@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Touring

Fil des billets

lundi 16 mai 2016

Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta - 1938







alfa00.jpg



On ne présente plus la marque Alfa Romeo tant elle est connue de tous les passionnés d'automobiles dans le monde. En effet, depuis les années 1900, cette vénérable firme Italienne a très largement marqué le monde de l’automobile de son empreinte avec son palmarès sportif des plus élogieux, et son succès commercial très enviable. En plus de cette réussite, le gros plus de la marque Alfa Roméo est d’avoir construit plusieurs modèles vraiment superbes devenus mythiques. En fait les meilleurs designers transalpins ont œuvré pour cette marque, Touring, Bertone, Pininfarina, Zagato, Guigiaro, et certains de leurs modèles sont des réussites incontestables très souvent primés dans les concours d'élégance automobile ....





C'est en effet le cas de cette sublime Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta qui fait l'objet de ce billet puisqu'elle a été primée "Best of Show" au Concours d’Élégance de Pebble Beach au États Unis, mais aussi au Concours d’Élégance de la Villa d'Este en Italie et pour finir au Concours d’Élégance du Château de Windsor en Angleterre, soit les trois concours les plus réputés concernant les voitures mythiques anciennes de collection. Avec un tel palmarès, autant dire que cette étonnante Alfa Romeo est en fait l'une des plus célèbres voitures de notre temps. L'engouement pour cette voiture fait que lors d'une vente aux enchères organisée par la célèbre maison "Christie", elle a été adjugée pour plus de quatre millions de dollars ....





Il faut dire que cette sublime Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta construite en 1938 avec toute l'ingénierie de course la plus éprouvée de l'époque et avec un design au style très élégant inégalé est la plus belle voiture fermée produite à l'époque de l'avant-guerre. Pourtant au départ, la 8C 2.900 a été conçu uniquement pour courir dans les courses de voitures de sport en général et pour la fameuse Mille Miglia en particulier ou elle remportera de nombreuses victoires aux mains des pilotes les plus expérimentés du moment comme Giuseppe Farina ou aussi Tazio Nuvolari ....





Le châssis de cette insolite Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta est certainement le meilleur de son époque très avancé techniquement car il était très similaires aux voitures de compétition avec une suspension à quatre roues indépendantes pourvue de doubles bras tirés à l'avant et de bras oscillant à l'arrière avec des amortisseurs hydrauliques efficaces. Ce n'est que plus tard que la marque demandera à Carlo Felice Bianchi Anderloni de dessiner une carrosserie sur ce très bon châssis et de le faire construire par Touring pour en faire une voiture de série exceptionnelle ....





En fait, fort de ces succès en compétition, Alfa Romeo sur la base de la voiture de course victorieuse démarre la construction d’un modèle commercial baptisé 8C 2900B. Deux versions sont présentées simultanément, la 2800 mm à empattement court dite "Corto" et une 3000 mm à empattement long dite "Lungo". La plupart des châssis sont confiés au carrossier Touring pour réaliser soit des berlinetta, soit des spiders ou des même des roadsters. Très performantes, ces étonnantes Alfa Romeo 8C 2900B Touring de tourisme seront également utilisées en courses par des acheteurs privés très fortunés et remporteront elles aussi de brillants succès ....





Un châssis spécial inédit fut construit spécifiquement pour l'insolite Alfa Romeo 8C 2900B Touring, en tubes d’acier avec la carrosserie en alliage d’aluminium, le tout sera réalisé selon la technique « superleggera » développée par le carrossier Touring pour un poids final de la voiture de 1250 kg. Pour ce qui est du look général de la voiture, Anderloni a vraiment proposé un design très réussi avec ce long et gracieux capot moteur à l'avant qui se prolonge jusqu'au pare-brise fortement incliné. Cette berlinette avec son toit fastback, et les ailes arrière en forme de larme est pourvue de petits détails stylistiques assez inhabituels qui la rendent attrayante comme par exemple les persiennes du capot moteur et des caches-jupes de roues arrières. La répartition judicieuse des baquettes chromées et des ornements participent aussi grandement à la beauté de l'ensemble, c'est d'une élégance incontestable ....





