@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Vitesse

Fil des billets

vendredi 3 août 2018

Les divers radars de contrôle routier









En pleine période des vacances, il est peut être utile de rappeler que la vitesse est limitée sur le réseau routier français et qu'elle est contrôlée par un maillage du territoire à l'aide de divers système de radars. Un radar de contrôle routier est un instrument servant à mesurer la vitesse des véhicules circulant sur la voie publique à l'aide d'ondes radar. Ce type de cinémomètre est principalement utilisé pour identifier les contrevenants aux limites de vitesse afin de les sanctionner ....





Mis en place pour changer les comportements des conducteurs sur les routes, les radars ont prouvés leur efficacité car les conducteurs ont considérablement réduit leur vitesse moyenne. Il existe plusieurs types de radars automatiques ou manuels montés de façon permanente ou mobile et qui permettent de mesurer la vitesse des véhicules d'autant plus que la limitation de vitesse vient de baisser de 90 à 80 km/h. Ces radars sont placés à des endroits stratégiques et sont équipés d'une caméra numérique pour photographier et identifier le véhicule et le contrevenant. Ils peuvent contrôler des vitesses allant de 30 à 130 km/h suivant l'endroit ou ils sont installés et leur utilisation. Cela a contribué à une baisse moyenne des accidents mortels à proximité des radars de 66 %. En 15 ans, entre 2003 et 2018, les radars ont permis de sauver quasiment 30.000 vies. Toutes catégories confondues, on totalise environ 22.000 radars sur le territoire national et ce chiffre ne cesse d'augmenter. Souvenez vous que pour un excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h, les sanctions sont les suivantes :

  • - Amende de 1.500 euros
  • - Retrait de 6 points sur permis de conduire
  • - Suspension de 3 ans du permis de conduire (sans sursis ni « permis blanc »)
  • - Confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive ....



* / LES RADARS AUTOMATIQUES FIXES :






C’est le tout premier type de radar à avoir été installé et donc le plus ancien. Le Radar Automatique Fixe calcule instantanément la vitesse du véhicule à son passage, par l’avant ou par l’arrière, dans un sens ou les deux. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, ils fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7. il existe plusieurs déclinaisons de ce système. Soit dans des gros caissons gris avec bandes jaunes et noir sur le bord des routes ou sur le terre plein central des autoroutes, soit en version plus discrète, sur un mat en hauteur dans un caisson bien plus petit. Tous ces radars de vitesse fixes sont maintenant obligatoirement signalés par des panneaux d’annonce radars ....


* / LES RADARS MOBILES :






Ces Radars Mobiles ne sont pas signalés sur les routes, à l’inverse des radars de vitesse fixes. Plus flexibles, ils permettent de contrôler les vitesses en tous lieux et de s’adapter ponctuellement aux circonstances (travaux, état du trafic). Ils encouragent à conduire avec vigilance. Ils sont présents de façon aléatoire sur le bord des routes, soit sur trépieds, soit sous forme de jumelles laser tenus en main par les forces de l'ordre, soit camouflés dans un véhicule banalisé en stationnement. Les emplacements signalés ne sont pas systématiquement pourvus d'un contrôle radar 24 heures sur 24, mais les mêmes endroits stratégiques sont souvent utilisés. Selon le cas il peut s'agir de radars qui flashe et qui traite votre contravention de façon automatique, soit d'un comité d'accueil qui vous arrête et vous verbalise directement sur place ....


* / LES RADARS DE TUNNELS :






Ces Radars de Tunnel sont des radars fixes standards, mais placés sous des tunnels ou directement après la sortie des tunnels. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, ils fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7. Leurs emplacements ne sont pas systématiquement signalés par des panneaux. Il faudra donc être très prudent sous l'ensemble du tunnel et à la sortie de celui-ci car plusieurs radars de contrôle peuvent être installés suivant la longueur du tunnel, en fait ils encouragent à conduire avec vigilance ....


