@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - VTEC

Fil des billets

mercredi 28 septembre 2011

Honda CRX VTEC - 1991



HONDA CRX VTEC ….







La marque japonaise " Honda " a été fondée en 1947 et son catalogue ne comportait alors que des motos . Ce n'est qu'au début des années 60 que le constructeur se tournera vers l'automobile sans délaisser pour autant le monde de la moto . La grande saga des Honda Civic a démarré en 1972, mais il faudra attendre la quatrième génération pour que Honda lui offre un dérivé ludique sous la forme d'un petit coupé biplace . Né CRX en juillet 1983 avec des moteurs 1300 et 1500 cm3, la course à la puissance va démarrer en 1986 avec un 1,6 litres de 16 soupapes . Mais Honda, fidèle à sa tradition de motoriste et de fabricant de motos, poursuit donc l'évolution de ses modèles et de ses mécaniques, sans pour autant sombrer dans la facilité de l'augmentation de cylindrée ….



Depuis l’ancienne Honda S600, les productions sportives du constructeur japonais sont toujours désirables car pétillantes à souhait . Le dernier coupé de deuxième génération Honda CRX Vtec produit au début des années 90 ne déroge pas à cette tradition, c’est un véritable bijou . Sa ligne à couper le souffle, typiquement japonaise, son intérieur si caractéristique, son moteur puissant et vif et son poids réduit à 1000 Kg en ont fait l'un des coupés sportifs les plus désirables de sa catégorie . Le mythique coupé de la firme japonaise renforce encore un peu plus la réputation de Honda d’être très largement en avance sur la concurrence en matière de distribution variable, quand aucune sensation n'est filtrée et que l'on n'a aucun scrupule, une fois la mécanique chaude bien sûr, à envoyer l'aiguille du compte-tours frôler les 10.000 t/mn . Les designers Honda n'ont pas trop cherché à tout bouleverser . Force est de constater que le premier coup de crayon était si réussi, tant sur la Civic que sur le CRX qu'une réactualisation de la carrosserie était suffisante . En un mot la CRX offre des lignes qui se sont adoucies et des phares qui se sont affinés . La participation discrète de Pininfarina en tant que consultant est certainement pas anodine dans le résultat obtenu . La poupe présente notamment une petite originalité avec une deuxième vitre sous l'arête du hayon . Au final, la Honda CRX Vtec a juste subit un petit restyling tout en douceur, efficace et esthétique ….



Les surfaces vitrées de l’étonnante Honda CRX Vtec se sont élargies et donnent plus de clarté dans l'habitacle qui offre en revanche un réel changement . La place intérieur demeure identique, en revanche la présentation est beaucoup plus moderne . Le combiné d'instruments très complet est bien en face du pilote et sur le côté se trouve la console centrale où sont regroupées toutes les autres commandes importantes . Le nouveau coupé Honda CRX Vtec s'est même offert une paire de baquets siglés " CRX " en cuir du plus bel effet, beau, confortable et efficace . Les plastiques sont de très bonne facture et les assemblages et le montage sont irréprochables . Nous sommes bien loin de la finition d'alors des Peugeot 205 GTI et des Renault Supercinq GT Turbo . L'équipement de série était relativement complet surtout pour les versions françaises puisque seule la climatisation était alors en option . L’extrême soin apporté lors de la fabrication d’une Honda CRX Vtec fait que l'intérieur vieillit très bien et l'électricité reste vraiment fiable . D’ailleurs, on a constaté que la solidité et la fiabilité générale des coupés CRX est excellente et largement supérieure à la moyenne ....



