@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Torque Vectoring

Fil des billets

vendredi 13 juillet 2018

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018











L'insolite Alfa Romeo Stelvio, référencée Tipo 949, est le premier modèle SUV du constructeur italien Alfa Romeo, présentée officiellement au Salon de l'automobile de Los Angeles en Novembre 2016 et commercialisé au printemps 2017. Ce tout premier SUV commercialisé par Alfa Romeo est fabriqué dans l'usine Fiat-Cassino. Cet engin repose sur la nouvelle plateforme Giorgio conçue pour l'Alfa Romeo Giulia en 2015 mais adaptée avec beaucoup de modifications pour cette nouvelle utilisation. Toutefois, son design est très proche de cette dernière, tout comme sa planche de bord ....





Le nom de cette Alfa Romeo Stelvio fait référence au col du Stelvio, culminant à 2758 m. C'est le plus haut col routier d'Italie, et le deuxième en Europe. Le choix de ce nom met en valeur le plaisir de conduite que le Stelvio veut procurer. La version sportive de l'Alfa Romeo Stelvio, nommée Quadrifoglio, est dévoilée le 16 novembre 2016, à l'occasion du Salon de l'automobile de Los Angeles. Commercialement, pour Alfa Romeo il se positionne directement comme un concurrent du BMW X3, de l'Audi Q5, du Mercedes-Benz GLC, du Porsche Macan, du Jaguar F-Pace, de la Range Rover Velar et du DS7 Crossback. Si le Stelvio n'a pour l'instant été révélé uniquement qu'en version sportive Quadrifoglio, d'autres motorisations plus modestes arriveront par la suite. On peut imaginer que tous les moteurs de la Giulia seront repris sur le Stelvio ....





Le design de l'élégante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio s'inspire très largement de la familiale routière Giulia. Au premier coup d'œil, la Quadrifoglio reste discrète comparée aux autres SUV et c'est plutôt une qualité. Mais à y regarder de plus près, on repère les trèfles à 4 feuilles apposés sur les ailes avant, les élargisseurs discrets ton caisse, les prises d'air pratiquées dans le museau et le capot moteur ou encore l'extracteur arrière et ses quatre sorties d'échappement, signe probable de quelques chevaux sonores. Chez Alfa Romeo on ne déroge pas à la règle concernant le talent des italiens. Non seulement ils aiment la « bella macchina » mais ils ont l’art de rassembler des notions totalement antinomiques comme de vouloir transformer un banal 4 X 4 SUV de presque deux tonnes en engin élégant, racé et sportif ....





Un des "secrets" les plus intéressants de ce SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio c'est la possibilité d'adopter avec une simple molette différents mode de conduite suivant l'humeur du pilote ou même suivant le terrain de jeu sur lequel évolue l'engin. En mode standard par exemple, la transmission intégrale Q4 envoie 100% du couple sur le train arrière, transformant cette Alfa en propulsion, mais dès que le besoin s’en fait sentir, jusqu’à 50% du couple est reporté sur le train avant. En position « Dynamic », le Stelvio s’extrait avec puissance de chaque courbe, train arrière en légère glisse et pouvoir directif conservé grâce à un train avant accrocheur et une des directions les plus directes du marché. En mode sport, ce mastodonte fait presque oublier sa masse tant il se révèle agile. Outre un équilibre étonnant pour un tel engin, sa transmission intégrale Q4 dispose d’un système "Torque Vectoring" qui, au travers de deux embrayages situés dans le différentiel arrière, permet de gérer le couple de chacune des roues, indépendamment l’une de l’autre, l’aidant ainsi à mieux pivoter ....





