@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - WRC

Fil des billets

vendredi 16 février 2018

Mini John Cooper Works Countryman - 2017











Mini est la marque automobile anglaise bien connue fondée en 1969 par Alec Issigonis, filiale du groupe allemand BMW depuis 1994. Sous la nouvelle direction, la marque a d'abord commercialisé pendant quelques années la Mini originale, avant de lancer en 2001 un nouveau modèle. BMW a alors choisi de l'écrire en capitales, MINI, pour différencier la série de véhicules produite depuis 2001 de l'ancien modèle. La deuxième génération conçue par BMW a été lancée fin 2006. Depuis 2013, les Mini sont déclinées en sept carrosseries, berline 3 portes, cabriolet, Clubman (break), Countryman (4×4), Paceman (coupé du Countryman), coupé 2 places, et roadster. Et l'on a fêté le 500.000e exemplaire aux États-Unis ....





La Mini Countryman est une automobile de type SUV développée par le constructeur allemand BMW sous la marque Mini. Premier SUV de la gamme Mini, sa commercialisation en version 4x2 et 4x4 a commencé fin 2010. Elle est fabriquée à Graz chez le constructeur autrichien Magna Steyr. Dévoilée pour la première fois au public sous la forme d'un concept car lors du mondial de l'automobile de Paris en septembre 2008, dans une version proche du modèle de série, elle emprunte son nom à une version break de chasse de la Mini originale. C'est un tout nouveau véhicule qui n'a jamais eu d'équivalent dans la gamme. Toujours plus grosse, elle s'éloigne peu à peu du concept original mais permet à la marque de se diversifier, tout en restant dans l'air du temps ....





Une version destinée à disputer le Championnat du monde des rallyes, catégorie WRC, a été présentée en 2010 au Mondial de l'Automobile de Paris sous forme de prototype. Dénommée Mini John Cooper Works WRC, c'est la première voiture de rallye construite depuis le milieu des années 1960. Développé à partir de longues années d’expérience sur les circuits automobiles et les pistes de rallye, le tout nouveau Mini John Cooper Works Countryman sera présenté au public pour la première fois au mois d’avril 2017 lors du Salon automobile de Shanghai. Le lancement sur le marché est prévu au début de l’année 2017. Le Mini Countryman de la deuxième génération est le modèle le plus grand et le plus variable de la gamme de la marque de tradition britannique. La sensation de course sur la route tout autant que la joie au volant extrême hors des rubans d’asphalte atteignent un nouveau niveau ....





Les excellentes caractéristiques de performance du nouveau Mini John Cooper Works Countryman se manifestent également par son élasticité en vitesse intermédiaire, son agilité dans les virages et ses valeurs de ralentissement. Elles sont le résultat d’un paquet global conçu sur la base du savoir-faire acquis en compétition et comprenant, outre le moteur et la transmission intégrale, une suspension sport avec des roues en alliage léger 18 pouces et un système de freinage Brembo, des éléments de carrosserie affirmés visant à optimiser les caractéristiques aérodynamiques et l’alimentation en air de refroidissement ainsi qu’un cockpit propre au modèle avec des sièges sport. La position d’exception du nouveau Mini John Cooper Works Countryman au sein du segment des véhicules compacts premium est mise en exergue par la dotation de série exclusive comprenant les modes Mini Driving, des projecteurs à LED, un accès confort et la radio MINI Visual Boost ....





Le progrès par rapport au modèle précédent se manifeste non seulement par une augmentation de la puissance maximale et l’exécution optimisée en termes d’efficience du système ALL4, mais aussi par des dimensions extérieures plus grandes et un surplus sensible du confort d’habitat, de variabilité et de fonctionnalité. Le surplus de quelque 17 centimètres en longueur et de 3 centimètres en largeur ainsi que de 7,5 centimètres concernant l’empattement se répercute par une habitabilité nettement optimisée et cinq places assises complètes. Quant au volume du coffre, il peut être modulé en fonction des besoins et passer de 450 à 1 390 litres. Le nouveau Mini John Cooper Works Countryman devient ainsi un athlète haut niveau avec des qualités multiples qui enthousiasme aussi bien sur le circuit de course que hors des rubans d’asphalte dans le trafic quotidien tout autant que sur les longs trajets avec une joie au volant extrême et une variabilité exceptionnelle ....