L'emménagement intérieur de la jolie Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta était lui aussi d'assez bonne facture. En effet le tableau de bord était équipé de toutes les commandes et cadrans qui permettaient une surveillance complète de la mécanique en offrant tous les contrôles possibles. De plus pour une voiture à tendance sportive un côté assez luxueux avait été conservé avec du cuir de couleur et des inserts en aluminium du plus bel effet. Les moquettes épaisses de couleur assorti participaient aussi au confort général. L'ensemble était surligné par des surpiqures et des galons de finition qui complétaient à merveille le côté cosy de l'habitacle et son confort ....





Pour ce qui est de la mécanique de cette Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta, le moteur 8 cylindres en ligne de l’Ingénieur Vittorio Jano a été crée par assemblage de deux blocs de 4 cylindres en alliage léger recouverts par une culasse avec des chambres de combustion hémisphériques elle aussi en alliage léger et des pistons en forme de dôme avec deux arbres à cames en tête, le tout était entrainé par un vilebrequin unique et le synchronisme était obtenu par un train d'engrenages placé au centre entre chaque groupe de cylindres. Il avait, dans sa configuration initiale de 1931, une cylindrée de 2,3 litres et était alimenté par deux carburateurs Weber et une suralimentation assurée par deux compresseurs Roots. Graduellement cette cylindrée évolua en 2,6 litres jusqu’à atteindre 2,9 litres dans sa dernière version qui développait 225 chevaux à 5300 tours par minutes. Avec un poids assez limité pour une telle voiture plutôt imposante, ce moteur pouvait propulser l'engin à une vitesse de 185 km/h ce qui était élevé et peu courant dans les années 30 ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 8 cylindres en ligne
  • Alimentation : 2 Carburateurs Weber + 2 Compresseurs Roots
  • Disposition : Longitudinale avant
  • Cylindrée : 2905 cm3
  • Puissance : 225 ch à 5300 tr/min
  • Transmission : 4 rapports avec embrayage multidisques à sec



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Alfa Romeo




Alfa Romeo 8C Touring Berlinetta - 1938 ...








JPBlogAuto

vendredi 17 juillet 2015

Carlo Felice Bianchi Anderloni






touring00.jpg



touring01.jpg


Carlo Felice Bianchi Anderloni dit "Cici" est né le 7 Avril 1916 et décédé le 7 Août 2003. C'était un designer automobile italien, très connu pour plusieurs modèles qu'il a conçu pour le fameux et réputé carrossier italien Touring. Affable et largement respecté, Carlo a grandi avec la conception automobile dans le sang, une vraie passion, et il a donc fait des études supérieures dans cette voie à l'université de Milan pour décrocher avec brio un diplôme en génie mécanique et carrosserie ....


touring11.jpg touring06.jpg


La carrosserie Touring a été fondée à Milan par le père de Carlo, Feliche Bianchi Anderloni en 1926. Durant les années 1930, Touring était incontestablement le premier carrossier en Italie. Après avoir servi durant la Seconde Guerre mondiale, Carlo est allé tout naturellement travailler chez Touring pour faire son apprentissage de l'entreprise à côté de son père. Il a donc en toute logique repris la direction de l'entreprise familiale quand son père Felice est décédé subitement en 1948 ....


touring03.jpg touring05.jpg


Au début des années 50 la Carrozzeria Touring compte désormais parmi ses clients des marques réputées comme Ferrari, BMW, Isotta Fraschini, Alfa Romeo ou Lancia. Mais Carlo en précurseur visionnaire se distingue en s'intéressant à l'aérodynamisme et aux constructions légères. Chez Touring il améliore et perfectionne le concept « Superleggera », où une carrosserie en aluminium vient habiller un châssis tubulaire en acier, pour un gain de poids maximal. Carlo sera aussi à l'origine de nombreuses innovations apportées dans le domaine de la fabrication de voiture, y compris avec l'utilisation des alliages légers comme le duralumin ou le magnésium, grâce à la collaboration avec les services Aéronautiques Militaires Italiens ....


