@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Tintin

Fil des billets

samedi 26 novembre 2016

Alain Bertrand Artiste Peintre






alain00.jpg


Alain Bertrand est un artiste peintre Français très réputé qui est né le 7 juin 1946 à Vert dans le département de la Seine-et-Oise. Dès son plus jeune âge il montre une grande aptitude pour le dessin et il s’amuse à copier les couvertures de magazines illustrés pour la jeunesse. Après avoir entamé un cursus scolaire plutôt difficile car il refuse la discipline, il finit par être placé dans un internat à Évreux, qui se trouve à proximité d’une base militaire américaine, avec des Cadillac, des Chevrolet, ou des Oldsmobile. C’est là qu’il va découvrir cet univers américain accrocheur, avec sa culture, ses voitures et sa musique Rock'n'roll, dont il ne se détachera plus ....


alain01.jpg


A la fin de ses études, Alain Bertrand va faire son service militaire péniblement car il va passer un tiers du temps en prison militaire pour non-respect de l’autorité. Après l’armée, il rentre aussitôt chez Renault à Flins comme dessinateur industriel. Parallèlement à son travail, il commence à vendre des planches de BD pour des magazines comme Tintin, Mickey, Lucky Luke, Spirou ou Pilote, essentiellement sur l’histoire du rock une de ses passions. Dans le même temps il crée avec Pascal Garnier et Guy Maestracci un petit fanzine trimestriel culturel baptisé Gellule. De formation autodidacte, il fait parti du mouvement dit hyperréalisme plutôt influencé par des artistes comme Norman Rockwell, Edward Hopper, ou Richard Estes ....


alain02.jpg


En 1976, Alain Bertrand effectue son tout premier voyage aux États-Unis ou il découvre l’univers des Trucks, des HotRods et des Kustoms qui vont être une source d'inspiration inépuisable tout au long de sa carrière. À son retour en France, ses illustrations de camions sous le bras, il rencontre Alain Marouani, alors directeur artistique aux éditions musicales Barclay, qui lui confiera la réalisation graphique de couvertures d'albums. Il collabore aussi avec Phonogram, Pathé Marconi, EMI ou Sony Music avec qui il produit des illustrations pour des vedettes célèbres ....


alain03.jpg




C'est aussi à cette époque que Alain bertrand simultanément à ses travaux pour l'industrie musicale collabore aussi avec l'industrie de la presse en réalisant des couvertures de magazines pour par exemple Le Point, le Nouvel Observateur, l’Express, l’Expansion, l’Auto Journal ou l’Automobile Magazine. Mais il illustre également des articles rédactionnels dans Playboy, Best, ou Rock and Folk. Pour faire face à cette réussite professionnelle, il finira par créer avec son ami Patrice Larue une agence publicitaire baptisée Studio Bahamas. C’était alors le meilleur studio d’illustrations du moment car leur rapidité, la nouveauté de leur style et leur compréhension des besoins des clients font qu’ils sont contactés par les plus grandes agences de publicité, celles qui œuvrent en fait pour les meilleurs annonceurs ....





Auréolé de tous ces succès largement mérités, Alain Bertrand travaille désormais sur des campagnes de plus en plus importantes pour Darty, Renault, Peugeot, Twix, Pirelli, Jeep, Atari. Bientôt sa réputation dépasse les frontières et il travaillent en Suisse, Allemagne, Espagne, États-Unis, ou aussi en Angleterre. Plus tard, l'industrie cinématographique fait aussi maintenant appel à son talent et il réalise donc des affiches de cinéma comme par exemple "Mummy dearest" avec Faye Dunaway qui sera classée dans les meilleures affiches d’après-guerre par Art Mordern Movie Poster. En vingt ans le Studio Bahamas réalise près de 2000 campagnes et est maintes fois cité dans le magazine Stratégie, mais il est aussi récompensé par des Markers d’argent Mecanorma pour cette prolifique et magnifique production ....





Petit à petit, lassé par de trop nombreuses activité, Alain Bertand prend enfin ses distances avec l’univers de la publicité, fatigué de tous ces travaux de commande. Il préfère désormais prendre son temps pour la peinture où il peut visiter ses sujets de prédilection que sont les États-Unis des fifties et la musique des seventies. Sa toute première exposition à la galerie Sibony à Paris est un succès. D’autres expositions suivront assez vite à Honfleur, Londres, Belgique, Miami, Singapour, New York, Chicago, Flushing Meadows, ou aussi au Portugal et en Suède, la reconnaissance ....