L'étonnante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio est au final tout sauf un SUV conventionnel. En fait bien aidé par sa boîte automatique ZF capable de passer chacun de ses 8 rapports en 150 millisecondes, ce Stelvio en tenue de sport ne craint pas grand monde avec un 0-100 km/h expédié en 3’’8 et quasiment 290 km/h en pointe. Contre toute attente, ce Stelvio devient sans doute le modèle le plus sportif de la gamme Alfa-Romeo, mariant performances de premier ordre et comportement aussi efficace que plaisant, un comble pour cette firme italienne réputée pour la sportivité de ses voitures. Si l'on ajoute à cela les suspensions très bien guidées et le renfort de l'amortissement actif, et un freinage de mammouth puissant et endurant, on comprendra qu'une gestion centralisée de tous ces éléments, avec le sélecteur DNA Pro à 4 programmes, soit devenue indispensable pour bien maitriser la sportivité de l'engin ....





L'habitacle intérieur de cette Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio propose un style à l'italienne fort plaisant avec les instruments cerclés, le cuir surpiqué et le carbone courant au-dessous et en dessous de la planche de bord. Celle-ci ondule autour d'un écran multifonctions central de 8,8 pouces haute résolution. Les fonctions sont complètes avec le guidage 3D et le « Rotary Pad » sur la console pour rechercher intuitivement. Les sièges semi-baquets en cuir et en Alcantara redessinés pour offrir un calage latéral plus enveloppant disposent de réglages électriques et de la ventilation mais en option. Les habillages intérieurs comme les tapis et moquettes sont bien assortis au niveau coloris et assez confortables ....





Pour ce qui est de la mécanique, le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio reprend le V6 biturbo de la berline Giulia, fort de 510 chevaux à 6500 tr/min et 600 Nm de couple de 2500 à 5000 tr/min. Tiré du V8 de la Ferrari 488 dont on a enlevé deux cylindres et ajouté deux turbos, ce nouveau moteur V6 à 24 soupapes et injection directe dispose d'une cylindrée de 2,9 litres bi-turbo à ouverture à 90° et à désactivation des cylindres. Ce bloc fut développé conjointement avec les motoristes de chez Ferrari. La puissance est distribuée aux quatre roues motrices via une boîte automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres en V
  • Cylindrée : 2.9 litres
  • Puissance : 510 chevaux à 6500 tr/min
  • Couple : 600 Nm de 2500 à 5000 tr/min
  • Boite de vitesse : Automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © Auto-Moto - © Turbo




Le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018 ...








JPBlogAuto

vendredi 29 juin 2018

Porsche 718 Cayman GTS - 2018











La Porsche Cayman est un modèle d'automobile sportive produit par le célèbre constructeur allemand Porsche depuis 2005 sur la base de la Porsche Boxster. Elle a eu droit à une deuxième génération, présentée en 2013. Elle a été au fil du temps déclinée en plusieurs versions comme par exemple la S, la R, la GTS ou même la GT4, privilégiant plus ou moins la sportivité et les performances suivant la déclinaison. Dans la gamme du constructeur Porsche, ce joli coupé deux places à moteur central arrière se place en termes de prix et de performances sous la mythique 911, mais au niveau de la Boxster ....





La Porsche Cayman de première génération sera restylée en 2016 et changera aussi de nom. Elle sera rebaptisée à cette occasion en Porsche Cayman 718, en hommage au concept de 1957 présenté au Mans et recevra un moteur de 4 cylindres turbo en lieu et place de l'ancien Flat 6. Cette petite sportive dans sa version GTS de 2018 devrait faire plaisir aux acheteurs qui recherchent un joli coupé plus abordable que la fameuse 911 en terme de prix, mais quand même suffisamment racé et sportif. Esthétiquement, les Porsche 718 Cayman GTS se distinguent par leur nouveau parechoc avant Sport Design et bien sûr par leurs nombreux éléments au fini noir, comme les phares avant, les feux arrière, les roues, le diffuseur, les emblèmes et les sorties centrales du système d'échappement sport ....





