@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Vitesse

Fil des billets

samedi 11 novembre 2017

Nicolas Cancelier - Artiste Peintre











Nicolas Cancelier, est un artiste peintre Belge vraiment talentueux né en janvier 1967 dans une famille d’artistes. En fait son père était aussi un peintre amateur et sa mère était une enseignante d'art, mais qui paradoxalement ne lui a jamais enseigné l'art et la peinture ou le dessin, alors il est devenu totalement autodidacte dans cette voie ....





Tandis que les odeurs de peinture à l’huile et autre térébenthine se propageaient dans la demeure familiale, d’autres senteurs attirent Nicolas Cancelier celles des huiles, graisses et essence des voitures du voisin garagiste. Ce voisin passionné de bolides à quatre roues emmène vite le jeune curieux à la rencontre de sa future passion, la course automobile, sur les circuits de Francorchamps, Zolder, Nürburgring ou Zandvoort ....



nicolas03.jpg nicolas04.jpg nicolas05.jpg nicolas06.jpg nicolas07.jpg nicolas08.jpg nicolas09.jpg nicolas10.jpg



C'est donc très tôt dans sa jeunesse que Nicolas Cancelier va tomber dans la "marmite de la course automobile" pour laquelle il va développer une véritable passion, mais ce n'est qu'en 1979 à l'âge de 12 ans qu'il va assister pour la première fois à l'intégralité d'un weekend de son premier Grand Prix. Toutefois, issu d’un milieu modeste, Nicolas pouvait difficilement avoir un rôle d’acteur dans le domaine des sports mécaniques, et il va donc se contenter momentanément de coucher ses rêves sur le papier à dessin ....






Nicolas Cancelier va s'inventer plus tard une autre façon d’approcher les sports mécaniques par la décoration de casques pour des pilotes de course. Cette activité sera pour lui une occasion pour explorer de nouvelles techniques de travail et pour acquérir de l'expérience tout en fréquentant le milieu qu'il adore. Pour cette spécialité, il fournit un service spécial unique où l'artiste travaille en étroite collaboration avec les clients pour comprendre exactement ce qu'ils ont à l'esprit ....



nicolas11.jpg nicolas12.jpg nicolas13.jpg nicolas14.jpg nicolas15.jpg nicolas16.jpg nicolas17.jpg nicolas18.jpg



Au fil du temps, Nicolas Cancelier a brillamment réussi à transformer cette passion de jeunesse en une réussite artistique ou il maitrise maintenant aussi bien l'aquarelle que l'aérographe, le airbrushing, l'acrylique ou le pastel sec, autant de techniques qu'il met au service de ses œuvres. De nos jours, il est devenu un spécialiste reconnu de la peinture des véhicules de courses qui est particulièrement attiré par les pilotes et les circuits belges ....






Avec maintenant une grande production à son actif, le travail de Nicolas Cancelier est donc désormais reconnu et apprécié par un grand nombre de clients et d'amateurs. Pourtant il l'avoue lui même il ne comprends pas vraiment ce succès car il dit n'avoir aucun style artistique bien défini ou particulier mais plutôt simplement un feeling personnel qui le pousse à retrouver l'atmosphère et le style suranné qui lui plaisait tant lorsque qu'il était gamin ....



nicolas19.jpg nicolas20.jpg nicolas21.jpg nicolas22.jpg nicolas23.jpg nicolas24.jpg nicolas25.jpg nicolas26.jpg



Nicolas Cancelier porte un intérêt prioritaire aux sports auto des années 50, 60 et 70, ces années vintage qui ont illuminé sa jeunesse et qu'il affectionne donc tout particulièrement. Mais il avoue lui même : « Rien n’est vraiment calculé chez moi, je commence toujours une toile ou un dessin sans jamais réellement savoir où je vais aboutir. J’aime voyager d’une technique à l’autre et d’un style à l’autre, si bien qu’avec la peinture à l’huile, j’ai toujours envie de m’éloigner du réalisme » ....



nicolas27.jpg nicolas28.jpg


Bien que la peinture ne soit pas son activité principale car il est en fait enseignant en éducation physique. Nicolas Cancelier qui n'était jusqu'à présent qu'un peintre amateur, à acquis récemment un statut semi-professionnel, et il participe de plus en plus souvent à des événements comme Le Mans Classic, Retromobile, le Goodwood Revival, Spa Classic ou le festival Six heures historiques lors desquels il expose et vends ses œuvres à un large public d'amateurs éclairés ....






