@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Venturi

Fil des billets

mercredi 4 décembre 2013

Michel Vaillant - Voltage






Un Michel Vaillant à haute tension :
Nouvelle idée à glisser sous le sapin, le nouvel album BD de Michel Vaillant qui s’attaque au record du monde de vitesse en véhicule électrique à Bonneville ....

voltage01.jpg


Pas loin de 60 ans et pas une ride. Michel Vaillant, c’est ce héros de bande dessinée que tout passionné d’automobile aurait aimé être. Créé en 1957 par Jean Graton, il a traversé les décennies avec toujours cette même envie de goûter à toutes les disciplines qu’offre le milieu de la compétition. Il a été et reste à la fois spectateur et acteur des bouleversements techniques qui ont émaillé ces années.
Que les bédéphiles se réjouissent, ses aventures sont loin d’être terminées, Michel Vaillant revenant en cette fin d’année dans un nouvel album dont la sortie officielle est prévue au 6 décembre prochain! Un nouvel opus qui s’intitule "Voltage" ....

voltage03.jpg


Entre fiction et réalité :
Un nom d’album qui résonne comme une nouvelle concession à la modernité puisque l’intrépide pilote se lance dans une aventure plus que jamais dans l’ère du temps: la course en électrique. Comme annoncé en mai, "Voltage" marquera les retours de Michel Vaillant de l’autre côté de l’Atlantique, plus précisément dans l’Utah, sur le lac salé de Bonneville. Vous l’aurez compris, il va s’attaquer cette fois-ci au record du monde de vitesse au volant d’une "Venturi Vaillante".
Le bolide du héros est en effet directement inspiré de la VBB-3 de Venturi. Un croisement entre fiction et réalité qui rendait, en mai dernier, particulièrement fier Gildo Palanca Pastor, patron de la firme franco-monégasque ....

voltage02.jpg

Interdit de course jusqu'à la fin de la saison après les événements de la course de Portimão, Michel Vaillant traverse une période de doute. Troublé par la détermination de son fils, engagé dans une entreprise qu'il juge incompatible avec les valeurs de la famille, Michel Vaillant décide de relever un nouveau défi : battre le record de vitesse avec une voiture électrique sur le Lac salé de Bonneville, aux États-Unis.
La pression qui pèse sur ses épaules est forte. La crédibilité et le prestige des usines Vaillant se trouvent mis en jeu dans cette performance. Il n'a en effet pas droit à l'échec, tant vis-à-vis des sponsors que de son père, le patriarche de la famille, qui n'a jamais caché son mépris pour l'électrique. S'ajoutent à cette tension les inquiétudes de Françoise, préoccupée par les risques que va prendre Michel en pilotant ce prototype ....

voltage04.jpg

A l’écriture de "Voltage", on retrouve Philippe Graton, fils de Jean, assisté de Denis Lapière. Aux dessins Benjamin Béneteau pour le dessin des voitures et Marc Bourgne pour les personnages et les décors sont complétés par Christian Lerolle aux couleurs .....

voltage05.jpg

  • Genre : Aventure
  • Collection : Dupuis "Grand Public"
  • Age du lectorat : Ado-adulte - à partir de 12 ans
  • Parution : 06 Décembre 2013
  • Album cartonné - 56 pages en couleurs
  • ISBN/Code-barre: 9782800157795
  • Belgique: 06/12/2013 - 15.50 EUR
  • France: 06/12/2013 - 15.50 EUR


voltage06.jpg




La naissance du dernier Michel Vaillant, c'est ça ...





Le tome 2 de Michel Vaillant "Voltage", c'est ça ...





La préparation de Venturi à bonneville, c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 27 juin 2011

Lexus LS 600 Landaulet - 2011



LEXUS LS 600 LANDAULET ….







La voiture qui fait l’objet de ce billet est un engin vraiment très insolite, inédit et exclusif puisqu’il n'en existe qu'un seul exemplaire au monde et qu’elle ne roulera que dans la principauté de Monaco . En effet son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco qui est très engagé dans l’écologie et le développement durable est un grand amateur de véhicules à énergie alternative, nous l’avons déjà vu dans des BMW Série 7 à hydrogène ou encore en Venturi Fetish et il roule régulièrement en Lexus LS 600 hybride . Après la déferlante du mariage de Kate et William, les médias people s’apprêtent à couvrir un autre mariage, celui de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et Charlène Wittstock, prévu les 1er et 2 juillet . Rien n’est évidemment trop beau, et en guise de réponse à la très Vintage mais ultra britannique Aston Martin DB6 du Prince anglais, le Prince Monégasque s’affichera dans une très high-tech « Lexus » mais vraiment très modifiée . En effet, Le Prince monégasque a choisi une version spéciale conçue spécialement pour lui de la Lexus LS 600h pour sa motorisation hybride de 520 chevaux, permettant des trajets urbains en mode 100% électrique ….