En 2008, la Catto Gallery et les Éditions Critères publient un beau livre sur Alain Bertrand nommé " Alain Bertrand - American Classic ". Il entre dans de grandes collections comme celle de Peter Kneip au Luxembourg, ou ses œuvres côtoient celles de grands maitres comme Andy Warhol, Pit Wagner, Bruno Wekemans ou Keith Haring. Il fait partie d’une association nommée Artist’Auto qui expose chaque année à Rétromobile, Porte de Versailles à Paris. Hormis la peinture Alain Bertrand est un grand collectionneur de disques vinyles et aussi de voitures américaines ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Alain Bertrand



Alain Bertrand, portrait d'artiste ...



Alain Bertrand, exposition Mécanica ...



Alain Bertrand et son Oldsmobile ...






JPBlogAuto

samedi 4 janvier 2014

Ever Meulen - Un livre et une exposition






Ever Meulen, de son vrai nom Eddy Vermeulen, est né en 1946 à Kuurne en Belgique. Célèbre illustrateur, son graphisme stylisé et géométrique a été influencé par le design industriel, l'architecture, l'automobile et le mobilier des années quarante, cinquante mais aussi l'art déco. On retrouve l'influence du style atome, et du cubisme. il est actuellement un des principaux représentants du style ligne claire.
Ever Meulen est surtout connu comme le dessinateur drôle et talentueux de l'hebdomadaire flamand “Humo”, qu'il a rejoint en 1970. Bien qu'il soit aujourd'hui retraité, son nom reste indéfectiblement attaché à cet hebdomadaire. Le nom de Ever Meulen reste représentatif d’un côté politiquement incorrect de la bande dessinée, même si ses collaborations dans ce media ne sont pas pléthoriques. Après avoir découvert la bd dans Tintin, après avoir essayé de se lancer, tout jeune encore, dans des imitations de Michel Vaillant, c’est en découvrant l’underground américain qu’il a trouvé, en quelque sorte, sa voie ....

evermeulen01.jpg


Ever Meulen est passionné par l’aventure automobile du 20ème siècle. Plusieurs icônes de la production industrielle des années 50 sont ainsi mises en scènes dans des univers imaginaires totalement surréalistes et côtoient les créations de l’illustrateur. Équilibriste des formes, il célèbre les noces de la bande dessinée et de l’art moderne au sein de compositions graphiques construites selon un subtil équilibre de traits, d’architectures, de vibrations et de couleurs. Chacune d’entre elles est un baroud graphique. Mais Ever Meulen est bien davantage encore. Il a notamment signé d'innombrables affiches, dessins publicitaires et illustrations pour des médias belges et étrangers et a exposé à Angoulême, Lyon, Genève, Londres et New York ....

evermeulen02.jpg


Et le voilà donc, aujourd’hui, à la fois auteur d’une autobiographie richement illustrée, et à la fois artiste accroché aux cimaises de la Galerie Champaka. Celle de Paris, pour les originaux, celle de Bruxelles pour des encres pigmentaires.
Touche-à-tout graphique, Ever Meulen se caractérise d’abord et avant tout par le soin qu’il porte à la mise en scène de ses dessins, qu’ils soient ceux de la bd ou de l’illustration. Les lignes droites sont omniprésentes, les perspectives agencent le graphisme, les personnages présents s’intègrent avec humour dans le décor. Ever Meulen est, à sa manière, un orfèvre. Et le livre qu’il consacre à son travail autour de l’automobile aurait pu s’intituler : " Autobiographie Automobile d’un Dessinateur Inclassable " ! ....

evermeulen03.jpg

Ce qui frappe dans la carrière d’Ever Meulen, c’est la variété de ses travaux. De la bd, bien sûr, beaucoup d’illustrations aussi et surtout, des collaborations à différents magazines, comme à Humo ou Moustique, des pochettes de disques, également, pour Bryan Ferry entre autres. Et même si un dessin de sa plume est reconnaissable immédiatement, il est évident, malgré tout, qu’il prend plaisir à faire évoluer son style, ses styles. Plaisir, oui, et c’est bien le mot qui correspond le mieux, sans doute, à ce qu’est pour lui ce métier qui le passionne toujours autant ....

