pousse sa puissance à 510 chevaux et son couple à 461 Nm . Ces chiffres lui permettent de boucler le 0-100 km/h sous les six secondes, ce qui est pas mal pour un SUV . Finalement, une nouvelle boîte automatique ZF à six rapports complète les principaux changements mécaniques, cette dernière maximisant les performances et l'économie de carburant . A la pompe, les progrès sont réels et la consommation tombe de 18,5 %, soit une consommation moyenne de 9,4 l/100 km . Même si le Range Rover Sport a une vocation urbaine, on ne peut pas nier ses qualités hors route . Malgré des pneus moins adaptés, il pourra franchir nombre de sentiers et d'obstacles qui feraient frémir plusieurs concurrents . On peut compter, à cet égard, sur un système de contrôle en descente, sur une suspension pneumatique à réglage variable de l'intérieur, ainsi que sur le système Terrain Response™ qui vous permet de sélectionner l'un des cinq modes de traction (normal, herbe, gravier, neige, boue, sable et rochers). L’introduction de nouveaux systèmes sur le Range Rover Sport de type système de commandes dynamiques adaptatives (Adaptive Dynamics) associé au contrôle actif de conduite (ARC – Active Ride control) existant déjà sur les modèles suralimentés, et l’ajout du programme dynamique de surveillance de la route au système Terrain Response™, ont permis de renforcer la souplesse de conduite du véhicule ....



La tenue de route du Range Rover Sport est carrément surprenante pour un véhicule de ce gabarit et de ce poids, les mouvements de la caisse étant très bien contrôlés . Le secret de cette compétence sur asphalte trouve ses origines dans la conception des suspensions composées de ressorts pneumatiques et de barres antiroulis qui s’adaptent automatiquement aux conditions routières, de même que dans le choix de pneumatiques à profil bas montés sur des roues sur dimensionnées de 20 pouces de diamètre . De plus, la répartition des masses est presque idéale, ce qui rend le comportement du véhicule très prévisible . L'intérieur profite aussi d'un remaniement, alors que l'ergonomie de la console centrale a été revue et surtout, simplifiée . Le non-initié devra tout de même se familiariser avec tous les systèmes présents à bord . Fidèle à la tradition, le Range Rover Sport s’ouvre sur un habitacle séduisant, riche et fonctionnel . Rien n'est laissé au hasard comme les sièges qui sont confortables, comportant de nombreux ajustements, dont des appuie-bras réglables en hauteur. La conception toute en hauteur du véhicule et présentant de grandes surfaces vitrées favorise une excellente visibilité . En plus, l'habitacle spacieux permet à tous les passagers de respirer aisément . L’habitacle a été entièrement ré agencé et l’utilisation de matériaux de qualité supérieure et de finitions agréables au toucher est de rigueur . Traditionnellement somptueuse, la stéréo Harman Kardon affiche 1200 Watts et pas moins de 19 haut-parleurs ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 à compresseur volumétrique
  • Cylindrée : 5.0 Litres
  • Puissance : 510 chevaux
  • Couple : 461 Nm
  • Vitesse : 210 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 5’’9






Le « Land Rover Range Sport », c'est ça ...



Le « Land Rover Range Sport », c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 5 octobre 2009

Jaguar XKR Coupé - 2008



JAGUAR XKR COUPE ….







On ne présente plus la marque « Jaguar », cette vénérable firme anglaise de construction automobile fondée avant la première guerre mondiale par le célèbre William Lyons, car elle fait parti du patrimoine collectif . Toujours présente malgré un parcours chaotique des années 80 à 90 ou elle sera racheté par Ford, et beaucoup plus récemment quand le groupe indien Tata s’est offert ce joyau de la couronne britannique . Si un doute a plané suite à ce dernier rachat, la formidable évolution du fleuron de la marque (le coupé XKR) qui a suivi est de nature à rassurer tous les fans . Les nouveaux coupés et cabriolets Jaguar perpétuent une longue tradition dont les plus belles créations furent sans conteste la première lignée de XK, suivie de la non moins sublime Type E . Les coupés et cabriolets XJS qui lui succédèrent revendiquaient une approche plus confortable, très américaine, du grand tourisme . Mais un retour aux valeurs sportives s'est concrétisé en 1996 par le lancement du coupé XK8 . Et il s'est confirmé, deux ans plus tard, avec l'apparition des puissantes versions XKR plus sportives ….