Une fois n'est pas coutume, ça n'est pas une Mercedes ou une Rolls-Royce qui officiera pour le mariage princier à Monaco mais une version découvrable inédite de la Lexus LS 600h L de série qui sera rebaptisée pour cette occasion unique et exceptionnelle Lexus LS 600 Landaulet . Ce modèle, désignant une carrosserie très prisée par les cortèges officiels du Vatican, les défilés de chefs d’états ou les parades royales qui s’appelle "landaulet" désigne une berline découvrable dont seuls les passagers arrière peuvent profiter de l'air libre . Commandé spécialement par le Prince Albert chez Lexus, ce landaulet a été réalisé par le célèbre carrossier belge Carat Duchatelet, en étroite collaboration avec les ingénieurs Lexus basés à Bruxelles, et cette transformation a demandé plus de 2.000 heures de travail . En effet, il a fallu procéder à un travail très important pour renforcer le châssis, et plutôt que des renforts métalliques, les ingénieurs ont employé de la fibre de carbone et du kevlar, ainsi le châssis conserve une rigidité convenable, en dépit de l'absence du toit et des montants latéraux . La peinture et le polissage constituaient une étape majeure avant le réassemblage et donc cette Lexus LS 600 Landaulet de cérémonie est habillée d'une livrée Blue Midnight particulièrement élégante, qui a été appliquée à la main en plusieurs couches, au moyen d'une peinture à l'eau spécialement étudiée et respectueuse de l'environnement ….



Blindée et découvrable, la Lexus LS 600 Landaulet offre une singularité, son toit transparent représentant un vrai défi, tant par sa conception (une grande pièce monobloc sans renforts ni montants) que par sa fabrication, pour laquelle Lexus s'est assurée la coopération d'un fournisseur français spécialisé dans les équipements similaires pour l'industrie aérospatiale . Habituellement, les landaulet se faisaient avec un toit souple (Mercedes 600, Rolls Royce), mais les ingénieurs belges de Carat Duchatelet, qui ont réalisé l'auto, ont choisi d'employer un hardtop amovible en matière transparente . Ce toit est constitué d'une monocoque légère de polycarbonate d'une seule pièce sans aucuns montants, de 8 mm d'épaisseur seulement et pesant à peine 26 kilos . Fixé à la carrosserie par deux attaches intermédiaires, il offre une visibilité parfaite tant de l'intérieur que de l'extérieur du véhicule . Une configuration qui pourrait permettre aux badauds d'admirer le couple en cas de pluie lors du tour de la Principauté effectué après la cérémonie . Pour obtenir un ajustage parfait, digne d'une Lexus, les tolérances étaient de moins d'un milimètre et c’est donc une prouesse technique qui a été réalisée par les ingénieurs sur la Lexus LS 600 Landaulet pour réaliser et former d'une seule pièce le toit et ses montants, ainsi que la lunette arrière ....



Comme le Prince Albert est très engagé dans l’écologie et le développement durable, le cahier des charges prévoyait que la Lexus LS 600 Landaulet ne devrait circuler qu’en mode électrique pour le transport des mariés . Ainsi on peut envisager que cette auto ne fera pas plus de 2.0 km, à moins de 40 km/h, une sacré performance qui ne met hélas pas en avant les qualités des hybrides Lexus . La balade post-cérémonie monégasque se fera donc en mode tout électrique, sans émissions nocives, pas comme certains jeunes mariés d’Outre Manche qui ont enchaîné carrosse à chevaux et antique Aston Martin paternelle sans filtre à particules . On ne sait pas pour l’instant si le couple princier se servira encore du véhicule après la cérémonie du mariage . Mais on sait par contre que l'auto sera exposée prochainement au musée océanographique de Monaco pour le plus grand plaisir des visiteurs amateurs de belles voitures et on imagine que cette superbe et très exclusive Lexus LS 600 Landaulet ira rejoindre les autres merveilles au musée automobile qui présente la superbe collection de Rainier III ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 à 90°
  • Cylindrée : 4969 cm³
  • Puissance : 520 chevaux
  • Énergie : Hybride
  • Boîte de vitesses : Automatique 8 rapports
  • Accélération : Le 0 à 100 en 6,3
  • Émission de CO2 : 219 g/km








La « Lexus LS 600 Landaulet », c'est ça ...



La « Lexus LS 600 Landaulet », c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 28 février 2011

Bolloré Pininfarina B0 - 2009



BOLLORE PININFARINA BO ….







Depuis la prise de conscience générale sur les problèmes énergétiques et d’environnement, force est de reconnaître que les grands groupes automobiles planchent sur la solution . Certains d’entre eux nous ont déjà proposé des voitures électriques censées répondre au problème, mais force est de constater que leur réponse ne parait pas être à la hauteur . En effet, leur voitures à essence converties (Renault Kangoo, Peugeot 106, Subaru R1e...) souffrent de leur conception première de voiture à essence, et ne laisseront pas un souvenir impérissable . Une auto comme la Venturi Fetish le pourrait par contre, mais elle est beaucoup trop rare et surtout vraiment trop chère . Et quand les nombreuses voiturettes du marché ont des performances trop limitées pour convaincre, on attend toujours une voiture électrique originale (pas une essence convertie), jolie à regarder, et avec suffisamment d'autonomie et de puissance pour satisfaire la plupart des services attendus d'une automobile de ce type ….