evermeulen04.jpg

Les " grands " ont souvent des obsessions, des repères récurrents comme Schuiten qui a la passion des trains, Ever Meulen lui a celle des voitures. Des voitures rêvées, surtout, inscrites dans des environnements urbains parfaitement construits. Comme chez Schuiten, il y a chez lui des vraies mises en scène, des vraies compositions, dans lesquelles l’humour n’est jamais absent. Un humour incorrect, souvent, mais réjouissant. Et cette addiction graphique à la voiture, une addiction née de ses lectures d’enfant, de sa découverte de Michel Vaillant ou de Starter, n’a rien de pesant, ni pour lui, ni pour les spectateurs de ses œuvres. Ever Meulen est un artiste à part entière. Il est aussi un homme heureux ....

evermeulen05.jpg

Et l’exposition qui lui est consacrée, tout comme le bouquin dans lequel il se livre, valent la peine. Simplement déjà pour remettre Ever Meulen à la place qui est la sienne, celle d’un artiste, d’un auteur, d’un illustrateur qui a touché à tout, de la bd à l’illustration, avec talent. Une exposition à voir et un livre à savourer avec gourmandise ....

evermeulen06.jpg





Le dessinateur "Ever Meulen", c'est ça ...





Le dessinateur "Ever Meulen", c'est ça ...





JPBlogAuto

mercredi 6 décembre 2006

Carrera Panaméricana

En 1964, mes plus belles années, je découvre dans mon Tintin hebdo la nouvelle histoire de Jean Graton avec mon pilote favori Michel Vaillant . Cette nouvelle aventure intitulée "La trahison de Steve Warson" me marquera pour deux raisons, le première étant expliqué dans le titre, le nouvel ami de Michel allait donc le trahir, impensable . Et la deuxième raison est que le décor de cette aventure n’est autre que celui de la course mythique la célèbre "Carrera Panaméricana" . Croyez le ou non, depuis je n’ai jamais cessé de suivre l’évolution de cette course et bien évidemment sa dernière édition .

Ne ratez pas la superbe vidéo de cette course ici ....

Cette année, la Panamericana s'est disputée du 10 au 16 novembre 2006, sur un nouvel itinéraire qui lui a redonné de l'intérêt. Départ de Veracruz et non plus de Tuxla Gutiérrez, et arrivée à Monterrey au lieu de Nuevo Laredo. Une distance de 2.700 km, avec près de 30 épreuves spéciales chronométrées, dont le fameux circuit Hermanos Rodriguez à Mexico City, et trois nouvelles étapes entre Veracruz et Morelia .

Tous les renseignements sont sur le site officiel ici ....

Pierre de Thoisy ....

Il était ici impensable de ne pas parler de "Pierre de Thoisy" tant il a marqué cette course . Ce pilote français est en fait l’unique détenteur d’un record assez incroyable, il a gagné 6 fois cette épreuve avec la même voiture une Studebaker Champion type 53 de 510 à 550 chevaux suivant les années .

  • 1997 Pierre de Thoisy - Phillipe Lemoine (Studebaker)
  • 1998 Pierre de Thoisy - Phillipe Lemoine (Studebaker)
  • 1999 Pierre de Thoisy - Jean Pierre Gontier (Studebaker)
  • 2000 Pierre de Thoisy - Jacques Tropenat (Studebaker)
  • 2001 Pierre de Thoisy - Carlos Macaya (Studebaker)
  • 2003 Pierre de Thoisy - Pierre Schockaert (Studebaker)


La tueuse aux 6 victoires .... Nouvel essai avec la Mercedes ....

En 2002 et 2004, de Thoisy tentera l’aventure sur un autre véhicule mythique lui aussi, la fameuse "Mercedes 300" à portes dites papillon . Ces deux tentatives se solderont par des abandons sur ennuis mécaniques et Pierre décide donc de revenir à la "Stud" en 2005 et 2006 où, il finira 3° et 6° excusez du peu . En 10 ans, ce gars la a gagné 6 fois plus un podium et une sixième place, c’est tout simplement hallucinant quand on connaît l’énorme difficulté que représente cette très longue course hyper sélective pour les pilotes et les mécaniques . Un seul mot me vient, respect pour vous Monsieur Pierre de Thoisy ! ....

Quelques autres voitures sont visibles dans cette galerie ....

Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir ....

Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir ....

Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir .... Cliquez pour agrandir ....


JPBlogAuto