L'habitacle intérieur procure plus d’espace pour la passion de la compétition. Les caractéristiques de performance variables peuvent être vécues dans l’habitacle du nouveau Mini John Cooper Works Countryman sur cinq places assises complètes et dans une ambiance de voiture sport caractéristique. Outre les sièges sport avec appuie-tête intégrés, le volant sport avec touches multifonctions, le levier de commande ou de sélection ainsi que le ciel de pavillon de couleur anthracite confèrent une sensation de course intense. L’agencement exclusif du cockpit est combiné à un confort d’espace optimisé et une variabilité élevée. L’espace au niveau de la tête, des épaules et des jambes à l’avant et à l’arrière est nettement plus généreux que sur le modèle précédent. Les sièges arrière peuvent être décalés longitudinalement de jusqu’à 13 cm dans le sens longitudinal ....





Pour ce qui est de la mécanique, le moteur quatre cylindres de 2 litres monté transversalement à l’avant du nouveau Mini John Cooper Works Countryman bénéficie d’une version spécifique de la technologie Mini TwinPower Turbo avec un système de suralimentation intégré dans le collecteur en fonte d’acier, une injection directe d’essence, une commande entièrement variable des soupapes Valvetronic et un système de calage variable des arbres à cames (double Vanos). Le turbocompresseur fabriqué à partir d’une matière très résistante aux températures génère une pression de charge de 2,2 bars. Le moteur atteint sa puissance maximale de 231 chevaux dans la plage de régimes de 5 000 à 6 000 tr/mn pour un couple de 350 Nm. La boîte manuelle à 6 rapports de série se distingue par une optimisation du poids ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1997cc
  • Puissance : 231 ch à 5500 t/mn
  • Transmission : Propulsion avec boite à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © MotorLegend




La Mini John Cooper Works Countryman - 2017 ...








JPBlogAuto

mercredi 22 décembre 2010

Le gala de la FIA 2010



Vendredi 10 Décembre, la traditionnelle cérémonie annuelle des remises de prix organisée par la « FIA » a eu lieu cette année à Monaco . Présidée par Jean Todt, cette soirée qui célèbre les champions du sport automobile de l’année a rassemblé les pilotes et leurs compagnes mais aussi les directeurs d’écurie ou team managers récompensés . F1, WRC, WTCC, sont les disciplines reines et Sébastien Vettel, Sébastien Loeb, Yvan Muller, tous leurs héros de cette année étaient présents ….

galafia2010.jpg

Sébastien Vettel est revenu sur sa première couronne mondiale en Formule1 avec ce commentaire : « Remporter le Championnat est absolument incroyable, ça marque la fin d’une saison intense pour nous, avec beaucoup de hauts et de bas . Nous avons continué à croire en notre équipe et en notre voiture, et nous avons apprécié toutes les courses. » ….



Le film sur la Formule 1 ....



Malgré ses 7 titres de Champion du Monde, Sébastien Loeb a reconnu que l’émotion était toujours aussi forte dans son commentaire : « Emotionnellement, ce titre peut être comparé au tout premier parce que je me suis sentimentalement fier et heureux d’avoir décroché la couronne en Alsace, devant mon public français . Lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée, dans ma ville natale Haguenau, à la fin du rallye, c’était une sensation assez incroyable. » ....



Le film sur le Rallye WRC ....



L’autre Alsacien à être récompensé était Yvan Muller . Le double champion WTCC revient sur la recette de ce nouveau titre acquis par ce commentaire : « Pour triompher, il faut certes disposer d’une très bonne voiture mais aussi également de bons ingénieurs, de bons mécaniciens et d’un peu de chance! Il est agréable d’avoir été à la lutte pour le titre régulièrement au cours des cinq dernières saisons . Je pense que si vous faites un classement du Championnat du monde sur l’ensemble des cinq dernières années, je l’aurais aussi gagné. » ....



Le film sur le WTCC ....





JPBlogAuto

mardi 6 avril 2010

Prodrive P2 - 2005



PRODRIVE P2 ….