Sources : © Nicolas Cancelier - © Google Images - © Autonewsinfo - © Megadeluxe






JPBlogAuto

vendredi 3 novembre 2017

Maserati Ghibli GranLusso - 2017











On ne présente plus la marque « Maserati », ce célèbre constructeur automobile italien filiale du groupe Fiat-Chrysler spécialisé dans de voitures de luxe, de sport et de course, fondé par les frères Maserati en 1914. En 1987, l'entreprise est reprise par Fiat qui essaye dans un premier temps de faire fonctionner les équipes Ferrari et Maserati ensemble, chose hasardeuse attendu que les deux marques ont toujours été de sérieuses concurrentes. Finalement en 1997, le groupe Fiat décide de fusionner Maserati et Ferrari, les adversaires d'hier ....





La voiture qui fait l'objet de cet article est une sportive, sophistiquée et énergique. C'est la combinaison magistrale du style, de la puissance, du comportement sportif et du confort. En fait cette nouvelle Maserati Ghibli GranLusso résume très bien l'âme de Maserati. Inspirée par plus d’un siècle de tradition, elle est créée pour les conducteurs les plus exigeants d'aujourd'hui. La Ghibli GranLusso est un exemple parfait de design Italien, combinant des formes racées et sportives avec de véritables prouesses mécaniques. Elle offre également tout le luxe pour lequel Maserati est mondialement reconnu ....





Présentée en 2017, au salon de Chengdu en Chine, la nouvelle Ghibli est restylée et adopte une version grand luxe baptisée Ghibli GranLusso. Les principales modifications concernent des mises à jour technologiques dont de nouveaux systèmes d'assistance. A l'extérieur, la calandre et le bouclier se parent de chrome, les optiques adoptent des feux de jour à LED, la partie basse est redessinée et le bouclier arrière adopte un extracteur. En plus de ses formes sculpturales et des volumes fluides qui sont unis par des lignes épurées créant un style unique et incontestablement propre à la marque, la nouvelle Maserati Ghibli GranLusso adopte aussi la conduite semi-autonome ....





La Maserati Ghibli GranLusso est la version confort de la Ghibli, c'est donc une véritable Grand Tourisme et le résultat est magnifique. La GranLusso est conforme au style des dernières Maserati, son profil se caractérise par ses ailes et ses jupes avant couleur carrosserie, différentes de la version classique. Le bouclier arrière couleur carrosserie, a été redessiné avec élégance, et donne un look plus sportif comparé à l'ancienne version. Le lifting de la Ghibli GranLusso ne concerne pas que le style extérieur car le nouveau design contribue également à l'amélioration des performances aérodynamiques qui ont grandement été améliorées ....





La Maserati Ghibli GranLusso propose des dispositifs de sécurité de nouvelle génération, afin de protéger tous les occupants du véhicule. Sept airbags permettent de protéger les passagers des impacts, tandis que les sièges avant sont équipés d’appuie-têtes actifs. Le système de contrôle de stabilité MSP peut permettre de prévenir certaines situations d'accidents, au même titre qu’un large éventail de systèmes d’aide à la conduite et de capteurs. La voiture est aussi équipée du régulateur de vitesse auto-adaptatif de dernière génération, d'un détecteur d’angle mort latéral ou même arrière à double signal lumineux et sonore, d'un avertisseur de franchissement involontaire de ligne, d'un avertisseur de collision ou même d'un système d'assistance au freinage d'urgence ....





L'habitacle intérieur de la Maserati Ghibli GranLusso est digne du look extérieur de la belle italienne. En fait c'est un savant mélange d'une pincée de classe, d'un soupçon de luxe, d'une touche d'élégance et d'un zeste de technologie. Elle offre des équipements high-tech et haut de gamme, pour atteindre de nouveaux sommets. L’intérieur de la voiture le plus élégant du monde, est dessiné par la célèbre maison de couture Ermenegildo Zegna. Entièrement garni d'un superbe cuir Connoly qui est disponible en trois couleurs, pour les sièges avant et arrière avec le système de réglage tout électrique. Le cuir peut également habiller les sections latérales situées au-dessus de la console centrale, le tableau de bord ainsi que les accoudoirs placés dans les portières, pour créer une association originale de plusieurs couleurs. Les lignes raffinées et épurées du tableau de bord comme de la console centrale abritent de la haute technologie comme le système audio Harman Kardon qui permet d’atteindre des sommets en matière de perfection audio ou l'écran TFT 7 pouces qui affiche les différentes informations sur l’état du véhicule et les principales fonctions multimédia ....