* / LES RADARS DE PONTS :






Il s'agit d'un radar placé au dessus d'un pont qui vise la route en contre-bas, ensuite c'est selon le cas, soit un comité d'accueil vous attend quelques kilomètres plus loin, soit des motards en attente sur une rampe d'accès vous prennent immédiatement en chasse. Depuis 2009, ces contrôles radar de pont se sont assez largement généralisés un peu partout sur le territoire car bien sur ils sont très efficaces au point de vue discrétion. Ces radars ne sont pas signalés sur les routes, même dans la version de radars de vitesse fixes. Plus flexibles en version mobile, ils permettent de contrôler les vitesses en tous lieux et de s’adapter ponctuellement aux circonstances suivant l'envie des forces de l'ordre ....


* / LES RADARS DE FEUX ROUGES :






Ce type de Radar de Feu Rouge est généralement placé sur un mat en hauteur un peu avant le feu et flashe de l'arrière deux fois de suite. Avant et après le feu, la route est bardée de deux barrières de capteurs métalliques sous le goudron, lorsque le feu est au rouge, si une masse métallique franchit les deux barrières de capteurs au sol, le radar se déclenche et flash deux fois. Une première fois juste au niveau du feu, une seconde fois après le franchissement du feu. cela permet en cas de contestation par le contrevenant de prouver par les photos qu'il s'agit du même véhicule qui franchit le feu ....


* / LES RADARS DE PASSAGE A NIVEAU :






Ce dispositif de contrôle de Radar de Passage à Niveau est sensiblement le même que celui du franchissement de feu rouge. La différence essentielle vient de la signalisation rouge clignotante au niveau d’un passage à niveau équipé. Un deuxième feu fonctionne donc en alternance, afin que chaque cliché d’infraction puisse mettre en évidence le signal allumé. Les usagers qui franchissent le passage à niveau après le délai de sécurité sont alors flashés, une première fois au début du franchissement de la ligne, et une seconde fois lorsqu’ils ont poursuivi leur course sur le passage à niveau, que ce soit sur leur voie (passage direct) ou sur la voie adjacente (passage en contournement des barrières) ....


* / LES RADARS DE TRONÇON :






Le Radar de Tronçon calcule la vitesse moyenne réalisée sur une portion de route pouvant aller jusqu’à plusieurs kilomètres entre deux points afin d’inciter les usagers à adopter une conduite responsable tout au long de leur trajet. Le lieu de l’infraction est le point de contrôle de sortie. À chaque point de contrôle (en entrée et en sortie de la section contrôlée), une caméra vidéo, associée à un lecteur automatique de plaque, prend un cliché de chaque véhicule et relève sa plaque et son heure de passage. Au point de sortie, une unité de traitement calcule la vitesse moyenne pratiquée par chaque véhicule sur la section sur la base de ces informations. Ces capteurs sont assez difficile à repérer car ils sont de dimension très réduite ....


* / LES RADARS DE DISTANCE :






Ce type de radar est quasiment identique pour son fonctionnement au radar de tronçon, car au lieu de mesurer la vitesse entre deux points, il s'agit de capteurs qui ici mesurent la distance de sécurité entre deux véhicules tout en mesurant également la vitesse. Tous ces radars de distance sont désormais signalés par des panneaux d'annonce radars. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, et qui fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7 ....


* / LES RADARS MOBILES EMBARQUES :






La mission de ces Radars Mobiles Embarqués de nouvelle génération est de détecter, sans flash visible et en roulant, tous les véhicules en excès de vitesse. Ces radars ne sont pas signalés sur les routes. Ces nouveaux systèmes sont intégrés dans des véhicules banalisés et utilisent un flash infra-rouge, non visible pour les usagers flashés. Ce type de radar est particulièrement difficile à repérer car il s'agit d'un véhicule qui circule soit sur votre voie, soit sur une voie différente et qui calcul votre vitesse lorsque vous roulez à proximité. Actuellement sur les routes de France circulent environ une dizaine de motos et une soixantaine de voitures banalisées avec Radars Mobiles Embarqués capables de relever votre vitesse tout en roulant, sans compter sur quatre ou cinq hélicoptères de la Gendarmerie qui effectuent de temps à autre des opérations coup de poing ....