Avec son design soigné et son look indémodable, la très sympathique petite sportive Honda CRX Vtec propose aussi des arguments techniques importants et une efficacité redoutable pour un petit coupé de cette taille . Le constructeur nippon n'a pas hésiter à employer des solutions techniques issues de la compétition . L'essieu avant abandonne en effet le classique MacPherson pour un système à double triangulation . Les points d'ancrages sont situés sur un faux châssis frontal . L'essieu arrière est composé également de deux triangles superposés appliqués à 2 bras tirés . Un dispositif complet de bras oscillants dénommé " Multicontrol " complète le dispositif du train arrière . Aussi bien à l'avant qu'à l'arrière, des barres antiroulis sont montées . Une direction non assistée à crémaillère et des freins à disques (ventilés à l'avant) complète la panoplie . Le coupé Honda CRX Vtec reçoit donc le moteur 4 cylindres DOHC de 1.6 litres de cylindré tout alu qui est coiffé d'une culasse 16 soupapes à deux arbres à cames en tête et à distribution variable Vtec . Ce bloc moteur à la conception soignée développe 150 chevaux à 7.800 tr/mn et 153 Nm de couple dès 5.000 tr/mn . Ce bloc Honda est donc l'un des rares moteurs multisoupapes de sa génération à rester souple et disponible même à bas régime et puissant et rageur dans les hauts régimes, quasiment un 6 cylindres . ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.6 Litres
  • Puissance : 150 chevaux à 7.800 tr/mn
  • Couple : 153 Nm dès 5.000 tr/mn
  • Vitesse : 225 km/h
  • Performances : 28.9 secondes pour le kilomètre départ arrêté
  • Accélération : le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes




C'est par une boîte mécanique à 5 rapports très bien étagée que le conducteur anime la cavalerie du 1600 de la brutale Honda CRX Vtec . Le maniement du levier est ferme et précis et les rapports idéalement étagés . Cela permet ainsi au coupé CRX d'être très performant et d’atteindre 225 km/h en vitesse maxi, d'accélérer rapidement avec le 0 à 100 km/h en 7,1 secondes et moins de 30 secondes pour le kilomètre départ arrêté . Tous les journalistes de l'époque qui l'ont essayé ont loué ses qualités dynamiques . Vive, joueuse, et très fun mais avec une tenue de route efficace et précise et une direction quasiment parfaite . Que de compliments pour mettre en valeur un châssis vif et sportif, aidé par un moteur puissant et souple le tout emballé dans une carrosserie au look craquant, il n’en fallait pas moins pour que la Honda CRX Vtec deviennent un véritable modèle Vintage Classic ….





La « Honda CRX VTEC », c'est ça ...



La « Honda CRX VTEC », c'est ça ...



La « Honda CRX VTEC », c'est ça ...





JPBlogAuto

vendredi 1 juillet 2011

Javan R1 Roadster - 2011



JAVAN R1 ROADSTER ….







L’histoire commence par une petite firme artisanale Écossaise qui lance au début des années 2000 la construction d’une petite voiture de sport bien dans l’esprit britannique . En fait quasiment personne ne connait la marque Strathcarron, d’autant plus qu’elle n’a produit que deux modèles, et qu’en plus son activité a été de courte durée, puisque l'entreprise a cessé toutes activités en 2001 après un changement de règlementation britannique concernant l'homologation des véhicules de petite série . Le businessman anglais Javan Smith, a toujours eu une véritable passion pour le sport automobile à partir d'un âge très précoce et a été activement impliqué dans l'industrie et le commerce notamment avec l’entreprise de construction d’automobiles au 1/8° qu’il dirige avec succès . L’idée est venue à notre passionné de racheter les moules et l'outillage de la société moribonde Strathcarron pour y construire enfin à l’échelle 1 sur 1 la sportive de ses rêves . Dès 2002, il installe sa nouvelle société, Javan Sports Car, à Helston, à l'ouest de Cornwal en Cornouailles . Il charge son bras droit, Andrew Fletcher, d’étudier et de mettre en production un petit Roadster sportif conçu pour accueillir trois possibilités de motorisation sans compromis, des moteurs thermiques à combustion, des moteurs électriques ou des moteurs hybrides capables de s’adapter à toutes les configurations possibles du véhicule ….