La nouvelle Porsche 718 Cayman GTS offre un comportement exempt de vices. Bien balancée lorsqu’elle repose sur des ressorts en acier, cette Cayman 718 adopte une autre dimension lorsqu’elle est munie de la suspension PASM, elle survole l’asphalte, elle joue les acrobates mais ne sort jamais de la trajectoire. Il faut dire qu’elle est bien guidée par le train avant de la 911, sublimé par une direction précise et communicative à souhait. Bien campée sur ses jantes de 20 pouces, et équipée des amortisseurs adaptatifs de série, qui rabaissent la voiture de 20 millimètres par rapport au 718 Cayman de série, cette version GTS propose aussi l'ESP qui bénéficie d'un réglage plus tolérant et le système Porsche Torque Vectoring avec répartition vectorielle du couple et blocage mécanique du différentiel, le tout de série ....





La nouvelle Porsche 718 Cayman GTS offre un comportement sportif acéré et précis et même en conduisant avec le couteau entre les dents, l'équilibre reste toujours assuré et donc très rassurant. La Porsche vous indique clairement à travers le volant ce que font les roues avant et, de toute façon, elle vous offre une adhérence stupéfiante. En sortie de virage, comme à l'accoutumé, vous êtes d’abord prudent avec les gaz, mais bien vite la confiance aidant, vous vous surprenez à accélérer plus tôt et plus franchement comme un vrai pilote tant le comportement de la voiture est sécurisant ....





Au volant de la belle Porsche 718 Cayman GTS, tout tombe naturellement sous la main. Tout est ergonomiquement tourné vers le conducteur et donc la position de conduite est juste parfaite. Pour les amateurs ou les puristes, le Cayman GTS frôle une nouvelle fois la perfection en la matière. Bien que l'habitabilité intérieure soit assez réduite, ce n'est donc pas au détriment du confort et encore moins à celui de la position de conduite qui propose d'excellents sièges Sport Plus à réglages entièrement électriques ....





L'habitacle intérieur de la nouvelle Porsche 718 Cayman GTS offre un superbe look mêlant le cuir et l'Alcantara. Comme à l'accoutumée chez Porsche, l'ensemble ne souffre d'absolument aucune faute de goût. Les assemblages sont précis et millimétrés, les matériaux utilisés sont de qualité et l'ergonomie est excellente. Le Cayman est encore un adepte de la philosophie "un bouton pour une fonction", et autant le dire tout de suite, on s'y retrouve plus rapidement. Le système d'info-divertissement PCM (Porsche Communication Management) de série peut être utilisé via des boutons ou via l'écran tactile et il peut se voir étendu en option avec un point d'accès Wi-Fi, ainsi qu’un système audio Bose ou Burmester au choix ....





Finalement la seule chose qui change vraiment par rapport à l'ancienne version sur cette nouvelle Porsche 718 Cayman GTS, c'est bel et bien la mécanique. En effet en lieu et place du fameux Flat6, on trouve dorénavant un 4 cylindres à plat de 2,5 litres qui développe 365 chevaux grâce à une nouvelle tubulure d'admission d'air et à un turbocompresseur optimisé avec une pression portée à 1,3 bar. Le couple, lui, totalise 430 Nm entre 1.900 et 5.000 tours/minute. Les performances sont donc à la hauteur avec un 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et 290 km/h en vitesse de pointe avec la boîte 7 vitesses PDK à double embrayage automatique en option (l’alternative est une manuelle à 6 rapports). L'échappement a été l'un des éléments retravaillés par Porsche pour se rapprocher de la musicalité du Flat6 tant appréciée. Grâce à l’ajout d’un volume tampon faisant office de résonateur et d'une meilleure perméabilité permettant d’améliorer l’efficacité en cas de fortes charges, la sonorité est bien plus engageante et caverneuse ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres à plat
  • Cylindrée : 2.5 litres
  • Puissance : 365 chevaux
  • Couple maximal : 430 Nm
  • Boite de vitesse : Robotisée double embrayage PDK à 7 rapports
  • Vitesse : 290 km/h maximum



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Motorlegend - © Porsche - © Autonews




La Porsche 718 Cayman GTS - 2018 ...








JPBlogAuto