Pour ce qui est de la mécanique, la superbe Maserati Ghibli GranLusso est disponible équipée de trois moteurs de six cylindres aux choix, deux essence et un diesel. Le plus noble et le plus puissant, conçu pour procurer un plaisir de conduite absolu, est un V6 de 3 litres de cylindrée gavé par un système biturbo, qui développe la bagatelle de 410 chevaux à 5500 t/mn et un couple de 550 Nm disponible à partir de 1750 t/mn. Cet engin offre donc des performances très honorables à la voiture avec par exemple un 0-100 km/h en 5.5 secondes et une vitesse de pointe avoisinant les 270 km/h ce qui pour une berline 4 portes de 4 places est plutôt remarquable ....







Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres en V
  • Cylindrée : 2979 cc
  • Puissance : 410 ch à 5500 t/mn
  • Couple : 550 Nm à 5000 t/mn
  • Transmission : Traction RWD
  • Vitesse : Environ 267 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Maserati - © Caradisiac




La Maserati Ghibli GranLusso ...








JPBlogAuto

mardi 31 octobre 2017

AutoPop Magazine






pop00.jpg


AutoPop Magazine est un ancien magazine généraliste mensuel consacré à l’automobile créé en 1971 dont la rédaction est installée 18 rue Louis Blériot à Clermont-Ferrand dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne. Le directeur de la publication est Claude Vorilhon qui fait aussi office de rédacteur en chef et de responsable éditorial. Ce petit mensuel est diffusé nationalement avec pour devise " la Revue des Pilotes " ....


pop01.jpg


Dans les années 70, si vous étiez un peu déjanté, un poil illuminé, mais aussi fan de voitures, il était possible et assez facile de monter sa propre revue et de la faire diffuser en kiosque, un peu comme ceux qui montent un blog ou un site web aujourd’hui. C’est ainsi que naquit à l'époque un magazine devenu mythique aujourd’hui pour des raisons bien différentes que la qualité de ses articles et de ses analyses : AutoPop Magazine ....





Voici un magazine auto qui fleure bon les seventies. Çà se voit dès le premier coup d’œil au style des mannequins et à la mise en page très psychédélique ainsi qu'au lettrage particulier et aux couleurs flashy, le style inimitable "peace and love" de l'époque. Mais la singularité de AutoPop Magazine c'est surtout de la personnalité de son créateur qu'elle provient, car il s'agit de Raël, le très médiatisé gourou de la secte des Élohims ....





En effet le créateur de AutoPop Magazine un certain Raël, de son vrai nom Claude Vorilhon né en 1946 à Vichy dans l'Allier en France, est un ancien journaliste sportif automobile qui est devenu plus tard le fondateur et leader du mouvement raëlien, objet de nombreuses controverses et classé en France comme secte par le rapport parlementaire de 1995. Claude Vorilhon fut auparavant chanteur sous le nom de Claude Celler ....





C'est en mai 1971 que paraît le premier numéro de AutoPop Magazine, revue consacrée au sport auto qui titre en une de couverture « Comment devenir pilote ? »). Le programme comporte principalement des essais de voitures sportives. Toute la revue est entièrement produite à Clermont-Ferrand. La maquette et la composition est assurée par la Société d'Arts Graphiques Appliqués, la photogravure par la Société Photoset, et l'imprimerie par la Société Ouvry. Presque un magazine comme les autres finalement qui s'autoproclame être le n°1 des magazines traitant de sport auto à l'époque, rien que ça ....





AutoPop Magazine_ fonce, pied au plancher, dans le grand circuit de la presse sportive, couvre les courses de seconde zone, s’extasie sur la nouvelle Renault Fuego et donne des astuces pour passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes avec une Citroën DS. Mais la sauce ne prend pas, AutoPop est un grand flop, après des couvertures délirantes, des jeux-concours fumeux, des lecteurs rares ou échaudés sans doute, la revue doit tirer sa révérence et s'arrête au n°34, en septembre 1974 ....


pop26.jpg


Il faut dire qu’en 34 numéros, AutoPop Magazine n’a pas réussi à prouver sa viabilité car il n'a pas réussi à trouver son lectorat. C’est la faute à la crise pétrolière selon son créateur, pas encore gourou, mais qui tente déjà d’arnaquer pour courir en organisant un étrange concours auprès de ses rares lecteurs, en envoyant 250 Francs de l'époque, on pouvait gagner le droit de courir en Rallye aux couleurs d’AutoPop ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Claude Vorilhon © - Boitier Rouge






JPBlogAuto

- page 2 de 124 -