*********** ROULER VITE EST UN MAUVAIS CALCUL SOYEZ PRUDENT ***********

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Sécurité Routière





JPBlogAuto

vendredi 27 juillet 2018

Dual Ghia Coupé L 6.4 - 1961











Dual-Ghia est une marque automobile rare et éphémère aujourd'hui complètement disparue, qui produisait des voitures aux États-Unis du milieu des années 50 au début des années 60. L'idée d'une voiture sportive en série limitée est venue du richissime entrepreneur Eugene Casaroll, qui contrôlait le constructeur de véhicules spécialisés Dual-Motors Corporation basé à Detroit dans le Michigan. Le choix du nouveau nom Dual-Ghia s'est naturellement imposé car il est tout simplement représentatif des efforts de collaboration entre les deux firmes, l'américaine et l'italienne ....





Après avoir obtenu les droits sur la conception, poursuivant son idée un peu folle, Eugene Casaroll a demandé au représentant américain de Ghia et à son vice président chez Dual, Paul Farago, de pouvoir étudier et développer cette voiture de série sportive dont il rêvait, mais en petite série limitée adaptée aux contraintes de la production. Il venait de lancer la « ligne d'assemblage la plus longue du monde » qui consistait à transporter des châssis nus mais équipés de leurs trains roulants complets d'origine Dodge en Italie. Chez le partenaire Turinois, la carrosserie et l'intérieur sont fabriqués par les ouvriers de Ghia. Une fois les véhicules partiellement assemblés, ils retournent aux États-Unis chez Dual-Motors qui est chargé de tout le reste des finitions et principalement de l'implantation de la mécanique. Au final tout ce processus s'avère long, fastidieux et très couteux ....





Le design de l'élégante Dual Ghia Coupé L 6.4 s'inspire très largement de plusieurs études de style réalisées par le designer américain Virgil Exner qu'il conçoit avec l'assistance de Luigi Segre de la carrosserie italienne Ghia pour des show-cars concepts extravagants et performants pour Chrysler. Ces voitures d'expositions fascinent tellement Eugene Casaroll, qu’il décide d'en construire au moins une qui rassemblerait le meilleur de la produire en créant la marque Dual Ghia. Son look plutôt audacieux et novateur pour l'époque est clairement destiné à attirer l’attention du public sur les qualités certaines dont elle fait preuve ainsi que sur les nouvelles technologies pouvant être employées sur les prochains modèles de série qui seront mis en production ....





Bien que ce système de production s'avère peu pratique et très cher, la stratégie générale de commercialisation de l'insolite Dual Ghia Coupé L 6.4 est un succès et elle devient rapidement la coqueluche du tout Hollywood. Cet insolite et luxueux cabriolet trouve rapidement des acquéreurs célèbres dans le cinéma, la politique, le sport et aussi le show business et notamment près des italo-américains comme Frank Sinatra et Dean Martin. Ils en font admirablement sa promotion aux côtés des autres membres du Rat Pack, Sammy Davis Jr, Eddie Fisher et Peter Lawford. Elle est également la monture de futurs présidents comme Richard Nixon et Ronald Reagan. Il faut dire que ce somptueux coupé 2 + 2 est construit avec un niveau de qualité très élevé, et donc fatalement il est une fois de plus destiné aux clients riches et célèbres ....





L'étonnante Dual Ghia Coupé L 6.4 est au final tout sauf simple à construire. En fait elle nécessite 1500 heures de travail à Turin et 200 heures de plus à Detroit pour finaliser l'assemblage. Ses coûts de fabrication sont tellement élevées que répercutés sur son prix de vente, son tarif en devient exorbitant et dépasse une certaine réalité face à des voitures d’exception aux performances similaires comme par exemple la Cadillac Eldorado, ou même comparée à des voitures plus impressionnantes comme la Ferrari Superamerica. Finalement cette italo-américaine ne pourra pas survivre auprès d’une clientèle aussi versatile et quelques années seulement après son introduction au Salon de Paris de 1960, la production doit être interrompue. À cette date, seulement 26 exemples et un prototype avaient été commercialisés ....