Cette ruée vers l'or vert met en lumière des associations qui marqueront l'histoire de l'Automobile . Ainsi, le Groupe Bolloré s’est rapproché du designer renommé Pininfarina pour concevoir se véhicule électrique tant attendu . La Bolloré Pininfarina B0, c’est son nom, propose des solutions techniques innovantes dont le véritable atout semble être ses batteries au lithium-métal-polymère, un secteur de recherche auquel Bolloré vient de consacrer les quinze dernières années et qu'il est le seul au monde à maîtriser . Elle sera fabriquée conjointement sur le site breton de la marque et dans son usine canadienne, filiale d'Hydro-Québec, récemment rachetée . Le grand pari du PDG Vincent Bolloré, ce sont ses batteries au lithium métal polymère (LMP) homologuées à l'automne 2007, une technologie développée par sa société BatScap, fondée il y a quinze ans . Ce système présente une autonomie supérieure et l’éradication du problème de surchauffe des batteries lithium-ion jusqu’ici utilisé par les autres constructeurs . Avec son autonomie de 250 km, et une vitesse de pointe limitée électroniquement à 130 km/h, voici une voiture électrique qui conviendrait bien à une petite famille française, avec pour premier atout, l'élégance . Les italiens restent les maîtres de l'art du beau . La Bolloré Pininfarina B0 est un peu plus grosse qu'une Renault Clio 2, plus haute surtout . Mais cet accroissement de la taille aide beaucoup à donner à l'auto un plus grand standing conforté par les petites cellules solaires de la calandre, le photovoltaïque, c'est chic, et enfin du toit, avec là une bonne surface pour récupérer de l'énergie ….



La Bolloré Pininfarina B0 repose sur une architecture de stockage de l'électricité de 2 manières distinctes . La première est évidemment la batterie Lithium-Métal-Polymère (LMP) . L'auto possède d'ailleurs des sigles LMP entre les portières, et cette batterie occupe une bonne part du dessous de l'auto . La voiture possède en effet un châssis sandwich avec un énorme pack de batteries LMP qui fait presque 2 m sur 1 m, et qui se trouve dans le plancher, sous l'habitacle . C'est la meilleure architecture possible, la seule en fait pour garantir un centre de gravité très bas, car cette batterie pèse 300 kg . Pour lisser les phases de charge et décharge de la batterie, il y a à côté un super-condensateur (également fabriqué par Bolloré), plus apte à répondre immédiatement au conducteur s'il écrase la pédale d'accélérateur . C'est aussi vers ce super-condensateur qu'est dirigée l'énergie récupérée lors des freinages, et cette gestion intelligente devrait permettre d'accroitre la longévité de la batterie . La Bolloré Pininfarina B0 intrigue d'autant plus qu'elle ne nécessite qu'une recharge de courte durée, aucun entretien particulier et affiche une durée de vie de 200.000 km . A l'instar des véhicules hybrides de General Motors, cette berline 100% électrique récupérera l'énergie au freinage via une série de composants additionnels Batscap, avant de la restituer au démarrage . Il en résultera un pilotage sans à-coup, dénué de vibration et de rejet polluant ....



Sur la Bolloré Pininfarina B0 les accessoires de bord (instrumentation, éclairage et climatisation), seront alimentés en partie par des cellules photovoltaïques tapissant le pavillon et la calandre . Le groupe Bolloré étudie également la mise au point de "portiques photovoltaïques" qui pourront être installés chez les particuliers ou dans les lieux publics, assurant aussi une recharge totale ou partielle des batteries par la seule énergie solaire . Mais dans l’immédiat, la B0 "fera le plein" grâce à un cordon branché sur le secteur . A l'extérieur mais aussi à l'intérieur les ingénieurs ont fait le choix d'une instrumentation centrale, intégralement digitale . Il y a peu de boutons de commandes, et bien sûr pas de levier de vitesses . Ce qui commande la marche avant est le gros bouton à l'avant de la console entre les sièges . Avec une accélération de 0 à 60 km/h estimée par son fabricant à 6,3 secondes, la Bolloré Pininfarina B0 semble bien pourvue pour pouvoir s’intégrer facilement dans la circulation moderne . Comme chez la majorité de nos voisins européens, les voitures électriques reçoivent un coup de pouce fiscal, en France, elles donnent droit à un super bonus de 5.000 euros ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : Electrique
  • Batteries : Lithium-Métal-Polymère (LMP)
  • Autonomie : 250 Km
  • Vitesse : 130 km/h
  • Accélération : Le 0 à 60 en 6’’3
  • Durée de vie : 200.000 km








La « Bolloré Pininfarina B0 », c'est ça ...



La « Bolloré Pininfarina B0 », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 3