Depuis les années 2000, les gadgets High Tech, y compris les systèmes de navigation GPS, suscitent un engouement croissant auprès des automobilistes. Si les constructeurs automobiles proposent des systèmes assez couteux, puisqu’ils sont développés en partenariat avec de grandes entreprises spécialisées, des fabricants indépendants comme Tom Tom, Garmin, Navman, ou Medion arrivent à commercialiser des assistants de navigation peu chers pour l’automobile. Ces petits gadgets utilisent souvent des cartographies gratuites, ce qui explique leurs tarifs très abordables. En outre, des plateformes communautaires comme OpenStreetMap offrent un accès gratuit à de nombreuses bases de données cartographiques ....





Pour quasiment tous les constructeurs automobiles concernés et notamment les plus luxueux comme par exemple BMW, Mercedes, ou Audi, le caractère premium des voitures et la haute qualité du matériel électronique utilisé à bord imposent une logique de tarification différente car les systèmes de navigation doivent être mis à jour au moins une fois par an. Fatalement, en vue d’améliorer au mieux le confort de conduite, les équipements installés dans nos voitures sont à la pointe de la technologie et n’ont rien à envier à celles de James Bond. L’importance des mises à jour n’est donc plus un fait à démontrer, et un marché juteux est né autour des services proposés en raison justement de leurs coûts assez impressionnants qui rend ces services inaccessibles à une majeure partie des automobiles bricoleurs ....





Ce système qui parait être assez simple est en fait une véritable révolution car il doit tenir compte de l'évolution constante de l’infrastructure galopante de nos villes et de nos régions, c’est vraiment le must. En fait chaque rue, route, village, ville, pont, rond point, croisement, doit être répertorié avec précision et suivi dans le temps pour ses évolutions. Les services administratifs et municipaux de chaque pays et régions participent à la bonne tenue de tous ces changements qui sont repris dans ces mises à jour. On parle ici de centaines de milliers de kilomètres, et ce n’est que suite à cette vérification que les données définitives sont transmises au constructeur pour être incorporées dans les mises à jour ....





L’importance du GPS n’est plus à prouver et d'autant plus s'il est bien mis à jour, mais cela justifie-t-il les couts astronomiques auxquels sont vendues les mises à jour ? En fait, des laboratoires entiers d’ingénieurs informatiques travaillent sans cesse à améliorer davantage le système aussi bien dans sa configuration que dans ses fonctionnalités. Le travail consiste déjà à améliorer la gestion des périphériques installés mais également à l’optimiser en y apportant de nouvelles fonctionnalités. Améliorer la stabilité du système, proposer un affichage 3D des images cartographiques, multiplier les options de langues, voilà autant de possibilités que proposent souvent les mises à jour ....





Les mises à jour sont proposées sous forme de CD ou DVD parfois de clef USB en fonction de la quantité de données stockées. En raison des couts plutôt élevés chez les différents constructeurs concernant des installations pré-embarquées, un marché parallèle s’est développé pour proposer les mises à jour à des prix plus abordables. Les acteurs clandestins de ce marché ne sont que des informaticiens chevronnés qui arrivent à pirater les données des constructeurs pour les revendre ensuite aux utilisateurs à quelques dizaines d’euros. Ces pirates ne payent ni frais de recherches, ni taxes et profitent tout simplement des failles informatiques existant dans les systèmes GPS ....





En vous tournant vers ce marché clandestin, vous ne faites qu’encourager les opérations de piratage et vous contribuez à saboter le travail des laboratoires et des fournisseurs de données qui investissent massivement dans la collecte et l’analyse de plusieurs sources d’informations fiables. Les mises à jour à bas prix disponibles sur les divers sites internet clandestins ne correspondent pas toutes à des offres logicielles légales, et il n'est pas évident de distinguer les produits originaux des contrefaçons. Méfiez vous, il faut surtout éviter d’acheter de fausses licences à vie proposées par des sites qui utilisent souvent des interfaces web similaires à celle de constructeurs afin de duper les consommateurs ....


Sources : © - Wikipédia © - AutoPlus © - Google Images © - Caradisiac





JPBlogAuto