Une fois n’est pas coutume, ce billet concerne un préparateur britannique alors que d’habitude, les GT que je vous propose proviennent le plus souvent de préparateur allemands . Prodrive est donc une entreprise de préparation automobile anglaise basée à Banbury et Warwick dont l’activité principale est axée sur le développement de voitures de course . De la simple GT de tourisme dédiée a un championnat européen, en passant par une grosse V8 pour un championnat Australien, une méchante WRC pour le championnat du monde des rallyes, ou un prototype pour les 24 Heures du Mans ou même une équipe de Formule 1, Prodrive a déjà travaillé avec succès dans tous ces domaines . Le nom de cette firme est étroitement lié côté sportif à des marques prestigieuses comme Honda, Subaru, ou Aston Martin . Son PDG David Richards à récemment décidé de construire entièrement une GT maison spécifique, un genre de vitrine technologique pour rassembler tous les domaines dans lesquelles Prodrive excelle, de l'électronique et l'aérodynamique au développement des suspensions et du châssis ….



Lors du salon Autosport de Birmingham en Angleterre, le nouveau coupé sportif Prodrive P2 est donc dévoilé pour la première fois . Dessinée par le designer anglais Peter Stevens (père de la McLaren F1), la voiture est un coupé deux places basé sur le châssis largement modifié de la Subaru R1 (une mini-citadine non exportée en Europe) qui utilise une coque entièrement en matériaux composites . Malgré son allure trapue et ses appendices bodybuildés, la voiture ne pèse qu'environ 1100kg, donnant à la P2 un excellent rapport poids/puissance . Cet excellent châssis est équipé de suspensions modernes réglables, et d’une transmission intégrale qui bénéficie du système ATD (Active Torque Dynamics) qui contrôle le couple partagé entre les essieux avant et arrière pour une meilleure maniabilité de la voiture . De plus, elle présente deux créations clés de Prodrive, un système d'antipatinage sophistiqué couplé à un contrôle de stabilité en courbe nommé ATD, ainsi qu'un système anti-lag développé pour la route afin de délivrer une puissance instantanée sans devoir supporter le bruit et les compromis sur la conduite . L'ALS (c’est son nom) est basé sur le système actuellement utilisé pour les voitures Subaru-Prodrive du Monde des Rallyes, mais modifié pour être utilisé sur la route ….



La Prodrive P2 utilise une version allégrement modifiée du moteur de la Subaru Impreza STi accouplé à une boite de vitesse manuelle à 6 rapports . A la pointe de la technologie, ce 4 cylindres à plat de 2.0 litres de cylindrée modifié utilise l’ALS (Anti-Lag System) qui peut maintenir le turbo en suralimentation à bas régime pour une réponse immédiate du moteur . Cette transformation porte la puissance à 350 chevaux, ce qui vu le poids limité propulse la voiture de 0 à 100 en 3.8 secondes et l’engin ne commence tout juste à s’essouffler qu'après avoir allègrement dépassé les 280km/h . L’autre avantage du système ALS, outre le fait de donner à la voiture une réponse à l'accélérateur immédiate, c’est une nette amélioration des performances en pouvant utiliser les 575 Nm de couple du moteur tout au long de la plage de régimes . En prime, sur la Prodrive P2 le système ATD utilise un contrôleur électronique actif qui gère également le freinage, un genre d’ABS plus sophistiqué qui assure une stabilité exemplaire à la voiture ....



De la taille d'une MGF, et avec son look agressif, la Prodrive P2 est fortement inspirée de la compétition, cela se voit et se ressent immédiatement en la regardant, pas de doute c'est bien une GT sportive . Néanmoins, elle possède tout le confort d'une voiture moderne, avec un système audio à six haut-parleurs stéréo, la direction assistée et les vitres électriques, la climatisation, l’habitacle tendu de cuir bicolore et d’alcantara, les inserts en aluminium, enfin tous les ingrédients qui caractérisent une GT actuelle . Cette vitrine technologique hi-tech du savoir-faire de la maison Prodrive devrait trouver assez facilement sa clientèle d’autant qu’elle ne sera produite qu’en petite série et gardera donc un côté très exclusif qui devrait plaire aux plus fortunés des amateurs du genre ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 à plat turbo
  • Cylindrée : 2.0 Litres multisoupapes
  • Puissance : 350 chevaux
  • Couple : 575 Nm
  • Vitesse : 300 km/h limité électroniquement
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’8






La Prodrive P2, c'est ça ... >





JPBlogAuto

- page 1 de 5