En 2008, Jaguar profite du Salon de Detroit pour dévoiler la version restylisée de son coupé XK revu en profondeur, une version ultime suralimenté beaucoup plus sportive, la Jaguar XKR Coupé . Les principales modifications du style extérieur sont mises en valeur par un bouclier avant entièrement redessiné, de nouveaux feux arrière à diodes et une jupe arrière plus basse . Les nouveaux blocs optiques arrière à LED qui intègrent les feux de brouillard et les feux de recul doubles permettent à la XKR d’être immédiatement reconnaissable . Des diodes équipent également les répétiteurs latéraux et les feux d’approche intégrés dans les nouveaux rétroviseurs extérieurs . On note aussi les nouveaux boucliers avant au design affirmé agrémentés d’inserts chromés du plus bel effet et une grille de calandre supérieure maillée également chromée . Tous les modèles reçoivent des encadrements de vitres et un lettrage arrière en finition chromée, le XKR héritant en prime d’une nouvelle jupe arrière plus basse peinte couleur carrosserie et d’une sortie d’échappement redessinée qui rehausse la sportivité de la voiture . A l'intérieur, c’est du même tonneau, la branche inférieure du volant à trois branches est désormais gainée de cuir . Les aiguilles rouges des cadrans du nouveau XKR accentuent encore le caractère éminemment sportif de la voiture . La sellerie finition R est exclusive et arbore de nouveaux coloris avec des sièges réglables dans 16 directions et pourvus de fonctions de chauffage et de mémorisation, de coussins latéraux réglables et d’un nouveau système de climatisation . Le luxe Jaguar tout simplement ….



Grâce à leur construction tout alu, les Jaguar XKR revendiquent un poids de seulement 1 665 kg pour le coupé et 1 715 kg pour le cabriolet soit respectivement 70 kg et 100 kg de perdu par rapport aux anciennes versions, joli coup . Pour ce qui est du châssis, les ingénieurs ont revu et corrigé les suspensions, et reprogrammé le système CATS (Computer Active Technology Suspension), les réglages de l'amortissement piloté sont plus fermes au bénéfice de la vitesse de passage en virage . La transmission s'effectue au moyen d'une boîte automatique à 6 rapports avec palettes au volant, mais l’amélioration la plus notable provient du moteur . Un nouveau cœur de 510 chevaux bat sous le long capot du félin anglais, de quoi enflammer l'asphalte d'un circuit, mais la bête sait aussi faire patte de velours . Converti à l'injection directe, ce 8-cylindres entre en effet dans le club très fermé des moteurs de plus de 500 chevaux, et grâce au compresseur, le couple n'est pas en reste avec rien de moins que 625 Nm distribués aux seules roues arrière via un nouveau différentiel actif . Il va y avoir du sport avec ces performances en hausse de 23 % par rapport à celles du précédent 4,2 litres suralimenté . Même si sur route la vitesse maximale reste limitée électroniquement à 250 km/h, les gains de puissance et de couple offerts se conjuguent à la légèreté de la carrosserie en aluminium pour permettre d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 4,8 secondes (contre 5,2 secondes auparavant). Le XKR suralimenté impressionne également par son rendement énergétique qui lui garantit une consommation moyenne de 12,3 l/100 km et un taux de CO2 de 292 g/km ce qui surclasse même la BMW M6 dont les chiffres correspondants sont supérieurs de 16 % .....



La Jaguar XKR sait se montrer tantôt docile, tantôt sauvage . Ce coupé de 510 chevaux bridé par d'efficaces aides à la conduite présente la souplesse nécessaire pour être confié à n'importe quel conducteur, expérimenté ou pas . Mais les clients pilotes avertis se délecteront des programmes sportifs mis à leur disposition . La métamorphose s'opère à partir d'une touche placée sur la console centrale qui donne accès à des réglages plus directs des commandes . Le V8 hausse alors le ton, la boîte amplifiant même les sensations en donnant un coup de gaz symbolique au rétrogradage . Les motoristes sont parvenus à supprimer le bruit de sirène du compresseur pour ne conserver que le ronflement caractéristique d'un V8 de course, un vrai régal . Bref, cette Jaguar XKR Coupé semble réunir tous les ingrédients d'une GT supercar de rêve . Ne boudons pas notre plaisir, au volant, le plaisir est grand et les limites sont simplement fixées par l'endurance des freins et surtout l'autonomie procurée par les 70 litres du réservoir . Déclinés en deux versions, Coupé ou Cabriolet pour un tarif de l’ordre de 113.000 € ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 5 Litres
  • Puissance : 510 chevaux à 6000 t/mn
  • Couple : 625 Nm à 3500 t/mn
  • Vitesse : 250 km/h limitée électroniquement
  • Performances : Le 0 à 100 en 4’’8






La Jaguar XKR Coupé, c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 2