touring02.jpg


Ce système de "superleggera" très innovant à l'époque était constitué d'une structure de tubes de petit diamètre pour former le corps de la carrosserie, le tout recouvert avec des panneaux en alliage minces reliés entre eux afin de recouvrir et renforcer la structure finale. Mis à part le poids léger, cette technique Superleggera donnait une grande flexibilité, ce qui permettait de construire rapidement des formes de carrosseries innovantes et totalement différentes de ce que l'on pouvait voir à l'époque en provenance de carrossiers beaucoup plus classiques ....


touring09.jpg touring08.jpg


Le succès de ce système sera rapide pour Touring particulièrement vers la fin des années 1950. Ainsi Carlo dessinera et mettra en production des séries brillantes avec des modèles comme les Pegaso Z-102 , Alfa Romeo 1900 Super Sprint et 2600 , Aston Martin DB4 , Ferrari 195 Coupé, Lamborghini 350 et 400 GT, Maserati 3500 GT, Bristol 401, Lancia Flaminia GT, Sunbeam Venezia ou Ferrari 212 Coupé. Les dessins de Carlo ont résisté à l'épreuve du temps parce qu'ils combinaient le bon goût avec une excellente finition pour produire certaines des automobiles les plus passionnantes jamais réalisées et considérées aujourd'hui comme les voitures de collection les plus convoités du monde par les passionnés de belles mécaniques ....


touring07.jpg


Mais le procédé Superleggera est long à mettre en œuvre et assez coûteux. Les constructeurs font dorénavant appel à la construction monocoque, rendant le Superleggera obsolète. Chez Touring, Carlo pour répondre à une importante commande du groupe britannique Rootes, investit dans une nouvelle usine. Hélas Rootes fait faillite et Touring ne peut plus assumer ses dettes. Alors que Pininfarina et ItalDesign prennent de l'ampleur en travaillant avec de grands constructeurs, Touring persiste à vouloir rester un carrossier classique, mais malheureusement la firme fait faillite à son tour et mettra la clé sous la porte à la toute fin de 1966 ....


touring10.jpg touring04.jpg


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Touring




Quelques modèles de la Carrosserie Touring ...



Quelques modèles de la Carrosserie Touring ...







JPBlogAuto

vendredi 22 mai 2015

Ferrari 410 Superamerica Ghia - 1956







ghia410-00.jpg



Au début des années 50, la grosse majorité de tous le personnel technique de Ferrari est employé à la construction des voitures de course mais une partie des ingénieurs de la marque travaille sur des véhicules de luxe produits à l’unité avec une cadence très faible de moins d’un véhicule par mois. En fait, Ie Commandatore avait mis sur pied une division dédiée aux commandes spéciales pour les États-Unis, avec des coupés aux caractéristiques spécifiques, les Ferrari SuperAmerica étaient nées. La plupart du temps, le design et les carrosseries sont confiés à des officines spécialisées comme Boano, Touring, Ghia ou Pininfarina ….


ghia410-01.jpg


L'existence de cette Ferrari 410 Superamerica Ghia mythique a commencé en mars 1955. Cette année la, Robert C.Wilke, un richissime entrepreneur hors-pair, amateur de voitures rapides bien connu par son sponsoring généreux des compétitions Indy 500, conscient d'être hors-norme et menant la vie de château dans le Wisconsin en avait fait la commande directe à Enzo Ferrari en personne. Désirant posséder une Ferrari hors-pair et hors-norme pour compléter sa collection de Ferrari, il voulait customiser une Ferrari 410 SuperAmerica pour en faire une Ferrari unique rien que pour lui ….


ghia410-02.jpg


Enzo Ferrari et Robert C.Wilke sont fait pour s'entendre, ils sont partis de rien, ils vivent le quotidien quelles que soient les circonstances, sans faillir, avec la même constance, à la pointe du combat, sachant remonter leurs manches, s'il le faut même le dimanche, ils se battent pour gagner c'est ça leur honneur, c'est ça leur loi, être patron d'entreprise. Wilke est subjugué par Enzo, qui lui est subjugué par les millions de Wilke. Au final, ils décident de prendre un châssis avec moteur/boîte/et trains roulants d'une Ferrari 410 qu'ils confient à Ghia pour créer une voiture de rêve, la Ferrari 410 Superamerica Ghia est ainsi née ....