En 2006, la voiture roule, elle est baptisée Javan R1 Roadster et elle est présentée pour la première fois au Goodwood Festival of Speed . Le cahier des charges été assez ambitieux, offrir une véritable voiture de sport qui est ultra légère avec une performance satisfaisante, qui a été soigneusement construite à la main pour les propriétaires, avec l'accent sur la qualité et l'excellence . L'objectif est de rejoindre les Ariel Atom, Lotus Elise et autre Caterham superlights au rayon des poids plume de l'automobile . La voiture est faite avec des panneaux de carrosserie en fibre de verre et dispose d'une structure alvéolaire monocoque en aluminium, ce qui aide à garder le poids vers le bas sans compromettre la rigidité . Le châssis assez révolutionnaire est étudié par des hommes issus de l'aéronautique et utilise une monocoque faite de panneaux d'aluminium en nid d'abeille collés à la colle époxy, au final seulement 670 kg sur la balance . La conception générale a été faite en informatique, géométrie des suspensions, système de freinage, trains roulants et même le design qui est assez réussi . L’intention première était d’adopter le même esprit de conception de la Lotus Elise, mais avant que les hommes du marketing n’aient mis la main sur elle, en quelque sorte ne garder que le meilleur . C’est sans doute pour cela qu’elle nous offre ce look très étonnant et plutôt insolite de petite barquette sportive et délurée . La face avant dispose de deux groupes de 3 phares chacun sous cloche qui sont montés sur le bas des ailes bombées pour entourer l’incurvation du capot plongeant, magnifique . L’arrière est dans le même esprit mais surmonté d’un discret petit aileron, la classe . Le profil tout en rondeurs est plutôt original et assez sobre, et donc pour finir, la Javan R1 Roadster plait bien à la clientèle, même féminine ….



Dans sa configuration actuelle, la Javan R1 Roadster offre au conducteur un des meilleurs compromis qui soit sur le marché concernant la voiture de sport idéale et le rapport prix/performances . En plus, il faut savoir qu’un "service de signature" spécial existe à l’usine pour vraiment personnaliser la voiture aux exigences de son propriétaire à partir des options disponibles et des désirs de chacun . Ses principaux atouts sont bien sur son look très agressif et vraiment exclusif, mais aussi ses réelles qualités de montage et de finition qui enchantent les heureux possesseurs . Mais sa principale force, c’est son châssis très novateur à la fois hyper rigide mais aussi très léger qui permet de recevoir tous les types de motorisation, thermiques, électriques ou hybrides, le top . Sous des dimensions réduites (Largeur : 1702mm, Hauteur : 1400mm et Longueur : 3607mm), et son design réussi, l’effrontée cache une technologie affutée comme des suspensions indépendantes à double triangulation et amortisseurs réglables, un volant en rack rapide avec 2,4 tours de butée à butée, un système de freinage avec à l’avant des étriers AP Racing et des disques ventilés et à l’arrière des étriers AP et des disques pleins, un maître-cylindre AP Racing, des roues en alliage de course Team Dynamics de 17 pouces très légères et une aérodynamique optimisée en soufflerie . Malheureusement, la société n'a pas l'intention de construire plus de 12 exemplaires par an de cette incroyable Javan R1 Roadster ….



L’insolente Javan R1 Roadster offre en prime un habitacle à tendance sportive plutôt soigné et complet, mais surtout des performances époustouflantes . Pesant seulement 670 kg, la deux places a un rapport poids puissance très avantageux qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3.6 secondes et le 0 à 200 km/h en moins de 10 secondes . Le 1000 mètres quant à lui est avalé en à peine 18.2 secondes pour atteindre rapidement une vitesse de pointe bridée à 220 km/h . Cette performance provient en bonne partie de l’installation d’un moteur puissant en position centrale basse du châssis qui transmet tous ses chevaux aux roues arrière via une boîte manuelle très bien étagée à six vitesses . Le choix s’est porté sur un moteur connu de 2 litres à 4 cylindres i-VTEC de Honda DOHC (de la Civic Type-R) qui développe 220 chevaux à 8600 tr/mn . Ce moteur Honda est bien connu pour sa robustesse malgré son admission variable VTEC qui lui offre des régimes très élevés, et il est donc également utilisé par d’autres constructeurs comme par exemple l'Ariel Atom l'une des principales rivales de notre insolite Javan R1 Roadster . Cet engin destiné en priorité aux marchés anglais et américains sera facturé moins de 44.000 euros TTC, mais sa production ne dépassera pas les 12 exemplaires par an ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres i-VTEC
  • Cylindrée : 2 Litres DOHC
  • Puissance : 220 chevaux à 8600 tr/mn
  • Vitesse : 220 km/h limitée
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’6
  • Accélération : Le 0 à 200 en 9’’8
  • Performance : Le 1000 m D.A en 18’’2








La « Javan R1 Roadster », c'est ça ...





JPBlogAuto