L'habitacle intérieur de cette élégante Dual Ghia Coupé L 6.4 propose un style à l'italienne fort plaisant avec les instruments cerclés, le cuir surpiqué et la planche de bord en aluminium anodisé du plus bel effet. Pas moins de sept compteurs cylindriques à aiguilles composent le tableau de bord et permettent d'avoir toutes les indications nécessaires à la surveillance de la mécanique. Un superbe volant Nardi à trois branches en aluminium cerclé de bois donne une note sportive. Les moquettes sont épaisses et assorties en coloris à l'ambiance générale. Les sièges semi-baquets en cuir sont très bien dessinés pour offrir un confort maximum. Les accessoires importants sont présents comme par exemple la radio et la climatisation ....





Pour ce qui est de la mécanique de cette Dual Ghia Coupé L 6.4, elle reprend un bloc moteur américain. En effet, elle est motorisée par un moteur Chrysler V8 à 90°série B, qui a une cylindrée d’environ 6,4 litres et qui va fournir le nom au modèle "Ghia L6.4". L'allumage est confié à un distributeur à deux points Mallory pour une étincelle plus fiable. Ce moteur alimenté par 4 carburateurs Carter AFB à double corps délivre une puissance maxi de 335 chevaux à 4.600 tr/min et 410 Nm de couple à 2.400 tr/min, et est accouplé à une boite de vitesses Chrysler Torqueflite, automatique à trois rapports. Ainsi équipée la voiture offrait des performances plutôt haut de gamme pour l'époque avec par exemple une vitesse maximum avoisinant les 225 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 8 cylindres en V
  • Cylindrée : 6.4 litres
  • Puissance : 335 chevaux à 4.600 tr/min
  • Couple : 410 Nm à 2.400 tr/min
  • Boite de vitesse : Torqueflite automatique à trois rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Dual - © Ghia - © Stubs




La Dual Ghia Coupé L 6.4 de 1961 ...








JPBlogAuto

vendredi 13 juillet 2018

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018











L'insolite Alfa Romeo Stelvio, référencée Tipo 949, est le premier modèle SUV du constructeur italien Alfa Romeo, présentée officiellement au Salon de l'automobile de Los Angeles en Novembre 2016 et commercialisé au printemps 2017. Ce tout premier SUV commercialisé par Alfa Romeo est fabriqué dans l'usine Fiat-Cassino. Cet engin repose sur la nouvelle plateforme Giorgio conçue pour l'Alfa Romeo Giulia en 2015 mais adaptée avec beaucoup de modifications pour cette nouvelle utilisation. Toutefois, son design est très proche de cette dernière, tout comme sa planche de bord ....





Le nom de cette Alfa Romeo Stelvio fait référence au col du Stelvio, culminant à 2758 m. C'est le plus haut col routier d'Italie, et le deuxième en Europe. Le choix de ce nom met en valeur le plaisir de conduite que le Stelvio veut procurer. La version sportive de l'Alfa Romeo Stelvio, nommée Quadrifoglio, est dévoilée le 16 novembre 2016, à l'occasion du Salon de l'automobile de Los Angeles. Commercialement, pour Alfa Romeo il se positionne directement comme un concurrent du BMW X3, de l'Audi Q5, du Mercedes-Benz GLC, du Porsche Macan, du Jaguar F-Pace, de la Range Rover Velar et du DS7 Crossback. Si le Stelvio n'a pour l'instant été révélé uniquement qu'en version sportive Quadrifoglio, d'autres motorisations plus modestes arriveront par la suite. On peut imaginer que tous les moteurs de la Giulia seront repris sur le Stelvio ....





Le design de l'élégante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio s'inspire très largement de la familiale routière Giulia. Au premier coup d'œil, la Quadrifoglio reste discrète comparée aux autres SUV et c'est plutôt une qualité. Mais à y regarder de plus près, on repère les trèfles à 4 feuilles apposés sur les ailes avant, les élargisseurs discrets ton caisse, les prises d'air pratiquées dans le museau et le capot moteur ou encore l'extracteur arrière et ses quatre sorties d'échappement, signe probable de quelques chevaux sonores. Chez Alfa Romeo on ne déroge pas à la règle concernant le talent des italiens. Non seulement ils aiment la « bella macchina » mais ils ont l’art de rassembler des notions totalement antinomiques comme de vouloir transformer un banal 4 X 4 SUV de presque deux tonnes en engin élégant, racé et sportif ....