ghia410-03.jpg


La voiture est très imposante avec un empattement qui a été porté à 2.800 mm, les voies avant et arrière sont respectivement de 1.455 mm et 1.450 mm. C'est un coupé vraiment unique carrossé par Ghia avec un style assez extravagant. Au premier regard, cette Ferrari semble être un amalgame un peu bizarre des concepts stylistiques de 1950 mais un examen plus approfondi révèle l'existence d'une conception beaucoup plus complexe, basée sur la combinaison de plusieurs éléments différents intégrés dans un seul ensemble ....


ghia410-04.jpg


Le design extravagant de cette Ferrari 410 Superamerica Ghia est l’œuvre de Giovanni Savonuzzi designer chez Ghia. Mais les puristes et les passionnés de la marque crièrent au scandale en découvrant cette carrosserie pas très élégante au style totalement inappropriée à leur goût pour une Ferrari. La calandre surdimensionnée est l’œuvre de Mario Buono, toute la partie avant n'est pas sans rappeler la Dual-Ghia et les ailes avant ressemblent étroitement à ceux du prototype à turbine de Ghia de 1955. La carrosserie est en aluminium formé à la main avec de nombreuses et complexes courbes composées qui représentaient le défi le plus difficile à réaliser. Ces mêmes lignes fluides en lame de couteau sont apparues plus tard sur la Chrysler Ghia Dart de 1957 ....


ghia410-05.jpg


La Ferrari 410 Superamerica Ghia est construite sur une version modifiée d'un châssis de production, le cadre tubulaire/plate-forme en aluminium conserve les ressorts hélicoïdaux de suspension avant de la 410, ainsi que l'essieu arrière fixé en direct par des entretoises de support latéraux et des ressorts semi-elliptiques. Les freins à tambour aux 4 roues utilisés à l'origine sur la 410 ont été remplacées à l'avant par des freins à disque plus puissant, tandis que les roues à rayons Boranni de 16 pouces sont montées avec des pneus d'origine course Engelbert ....


ghia410-06.jpg


Bien que le tableau de bord, très kitch et blingbling, ressemble à quelque chose issu d'un casino de Las Vegas, la massive platine centrale chromé abrite divers contrôles complexes pour le chauffage, la pompe à carburant électrique, le témoin de parking et celui des phares. L'instrumentation comprend la température et la pression d'huile, un indicateur de température d'eau, une horloge, un compteur de vitesse gradué jusque 180mph, et un compte-tours indiquant 8000 t/mn maxi. Un assez grand volant a été utilisé pour aider à contrôler la direction non assistée ....


ghia410-07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique de cette Ferrari 410 Superamerica Ghia, les ingénieurs de la firme ont la aussi fait preuve d'imagination en utilisant un 5.1 litre SOHC V-12 de 340 chevaux, une conception d'Aurelio Lampredi sur base d'un moteur 4.5 litres Ferrari modifié pour une utilisation urbaine mais réalésé à 4,9 litres. Fidèle à son héritage de course, le moteur a des têtes de cylindres hémisphériques, deux distributeurs et deux bobines et les deux pompes mécaniques sont assistées aux reprises par une pompe auxiliaire électrique pour alimenter un double-trio de carburateurs Weber 40 DCF. Les arbres à cames sont entraînés par une chaîne à rouleaux triple, le bloc et le carter sont moulés en alliage léger et utilisent des inserts en acier. La transmission à 4 vitesses est accouplée au moteur via un embrayage mécanique triple disque. La voiture ne pesant environ que 1200 kg, la vitesse maxi annoncée est de 260 km/heure ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : SOHC V-12
  • Disposition : Avant
  • Cylindrée : 5100 cm3
  • Puissance : 340 chevaux à 8000 tr/m
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : 4 vitesses manuelle



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Forza Rossa




La Ferrari 410 Superamerica Ghia de 1956 ...



La Ferrari 410 Superamerica Ghia de 1956 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 6