Un des "secrets" les plus intéressants de ce SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio c'est la possibilité d'adopter avec une simple molette différents mode de conduite suivant l'humeur du pilote ou même suivant le terrain de jeu sur lequel évolue l'engin. En mode standard par exemple, la transmission intégrale Q4 envoie 100% du couple sur le train arrière, transformant cette Alfa en propulsion, mais dès que le besoin s’en fait sentir, jusqu’à 50% du couple est reporté sur le train avant. En position « Dynamic », le Stelvio s’extrait avec puissance de chaque courbe, train arrière en légère glisse et pouvoir directif conservé grâce à un train avant accrocheur et une des directions les plus directes du marché. En mode sport, ce mastodonte fait presque oublier sa masse tant il se révèle agile. Outre un équilibre étonnant pour un tel engin, sa transmission intégrale Q4 dispose d’un système "Torque Vectoring" qui, au travers de deux embrayages situés dans le différentiel arrière, permet de gérer le couple de chacune des roues, indépendamment l’une de l’autre, l’aidant ainsi à mieux pivoter ....





L'étonnante Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio est au final tout sauf un SUV conventionnel. En fait bien aidé par sa boîte automatique ZF capable de passer chacun de ses 8 rapports en 150 millisecondes, ce Stelvio en tenue de sport ne craint pas grand monde avec un 0-100 km/h expédié en 3’’8 et quasiment 290 km/h en pointe. Contre toute attente, ce Stelvio devient sans doute le modèle le plus sportif de la gamme Alfa-Romeo, mariant performances de premier ordre et comportement aussi efficace que plaisant, un comble pour cette firme italienne réputée pour la sportivité de ses voitures. Si l'on ajoute à cela les suspensions très bien guidées et le renfort de l'amortissement actif, et un freinage de mammouth puissant et endurant, on comprendra qu'une gestion centralisée de tous ces éléments, avec le sélecteur DNA Pro à 4 programmes, soit devenue indispensable pour bien maitriser la sportivité de l'engin ....





L'habitacle intérieur de cette Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio propose un style à l'italienne fort plaisant avec les instruments cerclés, le cuir surpiqué et le carbone courant au-dessous et en dessous de la planche de bord. Celle-ci ondule autour d'un écran multifonctions central de 8,8 pouces haute résolution. Les fonctions sont complètes avec le guidage 3D et le « Rotary Pad » sur la console pour rechercher intuitivement. Les sièges semi-baquets en cuir et en Alcantara redessinés pour offrir un calage latéral plus enveloppant disposent de réglages électriques et de la ventilation mais en option. Les habillages intérieurs comme les tapis et moquettes sont bien assortis au niveau coloris et assez confortables ....





Pour ce qui est de la mécanique, le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio reprend le V6 biturbo de la berline Giulia, fort de 510 chevaux à 6500 tr/min et 600 Nm de couple de 2500 à 5000 tr/min. Tiré du V8 de la Ferrari 488 dont on a enlevé deux cylindres et ajouté deux turbos, ce nouveau moteur V6 à 24 soupapes et injection directe dispose d'une cylindrée de 2,9 litres bi-turbo à ouverture à 90° et à désactivation des cylindres. Ce bloc fut développé conjointement avec les motoristes de chez Ferrari. La puissance est distribuée aux quatre roues motrices via une boîte automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres en V
  • Cylindrée : 2.9 litres
  • Puissance : 510 chevaux à 6500 tr/min
  • Couple : 600 Nm de 2500 à 5000 tr/min
  • Boite de vitesse : Automatique robotisée à convertisseur ZF à huit rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © Auto-Moto - © Turbo




Le SUV Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio - 2018 ...








JPBlogAuto

- page 2 de 129 -